Le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Lu Kang, a assuré que « la Chine est gravement préoccupée par l’évolution de la situation concernant les programmes nucléaire et balistique » de la Corée du nord.

Lu Kang a rappelé devant la presse que « la situation sur la péninsule coréenne est compliquée et délicate. La Chine s’oppose fermement à toutes les paroles et les actions exacerbant les tensions d’opposition ».

Ce dernier a réagit au déclarations du vice-représentant de la Corée du nord aux Nations Unies, qui a indiqué que son pays était en train de préparer un autre essai nucléaire, ajoutant que « les programmes concernés avaient été annoncés publiquement et seraient mis en œuvre ».

De son côté, le vice-ministre nord-coréen des affaires étrangères, Han Song-Ryol a souligné que son pays allait continuer à procéder à davantage d’essais de lancement des missiles sur une base hebdomadaire, mensuelle, et annuelle.

« La Chine s’engage à dénucléariser la péninsule de Corée, à y maintenir la paix et la stabilité et à résoudre les problèmes via le dialogue et les consultations. La position de la Chine en la matière est inébranlable », a assuré Lu Kang.

Face à la complexité de la situation sur la péninsule coréenne, « la Chine s’oppose fermement à toutes les paroles et les actions exacerbant les tensions d’opposition et toutes les parties concernées doivent faire des efforts sérieux pour désamorcer la situation », a conclu le porte-parole chinois.