Au premier semestre 2017, les échanges commerciaux entre l’Afrique et la Chine se sont établis à plus de 85,3 milliards de dollars (76 milliards d’euros), en hausse de 19% en glissement annuel.

Entre janvier et juin 2017, les importations chinoises en provenance du continent africain ont presque doublé (46%) par rapport à la même période en 2016. Elle se sont établies autour de 38,4 milliards de dollars (34,1 milliards d’euros) alors que les exportations vers l’Afrique ont rebondi de 3% pour ressortir à près de 47 milliards de dollars (42 milliards d’euros).

Cette hausse des exportations de la Chine s’explique par la progression des exportations dans le secteur des équipements navals, ferroviaires et aéronautiques qui ont nettement progressé pour atteindre respectivement une hausse de 200%, 161% et 252%.

Cette performance est dû au renforcement de la coopération entre l’Afrique et la Chine, qui ont entamé plusieurs projets de développement, comme le chemin de fer Mombasa-Nairobi et d’autres projets de construction de la même envergure.

L’Afrique du Sud, l’Angola et le Nigeria sont les trois plus importants partenaires commerciaux de la Chine, avec des échanges en hausse respectivement de 28%, 67% et 22%, au cours des six premiers mois.

En termes d’investissement, l’investissement commercial non financier de la Chine en Afrique a atteint 1,6 milliard de dollars au cours des six premiers mois, en hausse de 22% en glissement annuel, selon l’agence de presse Xinhua.