Des militants hongkongais ont appelé à l’aide la chancelière allemande Angela Merkel, qui va se rendre en Chine dans les prochains jours. Ils conseillent à l’Allemagne d’être «sur ses gardes» avant de commercer avec Beijing, dans une lettre publiée par le quotidien Bild.

«Mme la chancelière Merkel, vous avez grandi en RDA. Vous avez fait l’expérience directe des horreurs d’un gouvernement dictatorial», ont écrit les signataires, parmi lesquels Joshua Wong.

«Les Allemands ont courageusement été à l’avant-garde de la lutte contre l’autoritarisme dans les années 1980», ont ajouté ces derniers, trente ans après la chute du Mur de Berlin.

En visite officielle du 5 au 9 septembre en Chine, Angela Merkel compte signer un important partenariat commercial, en présence d’une forte délégation économique.

«Nous espérons que vous exprimerez votre inquiétude face à notre situation catastrophique et que vous ferez part de nos revendications au gouvernement chinois pendant votre séjour en Chine», plaident les signataires de la lettre. «Aidez-nous!» lancent-ils.

Selon eux, l’Allemagne devrait «être sur ses gardes avant de faire des affaires avec la Chine, car la Chine ne respecte pas le droit international et n’a pas tenu ses promesses à plusieurs reprises».

La lettre, écrite en allemand, est aussi signée de Joephy Wong et Alice Yu, deux artistes de Hong Kong vivant en Allemagne. Ils veulent le retrait total du projet de loi sur les extraditions et la mise en place du suffrage universel.