Le gouvernement chinois a assuré qu’il sera forcé de prendre des mesures de représailles après les nouvelles menaces de Washington d’imposer des droits de douane punitifs.

Washington attaque la présence de la Chine à l’OMC

Dans un communiqué, le ministère chinois du Commerce a assuré que pour «sauvegarder les intérêts fondamentaux du pays et du peuple, le gouvernement chinois devra, comme par le passé, prendre les mesures de représailles nécessaires».

«Parallèlement, nous appelons la communauté internationale à travailler de concert pour sauvegarder les règles du libre échange et le système commercial multilatéral et s’opposer conjointement à l’hégémonisme commercial», a souligné le ministère.

Le gouvernement a également annoncé le dépôt «immédiat» d’une plainte additionnelle contre les Etats-Unis devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC).