Les échanges de biens entre la Chine et l’Irlande ont atteint 2,09 milliards de dollars (1,7 mds €) durant les mois de janvier et février 2018, soit une hausse de 16,3% en glissement annuel.

Selon l’ambassade de Chine en Irlande, lors du bimestre janvier-février de cette année, la Chine avait importé 1,58 milliards (1,3 mds €) de biens depuis l’Irlande, tout en y exportant 510 million de dollars (418,2 millions d’euros) de biens, en hausse respectivement de 9,43% et 44,47% en glissement annuel.

Le déficit commercial de la Chine avec l’Irlande s’élevait à 1,07 milliards de dollars (877 millions d’euros) lors des deux premiers mois de cette année, en baisse de 1,92% par rapport à l’an dernier sur la même période.

«La Chine est actuellement le principal partenaire commercial de l’Irlande en Asie», d’après l’ambassade de Chine en Irlande. L’an dernier, les échanges entre les deux pays ont franchi la barre des 10 milliards de dollars (8,2 mds €) pour la première fois dans l’histoire. Selon des statistiques récemment publiées par Dublin, la Chine est le deuxième marché mondial pour les produits laitier et le porc irlandais.

Les entreprises chinoises se pressent vers l’Irlande

Classé premier master européen de financement aéronautique, le programme de l’université, intitulé Smurfit Graduate Business School, est basé sur une expertise accumulée de près de 20 années.

«Des flux importants de diplômés sont nécessaires pour combler les besoins en hausse du secteur. C’est la raison pour laquelle nous avons pensé qu’un master spécialisé serait la meilleure réponse» a expliqué à l’agence de presse Xinhua, Patrick Blaney, directeur du programme Finance et droit de la location aéronautique à l’université de Dublin.

Selon une étude irlandaise de PwC, intitulée Taking Flight-2018, la location aéronautique est un marché évalué à plus de 500 millions d’euros, avec une création de plus de 5 000 emplois.

Fiona McCabe, responsable de la location aéronautique à l’agence irlandaise d’investissement et de développement, a expliqué que le succès de la location aéronautique en Irlande repose sur le développement des talents locaux.

Cette dernière a souligné que «nous disposons d’une réglementation très incitative, comme par exemple une convention en matière de double imposition et un taux d’impôt sur les sociétés de 12,5%. Cela fait de l’Irlande un pôle mondial en matière de location aéronautique et rend le pays très attractif».

Les chinois, férus de l’aéronautique irlandaise

18 groupes chinois se sont tournés vers le gouvernement irlandais comme point d’ancrage stratégique pour leur permettre d’acquérir une part plus importante d’un marché mondial en pleine expansion.

Le site d’information FlightGlobal a estimé à 261 milliards de dollars (214 mds e) le capital injecté par les bailleurs de l’industrie aéronautique, soit une augmentation de 51% sur les 10 dernières années. Sur l’ensemble de ces fonds, 71 milliards (57,5 mds €) sont d’origine chinoise.

Fiona McCabe a indiqué que «la demande du marché est prévisible étant donné la forte augmentation du trafic aérien en Chine. Dublin se positionne aujourd’hui comme un pôle majeur pour les ambitions de la Chine sur le marché de la location aéronautique».

Selon elle, «la location aéronautique est perçue en Irlande comme une industrie en renouveau, moins risquée que d’autres industries, les entreprises chinoises sont donc plus à mêmes de la considérer comme un retour sur investissement sûr».