L’armée chinoise a annoncé avoir mené le 8 janvier, pour la deuxième fois en moins d’un mois, des exercices de combat autour de Taiwan centrés sur des frappes terrestres et des assauts maritimes. Taipei a indiqué avoir détecté plus d’une cinquantaine d’avions chinois.

Ces manoeuvres, a déclaré l’armée chinoise dans un bref communiqué, étaient destinées à tester les capacités de combat conjointes et « contrer résolument les actions provocatrices des puissances externes et des forces séparatistes pro-indépendance de Taiwan ».

Le ministère taïwanais de la Défense a rapporté que 57 avions et quatre navires chinois avaient opéré autour de Taiwan au cours des vingt-quatre dernières heures. Parmi ces appareils, 28 ont pénétré la zone de défense aérienne de Taiwan, a-t-il précisé.

Taipei a déclaré fin décembre que 43 appareils chinois avaient traversé la ligne médiane du détroit de Taiwan, une incursion sans précédent qui s’inscrit sur fond d’intensification des manoeuvres militaires de la Chine depuis trois ans.

En début d’année, un haut responsable de Chine continentale a appelé à des efforts conjoints de la part des deux rives du détroit de Taiwan pour œuvrer aux objectifs du renouveau national et de la réunification nationale.

Song Tao, chef du Bureau du travail de Taiwan du Comité central du Parti communiste chinois et du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat, a indiqué dans le premier numéro de la revue « Relations à travers le détroit de Taiwan » de 2023, que Pékin avait maintenu l’initiative et la capacité dans l’orientation des relations entre les deux rives du détroit et uni les compatriotes des deux rives pour faire progresser les liens à travers le détroit en 2022.

« Des efforts continus ont été déployés au cours de l’année écoulée pour que les mérites historiques de la question de Taiwan et les grands principes et politiques de la partie continentale sur le travail lié à Taiwan soient clairs pour les compatriotes à Taiwan et pour la communauté internationale », a indiqué ce dernier.

« En 2023, nous maintiendrons la politique de réunification pacifique et le principe « un pays, deux systèmes » et « mènerons des discussions étendues et approfondies sur les liens à travers le détroit et la réunification nationale avec des personnes clairvoyantes de divers secteurs de la société taiwanaise sur la base du principe d’une seule Chine et du Consensus de 1992« , a indiqué Song Tao.

« Nous défendrons résolument notre souveraineté nationale et notre intégrité territoriale, et prendrons des mesures fermes contre les activités séparatistes et l’ingérence extérieure », a ajouté ce dernier.