Le Président de China Media Group, Shen Haixiong, a souhaité un renforcement des relations entre les médias asiatiques, à l’occasion du Forum sur le «Panorama de la presse asiatique dans le contexte du changement politique et économique».

Ce dernier a participé à ce forum dans le cadre du 4ème Forum économique oriental, où il a exhorté « les médias asiatiques, présent à ces assises, à renforcer davantage leur coopération stratégique et à faire entendre leur voix, surtout dans le contexte actuel de la nouvelle ère ».

Pour Shen Haixiong, «les pays asiatiques sont étroitement solidaires, en partageant heurts et malheurs. La promotion de la prise de conscience de la communauté de destin par les populations asiatiques, ainsi la que la fusion au maximum de la sagesse et de la force favorisant le développement et la coopération est une mission qui incombe aux médias».

Ce denier a estimé que « les médias asiatiques doivent coopérer pour résister aux changements constants sur l’échiquier mondial ». Face aux tensions commerciales avec les Etats-Unis, la Chine consolide ses relations avec ses voisins, dont les pays de l’ASEAN.

Selon Shen Haixiong, « la position de l’Asie est renforcée dans la situation politique et économique à l’échelle mondiale. En même temps, l’Asie se trouve dans une situation de faiblesse, parce qu’elle n’a pas beaucoup de droit au chapitre dans la prise de décision sur la scène internationale. Un déséquilibre impose une coopération consolidée entre les médias asiatiques« .

Le Président de China Media Group a proposé trois solutions « destinées à faire face aux changements constants sur l’échiquier mondial et à forger un espace pour les médias euro-asiatiques dans une nouvelle ère » :

1/ établir les règles de coopération et d’élever le niveau de coopération stratégique entre les médias. Établir un plan de coopération stratégique à long terme, élargir les champs de coopération, organiser régulièrement des forums pour les médias asiatiques et intensifier les échanges entre les jeunes journalistes.

2/ renforcer la capacité d’innovation, consolider la coopération entre les nouveaux médias et optimiser et fusionner les ressources des médias traditionnels.

3/ créer une grande synergie entre les médias asiatiques en matière de diffusion des informations pour élever leur niveau de coopération sur la diffusion conjointe et améliorer les effets de diffusion.