Dans un commentaire publié sur le site de l’agence de presse, Xinhua, un éditorialiste a donné les raisons des « signaux positifs » résultant de l’entretien téléphonique entre les présidents Xi Jinping et Joe Biden.

Joe Biden et Xi Jinping en 2015.

Le 11 février, le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Joe Biden ont eu leur première conversation téléphonique depuis l’investiture de ce dernier à la Maison Blanche fin janvier, envoyant une série de signaux positifs à la communauté mondiale.

Premièrement, cet appel s’inscrit dans un échange de vœux du Nouvel An lunaire chinois entre les deux présidents.

La fête du Printemps est très importante pour les Chinois. L’entretien téléphonique entre les deux chefs d’Etat à la veille du Nouvel An lunaire chinois marque un nouveau point de départ pour la communication directe, est un gage de bonne volonté et répond aux attentes des Chinois et des Américains, ainsi qu’à celles de la communauté mondiale au sens large.

Deuxièmement, on observe une volonté commune de maintenir la communication entre les deux parties. Dans leur dialogue, les deux dirigeants sont convenus d’entretenir une communication étroite au sujet des relations sino-américaines et des questions d’intérêt mutuel.

M. Biden a déclaré que Washington était prêt à avoir un dialogue franc et constructif avec la Chine dans un esprit de respect mutuel, à améliorer la compréhension mutuelle et à éviter les malentendus et les erreurs de calcul. Ces accords revêtent une importance positive pour Beijing et Washington afin de dissiper les malentendus et d’engager un dialogue normal.

Au cours des dernières années, les relations entre la Chine et les Etats-Unis ont rencontré leurs plus graves difficultés depuis leur établissement. Certains hommes politiques de Washington, dont la mentalité reste bloquée dans la Guerre froide, ont estimé que la Chine représentait une grande menace pour les Etats-Unis. Ils ont mis en place une série de politiques qui se sont immiscées dans les affaires internes de la Chine et ont porté atteinte aux intérêts du peuple chinois. Ils ont même essayé de dissocier les deux pays et de plaider pour une nouvelle Guerre froide.

Avec l’investiture de l’administration Biden, le retour des relations sino-américaines sur la bonne voie est devenue une aspiration commune de la communauté internationale.

Lorsque l’on examine les relations entre les deux premières économies mondiales, il faut éviter d’avoir les yeux rivés sur les points de divergence entre les deux pays et regarder plutôt la situation dans son ensemble.

Il est tout à fait normal que Beijing et Washington soient en désaccord sur certaines questions. Face à ces désaccords, les deux parties doivent se respecter, se traiter sur un pied d’égalité et gérer leurs différences de manière constructive. Une façon de gérer ces divergences consiste à rétablir divers mécanismes de dialogue afin de comprendre avec précision les intentions de politique de l’autre partie.

Troisièmement, on note une reconnaissance de l’esprit de coopération. L’histoire et la réalité montrent clairement que la Chine et les Etats-Unis gagnent tous deux à la coopération et perdent à la confrontation : le dialogue est toujours préférable à la friction.

Cliquez pour en savoir plus sur les relations entre la Chine et les Etats-Unis

Au cours des quatre dernières décennies depuis que les deux pays ont établi leurs relations diplomatiques, les relations bilatérales ont été parmi les plus profondément imbriquées au monde, comprenant de vastes domaines de coopération et de larges domaines d’intérêt commun.

La coopération se conforme aux intérêts fondamentaux des deux parties et représente une tendance populaire qui ne peut être inversée.

Sur la scène mondiale, la coopération entre la Chine et les Etats-Unis peut faire beaucoup. Les deux pays ont lutté ensemble contre le terrorisme, ils ont affronté la crise financière mondiale de 2008, combattu l’épidémie d’Ebola et collaboré à l’accord de Paris sur le climat.

Alors que le monde connaît une transformation sans précédent depuis un siècle, aggravée par la pandémie de COVID-19 qui fait rage, la Chine et les Etats-Unis doivent assumer leurs responsabilités en tant que grands pays pour relever ensemble les défis mondiaux. Ils doivent maintenir la stabilité dans la région Asie-Pacifique et promouvoir la paix et le développement dans le monde.

Actuellement, les relations bilatérales les plus importantes au monde se situent à un tournant décisif et la diplomatie des chefs d’Etat peut jouer un rôle de guide irremplaçable.

A l’avenir, les deux pays doivent déployer des efforts conjoints dans la même direction, continuer à collaborer sans conflit ni confrontation dans un esprit de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, se concentrer sur la coopération, bien gérer leurs divergences et œuvrer au développement sain et stable des relations sino-américaines.