Le secrétaire philippin à la Défense, Delfin Lorenzana a salué la volonté de la Chine d’achever les négociations sur le Code de conduite (COC) en mer de Chine méridionale en trois ans.

Au cours du dernier sommet Chine-ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) tenu en septembre à Singapour, Beijing souhaitait terminer les négociations sur le COC en mer de Chine méridionale, d’ici 2021.

« C’est un bon signe. Plus tôt nous pourrons l’achever, mieux cela vaudra. C’est une bonne nouvelle (pour les Philippines) », a déclaré Delfin Lorenzana dans une interview accordée à l’agence de presse Xinhua en marge d’un forum universitaire à Manille.

Le ministre des affaires étrangères, Wang Yi, avait précisé que « les négociations du CDC pourront s’accélérer si l’on exclut toute interférence extérieure », estimant que « les faits montrent que la Chine et l’ASEAN sont capables de maintenir la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale et d’établir des règles régionales respectées par tous grâce à la négociation ».

Pour Delfin Lorenzana, il est important de conclure la consultation sur le COC, et de mettre en place un mécanisme qui guidera « les actions de chacun » en mer de Chine méridionale.

« Si nous avions un COC, nous aurions l’assurance d’agir en conformité avec celui-ci, et il n’y aurait pas de malentendus ni de mauvais calculs », a ajouté le secrétaire philippin à la Défense.

La Chine et les membres de l’ASEAN ont signé la Déclaration sur la Conduite des Parties en mer de Chine méridionale (DOC) en 2002. Ce docuement énonce les principes les plus importants en matière de gestion des différends en mer de Chine méridionale.

Le 20 juillet 2011, lors d’une réunion entre la Chine et l’ASEAN sur la Déclaration sur la conduite des Parties en Mer de Chine méridionale, un accord sur le texte des Lignes directrices pour la mise en œuvre de la COC a été adopté.

Les consultations sur le COC ont alors été lancées en 2013, afin de préserver la paix et la stabilité dans la région. En août 2017, la Chine et les pays de l’ASEAN ont élaboré et approuvé le cadre du COC en mer de Chine méridionale.

Un an plus tard, la Chine et l’ASEAN parviennent à élaborer un projet de texte unique pour les négociations sur le COC en mer de Chine méridionale.

L’ASEAN, fondée en 1967, regroupe le Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam. La Chine est un partenaire de dialogue important de l’ASEAN.