Le 8 juin, le ministère chinois de la Défense nationale a vertement critiqué la visite de trois sénateurs américains sur l’île de Taiwan par avion militaire, qualifiant celle-ci de «provocation politique vicieuse» et avertissant «les sécessionnistes» de Taiwan qu’ils «courent le risque regretter amèrement leur alliance avec des forces étrangères».

Lire aussi : Colère de la Chine suite à la visite de sénateurs américains à Taiwan

Wu Qian, le porte-parole du ministère, a affirmé que cette visite était un «spectacle politique» utilisant la question de Taiwan pour remettre en question le principe de la Chine unique, dans une tentative d’«utiliser l’île de Taiwan pour contenir la Chine».

Ce dernier a réagit à la venue à Taiwan des sénateurs Tammy Duckworth, Christopher Coons et Dan Sullivan le 6 juin dans la soirée à l’aéroport de Taipei Songshan dans un avion militaire  américain.

Wu Qian a qualité cette visite de «soi-disant visite d’aide vaccinale» de trois heures, avec des activités confinées à la zone militaire de l’aéroport du fait d’une «requête de prévention épidémique», selon les médias de Taiwan.

Wu Qian a souligné que «cette visite avait gravement porté atteinte au principe de la Chine unique et aux dispositions des Trois communiqués conjoints sino-américains, qui sont largement reconnus par la communauté internationale».

«Elle a sapé les fondations des relations sino-américaines, ainsi que la paix et la stabilité de part et d’autre du détroit de Taiwan, mais aussi nui gravement aux intérêts fondamentaux de l’ensemble des Chinois y compris des compatriotes de Taiwan», a attesté le porte-parole, ajoutant que cette visite était «extrêmement irresponsable» et «très dangereuse».

Wu Qiang a averti «les autorités sécessionnistes du Parti démocrate progressiste (PDP) sur l’île, que celles-ci finiraient par regretter amèrement de s’être trop rapprochées des forces étrangères».

Le ministère chinois de la Défense nationale a enjoint les Etats-Unis de mettre immédiatement un terme à toute forme d’échanges officiels et de contacts miliaires avec Taiwan, mais aussi de ne pas envoyer de mauvais signaux encourageant les sécessionnistes de l’île.

Lire aussi : Les États-Unis vont discuter d’un accord commercial avec Taïwan

«Le futur de l’île de Taiwan réside dans la réunification avec la mère-patrie et le bien-être des compatriotes de Taiwan dépend du renouveau national», a souligné le porte-parole, notant que la Chine continentale «devait et allait se réunir avec Taiwan».

«Si quelqu’un ose séparer l’île de Taiwan de la Chine, l’Armée populaire de libération lui assènera un coup frontal et défendra fermement la réunification nationale et l’intégrité territoriale à tout prix», a-t-il mis en garde.