Sélectionner une page

Asie/Pacifique,DOSSIERS,Mers de Chine,MONDE

Rodrigo Duterte accuse la Chine de vouloir la guerre

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré que la Chine a menacé d’aller en guerre après avoir affirmé la souveraineté de la nation sud-asiatique sur un territoire contesté, selon Bloomberg.

Lors d’une réunion informelle entre les deux présidents, Rodrigo Duterte aurait indiqué qu’ils sont à la recherche de pétrole en mer de Chine méridionale, mettant en avant la décision de la Cour permanente d’arbitrage de La Haye, suscitant une vive réaction de la part de Xi Jinping.

Ce dernier aurait menacé d’entrer en guerre : « Eh bien, si vous forcez cela, nous serons forcés de vous dire la vérité. Nous irons à la guerre. Nous allons vous battre« , a cité le président philippin.

Rodrigo Duterte n’a pas précisé les détails de ces échanges, ne donnant pas la date de celles-ci, ni lieu, ni les moyens de communication.

Cette déclaration vient alimenter les tensions entre la Chine et les Philippines sur la mer de Chine méridionale. Depuis son entrée en fonction en juin 2016, Rodrigo Duterte avait changé de cap pour s’allier à la Chine et la Russie, au détriment des Etats-Unis.

Or ce dernier a eu de nombreuses déclarations divergentes, accusatrices envers Beijing, puis conciliantes. Cette fois-ci, le président philippin a indiqué que la revendication de la Chine va « très loin, il est étrange pour nous d’entendre de tels mots (guerriers, ndlr), car nous n’avons jamais été dans la juridiction de la Chine ».

Les commentaires de Rodrigo Duterte interviennent après la 14ème conférence des hauts fonctionnaires et la 21èle réunion du groupe de travail conjoint pour la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale.

La Chine et les pays de l’ASEAN ont adopté le cadre sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale concernant – entre autre – la mise en œuvre efficace de la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale, le renforcement de la coopération pragmatique maritime ainsi que les consultations sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale.

Beijing et les 10 pays de l’ASEAN ont mit en avant « la résolution pacifique des différends en mer de Chine méridionale par voie des négociations et des consultations et sur la gestion des divergences via le cadre des règles régionaux, afin de préserver la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale ».

Possible exploration sino-philippine en mer de Chine méridionale

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères a répondu à cet appel (article ci-dessus) assurant que « la position de la Chine était très claire et que la Chine espérait pouvoir engager des exploitations en commun avec les Philippines avant de trouver des solutions finales aux questions sur la mer. La coopération énergétique bénéficiera ainsi aux deux parties ».

 

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :