mercredi, juin 19

Étiquette : conflits territoriaux

Les Philippines apaisent leur voisin chinois
Mers de Chine

Les Philippines apaisent leur voisin chinois

Les forces philippines et américaines ont simulé le 9 mai 2018 une opération de débarquement sur une plage de mer de Chine méridionale, dans le cadre de manœuvres annuelles bilatérales. Les manœuvres se sont déroulées sur une base navale à 180 km à l’est du récif de Scarborough, contrôlé par la Chine mais également revendiqué par les Philippines. Conscient du dilemme, l’état major philippin n’a pas évoqué la Chine lors de la conférence de presse sur ces exercices militaires. Le général philippin Emmanuel Salamat a expliqué que «nous sommes une Nation insulaire, ce qui explique qu’il nous faut améliorer nos capacités amphibies», ajoutant que «nous ne nous préoccupons pas de Scarborough. Nous nous préoccupons de ce que nous faisons ici». Sur la base de 9 points historiques, les auto...
Rodrigo Duterte accuse la Chine de vouloir la guerre
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Rodrigo Duterte accuse la Chine de vouloir la guerre

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré que la Chine a menacé d'aller en guerre après avoir affirmé la souveraineté de la nation sud-asiatique sur un territoire contesté, selon Bloomberg. Lors d'une réunion informelle entre les deux présidents, Rodrigo Duterte aurait indiqué qu'ils sont à la recherche de pétrole en mer de Chine méridionale, mettant en avant la décision de la Cour permanente d'arbitrage de La Haye, suscitant une vive réaction de la part de Xi Jinping. Ce dernier aurait menacé d'entrer en guerre : "Eh bien, si vous forcez cela, nous serons forcés de vous dire la vérité. Nous irons à la guerre. Nous allons vous battre", a cité le président philippin. Rodrigo Duterte n'a pas précisé les détails de ces échanges, ne donnant pas la date de celles-ci, ni lieu, ni...
Possible exploration sino-philippine en mer de Chine méridionale
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Possible exploration sino-philippine en mer de Chine méridionale

Le président philippin Rodrigo Duterte s'est dit ouvert à la possibilité d'explorer les ressources naturelles de la mer de Chine méridionale avec la Chine et le Vietnam. De retour d'un voyage à Beijing, il a souligné qu'il n'avait aucune intention de faire pression sur la Chine concernant la décision de la Cour permanente d'arbitrage de la Haye qui a jugé illégales les revendications de la Chine en mer de Chine méridionale. Sur l'éventualité d'explorer la mer de Chine conjointement avec la Chine et le Vietnam, Rodrigo Duterte a indiqué que "si on peut y obtenir quelque chose sans tracasseries, pourquoi pas?". Mais un accord en ce sens devra être "juste et équilibré", a-t-il souligné. Le président de l'archipel n'a fait aucune mention de la Malaisie et de Brunei, deux autres pays d...
Mer de Chine : Rodrigo Duterte change de ligne
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Mer de Chine : Rodrigo Duterte change de ligne

Le président philippin Rodrigo Duterte a annoncé ce jeudi 6 avril avoir ordonné à ses militaires de se déployer sur certains îlots de l'archipel des Spratleys et revendiqués par Manille en mer de Chine méridionale, pouvant provoquer la colère de Beijing. "Il semble que tout le monde aille se servir sur les îles là-bas, alors nous ferions mieux d'aller habiter sur celles qui restent vacantes", a déclaré le chef de l'Etat aux journalistes lors de la visite d'une base militaire sur l'île de Palawan, dans l'ouest de l'archipel. "J'ai ordonné aux forces armées de les occuper tous", a déclaré Rodrigo Duterte. "Construisez-y des infrastructures et hissez le drapeau philippin", a-t-il poursuivi. Il a indiqué que Manille revendiquait "neuf ou 10" îles, récifs ou cayes des Spratleys, su...
Karmapa Lama visite un territoire contesté par Beijing et New Delhi
Asie/Pacifique, MONDE, Tibet

Karmapa Lama visite un territoire contesté par Beijing et New Delhi

La Chine a appelé ce lundi 5 décembre, l'Inde à "ne rien faire pour compliquer son différend frontalier", après la visite du Karmapa Lama (successeur du Dalaï-lama), dans la région frontalière contrôlée par l'Inde mais revendiquée par la Chine. Le Karmapa Lama, 3ème personnalité la plus importante du bouddhisme tibétain, a fui en Inde en 2000. Ce dirigeant religieux s'est rendu la semaine dernière à Tawang, dans l'État indien d'Arunachal Pradesh, dans l'extrême est de l'Himalaya. L'Arunachal Pradesh est situé au nord-est de l'Inde, dont la partie septentrionale est revendiquée par la Chine comme faisant partie de la Région autonome du Tibet.  Sa ville historique Tawang, un site clé pour le bouddhisme tibétain, a été brièvement occupé par les forces chinoises lors d'une guerre de 1962. P...
Chine-Japon, une situation de plus en plus dangereuse
Mers de Chine, MONDE

Chine-Japon, une situation de plus en plus dangereuse

Des avions de chasse japonais auraient utilisé, le 17 juin en mer de Chine orientale,  des radars de contrôle de tirs, afin de détecter des avions de chasse chinois. L'armée japonaise dément, et Beijing s'insurge de la méthode. Pour le China Elections and Governance (CEG), la manœuvre japonaise "vient alimenter une situation déjà dangereuse", car les deux pays "se sont quasiment déclarés une guerre aérienne : les relations déjà tendues entre ces deux pays ont encore gravi un échelon". En effet, la Chine et le Japon se disputent les îles Sensaku/Diaoyu depuis 1971. Les deux pays y possèdent des zones de défenses aériennes qui se chevauchent, de fait tout appareil désirant entrer dans l'une de ces zones doit décliner son identité, selon CEG. La Chine a vivement contesté la présence de de...
Mer de Chine méridionale : bien loin d’un apaisement
Mers de Chine, MONDE

Mer de Chine méridionale : bien loin d’un apaisement

"Alors que les périodes de tension accrue succèdent à des moments de relative accalmie, la recherche d’une solution négociée et la résolution d’une dispute récurrente, qui risquerait à tout moment de provoquer une escalade régionale voire mondiale, devient de plus en plus cruciale", expliquait en 2013, Yann Roche, professeur au département de géographie, de l'Université du Québec à Montréal. Cependant, Beijing vient d'engager des manœuvres, une semaine avant la décision de la Cour permanente d'arbitrage (CPA), sollicitée par l'ancien président philippin, Benigno Aquilo, afin de résoudre le différent territorial en mer de Chine méridionale entre les Philippines et la Chine. "Les manœuvres se dérouleront autours de l'archipel des Paracels du 5 au 11 juillet, et les autres embarcations n'au...
Xi Jinping tente de rassurer les américains
Amériques, MONDE

Xi Jinping tente de rassurer les américains

La visite de Xi Jinping aux États-Unis, du 22 au 25 septembre, devrait apaiser les tensions entre les deux puissances économiques mondiales. D'un côté, Washington est inquiet des soubresauts de l'économie chinoise, raison pour laquelle les autorités américaines attendent des gestes forts de la part des autorités chinoises pour apaiser les marchés et réévaluer le yuan. En pleine tempête, le Premier ministre Li Keqiang avait assuré de la solidité de l'économie chinoise. D'ailleurs, lors du Forum d'été de Davos à Dalian, le Premier ministre avait affirmé que "le gouvernement a pris des mesures pour stabiliser le marché et empêcher la propagation des risques, nous avons supprimé la possibilité de tout risque systémique". Il avait également indiqué qu'"il y a une stabilité globale dans les perf...
Réduction des effectifs de l’APL : les avis divergent
Défense, MONDE, POLITIQUE

Réduction des effectifs de l’APL : les avis divergent

Le président chinois Xi Jinping a annoncé, le 3 septembre, jour du 70e anniversaire de la capitulation du Japon, la réduction de l'Armée Populaire de Libération près de 300.000 soldats. Un geste d'apaisement envers ses voisins, avec lesquels les différents territoriaux s'enracinent ou un signe de paix ? A la fin de son discours, Xi Jinping a indiqué que "l’Armée populaire de Libération est l’armée du peuple. Tous les officiers et soldats doivent garder à l’esprit leur objectif fondamental de servir le peuple corps et âme, remplir fidèlement les nobles devoirs qui leur incombent, ceux de défendre la sécurité du pays et de protéger la vie paisible du peuple, et accomplir de manière dévouée la mission sacrée de préserver la paix dans le monde. Je déclare que la Chine réduira les effect...
Face à la Chine, le Japon s’arme
MONDE

Face à la Chine, le Japon s’arme

Les autorités japonaises viennent d'augmenter leur budget de la défense pour l'exercice d'avril 2016 à mars 2017. Il s'agit de la 4ème hausse consécutive, qui atteint cette fois-ci un montant de près de 38 milliards d'euros. Cependant, pour Francis Yi-hua Kan, chercheur associé à l'Institut des Relations internationales de l'Université nationale Chengchi à Taipei, Taïwan serait l'initiateur de la paix entre le continent et le Japon. Le Japon veut tenir tête L'objectif des autorités japonaises est d'élargir ses moyens dans une région où la Chine est considérée comme une menace par certains pays asiatiques, en raison des différents territoriaux. Cette hausse de 2,2% sur un an a été justifié par le ministère de la défense, par la nécessité de protéger les îles japonaises éloignées du territoi...
Ses « ambitions hégémoniques sont bien davantage régionales »
COIN DES IDEES, Tribunes - Analyses

Ses « ambitions hégémoniques sont bien davantage régionales »

Dans une interview accordée à Atlantico, Jean-Vincent Brisset a expliqué comment « l'expansionnisme chinois s’est justifié par le désir d'incarner un pouvoir incontournable en Asie du Sud-Est et dans toute la région. » Directeur de recherche à l’IRIS, Jean-Vincent Brisset s’est spécialisé sur les questions de défense et relations internationales, ainsi que la Chine et les questions stratégiques en Asie. Pour le Général de brigade aérienne, les rapports de la Chine avec le monde extérieur s’expliquent par plusieurs fondements. D’une part, l’Empire du Milieu « se positionne comme étant le centre d'un Monde essentiellement peuplé de hans confucéens. » D’autre part, « contrairement à l'Occident, la Chine considère les frontières et les traités comme étant la photographie de l'état des lieux...
La Chine comparée à l’Allemagne nazie
MONDE

La Chine comparée à l’Allemagne nazie

Pour la seconde fois en deux ans, le président philippin, Benigno Aquino, a comparé la Chine à l'Allemagne nazie, ce mercredi 3 juin à Tokyo. Des propos vivement critiqués par les chinois, face à ces allusions et vindictes vis-à-vis des intentions territoriales de Beijing en Asie orientale. En visite à Tokyo du 2 au 5 juin, afin d'inciter les entrepreneurs japonais à investir dans le pays, Benigno Aquino attend également le soutien du gouvernement nippon face aux revendications maritimes de la Chine. Le président philippin Benigno Aquino a ainsi déclaré : "Je ne suis pas un historien professionnel, mais un étudiant amateur. On m'a rappelé comment l'Allemagne avait tâté le terrain pour comprendre la réaction future des puissances européennes à ses velléités d'occupation. Malheureusement,...
Contrats en perspectives pour Narendra Modi
Asie/Pacifique, MONDE

Contrats en perspectives pour Narendra Modi

La visite de Narendra Modi en Chine est symbolique, après des mois de tensions diplomatiques et économiques. Celle-ci possède la même aura que la venue de Xi Jinping en Inde, en septembre 2014. Le Premier ministre indien est venu en Chine pour trouver de potentiels investisseurs, dans un contexte économique tendu et un conflit territorial qui refait surface ces derniers temps. Premier symbole de ce séjour, la visite de Narendra Modi à Xi'an (Shaanxi), où se trouve les statues en terre cuite du premier empereur de Chine, mais surtout sur les terres du président chinois. "C'est la première fois que je reçois un dirigeant étranger dans ma ville d'origine et je vous souhaite un agréable séjour", a déclaré Xi Jinping, à l'agence de presse Xinhua. Loin d'être anodine, l'objectif de cette visite...
Beijing et Tokyo, vers plus de dialogue
ECONOMIE, MONDE

Beijing et Tokyo, vers plus de dialogue

Quelques jours avant le Sommet des dirigeants des pays d'Asie-Pacifique (APEC), les dirigeants chinois et japonais ont décidé de se rencontrer afin d'échanger sur une relance du dialogue politique entre les deux pays. Celui-ci est rompu depuis 2012, lorsqu'a éclaté de nouveau le donflit territorial concernant les îles Sensaku/Diaoyu. Le contexte actuel met en évidence une convergence dans la région visant à créer une zone de libre-échange entre voisins asiatiques et du Pacifique. Raison pour laquelle, ce sommet est particulier. D'autant plus que Beijing et Moscou tentent de rompre avec la domination occidentale pour développer la coopération régionale. Cet objectif commun est poussé par la vision idéologique de chacun mais accentué par la crise économique et financière internationale. Cett...
Une association propice entre la Chine et l’Inde
ECONOMIE, MONDE

Une association propice entre la Chine et l’Inde

Après des années de relations diplomatiques et militaires tendues depuis 1962, la Chine et l'Inde pourraient mettre fin à leurs conflits territoriaux principalement pour privilégier une coopération économique et commerciale, propice dans un contexte de crise économique. La venue en septembre de Xi Jinping en Inde devrait marquer un tournant dans les relations sino-indiennes, à différents nivaux : politique, diplomatique, économique et commercial. Les deux pays rivaux sur le plan territorial et économique devront s'allier pour pouvoir faire face à la crise financière internationale, qui tire leurs croissances vers le bas. Une ligne de différence La prochaine visite du président chinois Xi Jinping en Inde est scrutée par les observateurs après les tensions ravivées l'an dernier par un inc...
Chine/Corée du Nord : le tir de fusé nord-coréen inquiète la communauté
MONDE

Chine/Corée du Nord : le tir de fusé nord-coréen inquiète la communauté

Les autorités nord-coréenne ont autorisé le lancement d'un missile, à partir du site de Tongchang-ri, non loin de la frontière chinoise, dans l'ouest du pays. Ce tir lancé le 12 décembre est passé à la verticale de l'île japonaise d'Okinawa, créant l'inquitétude. D'après l'agence de presse nord-coréenne, KCNA, ce tir était un moyen de placer en orbite un satellite météo. Des fragments sont tombés sur toute la région, notamment en mer Jaune, en mer de Chine de l’Est et dans le Pacifique, soit à environ 200 km des côtes sud-coréennes et philippines. Il s'agit du second tir d'un engin à longue portée des autorités nord-coréennes cette année après un lancement mené en avril. La Chine regrette ces lancements Allié de son voisin nord-coréen, Beijing a ouvertement regretté ce mercredi 12 le ti...
La Chine maintient la pression sur le Japon
ECONOMIE, MONDE

La Chine maintient la pression sur le Japon

Hôte du sommet du Fond Monétaire International et des banques centrales, le Japon s'est vu refusé son invitation par la Chine, en raison des différents territoriaux qui persistent entre les deux pays. Le gouverneur de la Banque centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, a annoncé qu’il ne participera pas à ce sommet, organisé à Tokyo, le 10 octobre, bien qu'il devait représenter les autorités chinoises à ce sommet. Selon l’agence de presse, Xinhua, les dirigeants des quatre plus grandes banques à capitaux publics chinoises ont également décidé de boycotter le sommet de Tokyo. Cette information est largement partagé sur le web chinois, divisant toutefois l'opinion publique. En effet, d’un côté, certains internautes saluent le gouvernement qui montre "sa fermeté à propos de nos îles", mais pour d...
Nouvelles tensions territoriales entre Beijing et Tokyo
MONDE

Nouvelles tensions territoriales entre Beijing et Tokyo

Durant plus de quarante ans, la Chine et le Japon se disputent les îles Diaoyu, en chinois ou Senkaku, en japonais, depuis notamment la restitution des îlots aux japonais par les américains, en 1972. Ces îles - dont l'enjeu reste limité - sont la représentation des tensions persistantes entre les deux frères ennemis. Les alentours des îles regorgent de poissons et pourraient être une importante source d'hydrocarbure. Toutefois, selon les observateurs il ne s'agit pas d'un conflit économique, ni territorial mais d'un conflit d'état à état sur la base d'un passé douloureux. Du côté chinois, de nombreuses années de guerre au 20ème siècle avec le Japon auront marqué le pays, tandis que du côté japonais, la concurrence de la Chine et sa montée en puissance fait passer le Japon à la seconde pl...
La tension persiste entre membres de l’ASEAN
ECONOMIE, MONDE

La tension persiste entre membres de l’ASEAN

Présidé par Hor Manhong, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Cambodge, le 19ème Forum régional de l'ASEAN s’est ouvert le 12 juillet à Phnom Penh, au Cambodge. Les débats ont lieu dans un contexte tendu, en raison des problèmes de sécurité régionale. Raison pour laquelle l'ensemble des pays participants souhaitent mettre en place des mesures de coopération destiné à renforcer la paix et la sécurité dans la région. Les ministres des Affaires étrangères et représentants de 27 pays, ainsi que le secrétaire général de l'Association des nations d'Asie du sud-est, Surin Pitsuwan, ont débattu durant deux jours des mesures à mettre en place afin de répondre aux urgences sécuritaires. Les conflits territoriaux au cœur des débats A la clôture, le 13 juillet, les pays du sud-...
La fin du dollar entre Pékin et Tokyo
ECONOMIE, MONDE

La fin du dollar entre Pékin et Tokyo

La Chine et le Japon ont décidé de traiter leurs échanges commerciaux sans le dollar américain, a indiqué le ministre japonais des Finances, ce mardi 29 mai. Cette décision contraste avec les récentes déclarations conflictuelles concernant les îles Diuaoyu/Sensaku. Les deux puissances économiques mondiales (Chine : 1ère, Japon : 3ème) veulent ainsi dynamiser leurs commerces et investissements bilatéraux. D'où la nécessité pour eux d’échanger des Yuans contre des Yens, et vice versa. Cette opération sera désormais possible grâce à un calcul de taux de change qui se fera sans passer par la monnaie américaine. Beijing tient à réduire les risques de fluctuation du dollar, qui a vu sa courbe faire des dents de scie depuis quelques mois. Cette instabilité monétaire pèse sur l'économie chinoise q...