vendredi, février 23

Étiquette : reconnaissance faciale

La ville de Ruili déploie la reconnaissance faciale contre le Covid-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La ville de Ruili déploie la reconnaissance faciale contre le Covid-19

La Chine expérimente la reconnaissance faciale dans la lutte contre le coronavirus dans la ville de Ruili, ville frontalière de la Birmanie, qui a connu une recrudescence de cas de Covid-19. Les autorités municipales de Ruili ont décidé d’utiliser des caméras de reconnaissance faciale, afin de surveiller les déplacements des habitants et d'éradiquer un petit foyer de Covid-19. Les caméras de surveillance sont déjà présentes dans l'espace public en Chine, où les métropoles, telles que Shanghai, Beijing, Shenzhen, sont sûres et où les violences physiques contre les personnes sont peu fréquentes. Or dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, les autorités ont décidé de se tourner vers les nouvelles technologies, entre les robots médecin, les bus autonomes et la généralisation depu...
18 des 20 villes les plus surveillées au monde se trouvent en Chine
SCI/TECH

18 des 20 villes les plus surveillées au monde se trouvent en Chine

Selon une nouvelle analyse de Comparitech, expert en surveillance numérique, les villes de Chine sont nombreuses à détenir une vidéosurveillance la plus lourde au monde. Les caméras de télévision en circuit fermé (CCTV) servent à de nombreuses fins, allant de la prévention du crime à la surveillance du trafic en passant par l'observation des opérations industrielles dans des environnements non adaptés aux humains. L'ère numérique a augmenté la prévalence de la surveillance par CCTV, selon l'expert. Les caméras sont de meilleure qualitéet moins chères, tandis que les flux vidéo en direct peuvent être consultés à distance, stockés sur Internet et diffusés. L'adoption de la technologie de reconnaissance faciale permet aux entités publiques et privées de vérifier instantanément l'iden...
Sortir en pyjama désormais interdit à Suzhou
SOCIETE

Sortir en pyjama désormais interdit à Suzhou

Les autorités de la ville de Suzhou, à l'ouest de Shanghai, ont publié les photos de sept personnes habillées de leurs vêtements de nuit, qualifiant leur comportement de "non civilisé". Cette dénonciation en ligne, connue sous le nom de "shaming", s'accompagnait d'images issues des caméras de sécurité ainsi que de l'identité de la personne. Le pays connaît une croissance exponentielle de sa vidéosurveillance. Il y a deux ans, le pays comptait 170 millions de caméras, et 400 millions d'appareils supplémentaires sont prévus d'ici la fin de l'année. Des caméras sont désormais capables de reconnaître qui elles filment grâce à l'intelligence artificielle. Les responsables locaux ont annoncé qu'ils participaient à un concours national afin d'être qualifiée de "ville civilisée", et que d...
Plainte contre la reconnaissance faciale
SOCIETE

Plainte contre la reconnaissance faciale

Le tribunal du district de Fuyang à Hangzhou (Zhejiang) a accepté de traiter la plainte de Guo Bing, contre un zoo pour avoir utilisé la reconnaissance faciale et la prise d'empreinte. A lire aussi : Des chinois protestent contre la reconnaissance faciale Guo Bing a dépensé 1 360 yuans (193 $) pour une carte d'admission annuelle au Hangzhou Safari Park le 27 avril 2019. La carte offre des entrées illimitées, mais il faut à chaque entrée présenter sa carte et accepter la prise des empreintes digitales pour vérification de leur identité. Cependant, un message publié par le zoo le 17 octobre 2019 disait que "le système d'entrée a été amélioré et le système d'empreintes digitales ne sera pas disponible. Les visiteurs qui ne sont pas enregistrés via le système de reconnaissance faciale...
Des chinois protestent contre la reconnaissance faciale
SOCIETE

Des chinois protestent contre la reconnaissance faciale

Aéroports, hôtels, magasins, vente en ligne et toilettes publiques, la reconnaissance faciale est installée quasiment partout. Pourtant une ligne a été franchie, un zoo a voulu scanner le visage de Guo Bing, professeur de droit, qui excédé, a décidé de porter plainte. Pour la première fois, un particulier a décidé d'attaquer en justice un parc animalier de Hangzhou. Cette plainte est désormais le symbole de la méfiance des chinois vis-à-vis de la collecte de données personnelles. Alors que la société est de plus en plus numérisée et surveillée, cette affaire fait des remous. D'autant plus que de nombreux sondages ont montré que la population fait preuve d'une certaine tolérance envers ces innovations parfois intrusives. En effet, ils considèrent ces changements comme un moyen d'avoir...
Lancement du système de voyage intelligent 5G du monde
SCI/TECH

Lancement du système de voyage intelligent 5G du monde

Des entreprises chinoises ont lancé la première application au monde prise en charge par la 5G dans le secteur de l'aviation à l'aéroport international de Beijing Daxing. Cette initiative vise à faire de la Chine un leader dans la commercialisation de la 5G. Le système de transport intelligent 5G a été développé par China Eastern Airlines, le fabricant d’équipements de télécommunication Huawei, et le fournisseur de services de télécommunication, China Unicom. Ce système permet aux utilisateurs d'effectuer toutes les procédures d'embarquement dans le nouvel aéroport, de l'enregistrement à la sécurité, en passant par le contrôle de sécurité, en prenant une navette, en affichant uniquement leur visage, sans avoir à numériser des cartes d'identité personnelles. Le nouvel aéroport, in...
Des filtres beauté pour améliorer son image sur Alipay
SCI/TECH

Des filtres beauté pour améliorer son image sur Alipay

La compagnie de paiement Alipay du groupe Alibaba a ajouté des filtres beauté sur ses interfaces de paiement par reconnaissance faciale, pour donner à ses clients une meilleure image d'eux-mêmes au moment de payer. Alipay compte plus d'un milliard d'utilisateurs actifs par mois, et a recensé de nombreuses plaintes de ses clients qui estiment que l'image que leur présente la solution n'est pas à leur avantage. Selon un sondage mené par le portail d’informations Sina Technology, plus de 60% des personnes interrogées pensent qu’elles sont plus laides avec la méthode de paiement par reconnaissance faciale que sur un appareil photo ordinaire. Face au mécontentement de ses utilisateurs, Alipay a décidé de réagir afin d'améliorer sa propre image. "Nous allons vous rendre encore plus ...
HRW dénonce un « système de surveillance de masse » au Xinjiang
SOCIETE

HRW dénonce un « système de surveillance de masse » au Xinjiang

Le recours par les autorités chinoises à une application mobile pour surveiller la minorité musulmane ouïghoure dans la région du Xinjiang, est dénoncé par l'ONG Human Right Watch (HRW) dans un nouveau rapport. L'organisation de défense des droits de l'Homme a examiné la conception de cette application et identifié les comportements et personnes visés par ce "système de surveillance de masse". L'application est liée à la Plateforme intégrée d'opérations conjointes ("Integrated Joint Operations Platform", IJOP), utilisée par la police du Xinjiang. LE but est de "collecter des données personnelles et signaler les individus jugés potentiellement menaçants", a précisé HRW. Parmi ces données se retrouvent le groupe sanguin, la taille, l'affiliation politique ou religieuse. Mais auss...
L’intelligence artificielle au service des tribunaux
High Tech, Police et Justice, SCI/TECH

L’intelligence artificielle au service des tribunaux

L'ensemble des tribunaux du pays vont se mettre à utiliser l'intelligence artificielle (IA) lors des procès et exécutions des verdicts dès cette année 2019. Cette initiative entre dans le cadre des mesures prises pour améliorer les services judiciaires et créer de nouveaux tribunaux intelligents, a indiqué la Cour populaire suprême (CPS). Xu Jianfeng, directeur du centre d'information de la CPS, a expliqué que les tribunaux populaires utiliseront certaines applications pour permettre le dépôt électronique des dossiers. Il s'agira également de créer des micro-tribunaux mobiles. La CPS souhaite ainsi couvrir tous les aspects des procès via des applications intelligentes de En termes de création de tribunaux intelligents, les tribunaux populaires se concentreront sur l'exécut...
Paiement par reconnaissance faciale
SCI/TECH

Paiement par reconnaissance faciale

Les autorités de Wenzhou ont ouvert pour la première rue commerçante du pays, utilisant le paiement par reconnaissance faciale. La rue commerçante de Wenzhou, dans le Zhejiang, est devenue la première ville du pays à avoir largement recours à la reconnaissance faciale pour effectuer des paiements. Considéré comme le berceau de l'entrepreneuriat privé dans le pays, Wenzhou s'est associé à Ant Financial, opérateur de la plus grande plate-forme de paiement en ligne, et à Alipay, et au géant de l'e-commerce Alibaba. Un accord a été signé en mai 2015 pour développer conjointement une «zone commerciale intelligente». La rue Wuma (la rue des Cinq chevaux) a été sélectionnée pour le développement de cette méthode innovante de la reconnaissance faciale. Une vingtaine de magasins ont été...
Lancement de la reconnaissance de la démarche
SCI/TECH

Lancement de la reconnaissance de la démarche

Digne d'un épisode de Mission Impossible, les autorités de plusieurs villes viennent de mettre en place un nouveau logiciel de "reconnaissance de la démarche". Le logiciel, développé par la société technologique chinoise Watrix, permet d'identifier les personnes sur base de leur silhouette et de leur façon de marcher. Même si le visage est masqué, cette technologie peut reconnaître une personnes à 50 mètres de distance grâce à son comportement. Pour le moment, le logiciel ne permet pas la reconnaissance et la détection des personnes en temps réel. Toutefois, il peut rechercher quelqu'un sur une séquence en dix minutes avec un taux de précision de 94%. Une fois perfectionné, cette technologie viendra en renfort de la reconnaissance faciale, basée sur des images en haute résolution...
La police vante les mérites des lunettes à reconnaissance faciale
Police et Justice, SOCIETE

La police vante les mérites des lunettes à reconnaissance faciale

A Zhengzhou dans le Henan, la police est équipée depuis quelques mois de lunettes de reconnaissance faciale teintées en noir, pour identifier les personnes recherchées. Reliées à la base de données de la police, ces lunettes permettant l’identification d’un fugitif, même si celui-ci se trouve au milieu d’une foule. Cette nouvelle technologie est vivement critiquée par les chinois, qui craignent un renforcement du pouvoir du gouvernement sur leur vie quotidienne. Selon les médias chinois, ce dispositif aurait déjà permis l’arrestation de sept personnes recherchées. Ainsi, la police ferroviaire du Zhengzhou travaille à la gare centrale de la ville, qui est l’une des plus fréquentée du pays, particulièrement lors du nouvel an. Des policiers, munis de ces lunettes de reconnaissance fa...
La sécurité renforcée au Xinjiang
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

La sécurité renforcée au Xinjiang

Les menaces dans la région du Xinjiang demeurent élevées et requièrent une poursuite des opérations de sécurité, selon des médias officiels chinois. Depuis 2017, le voile intégral est interdit, ainsi que les barbes, jugées "anormales". A cela s'ajoute, la nouvelle réglementation mise en place l'an dernier, durcissant le contrôle des religions afin de "renforcer la sécurité nationale", selon le gouvernement chinois. Ces nouvelles règles entrent en vigueur jeudi 1er février. Une politique sécuritaire sur le long terme Les forces de l'ordre sont de plus en plus présentes dans la région, avec notamment la création de milliers de postes de police de proximité, et la mise en place de dispositifs de surveillance. Le pouvoir central considère que la menace des extrémistes islamistes e...
La reconnaissance faciale, nouvel outil de surveillance
SCI/TECH

La reconnaissance faciale, nouvel outil de surveillance

Le gouvernement a mit en place l'un des systèmes de caméras de surveillance les plus sophistiqués au monde. Près de 170 millions de caméras à intelligence artificielle ont été installé dans tout le pays, et le gouvernement prévoit d'en installer trois fois plus d'ici 2020. Ces appareils peuvent associer une identité à un visage déjà connu, de façon quasi instantanée. En 7 minutes, le système identifie la personne, déclenche une alarme et envoie des policiers sur place. Construit par Dahua Technology, ce système performant, "conçu pour assurer la sécurité des citoyens", a été déployé dans tout le pays, selon les responsables. D'ici 2020, près de 600 millions de caméras devraient être installées dans le pays. Le gouvernement ne tient pas à donner de détails sur le nombre d'appare...