Le président russe Vladimir Poutine a déclaré, quelque semaine avant sa visite en Chine, que «le partenariat de coordination stratégique global Chine-Russie se trouve au meilleur niveau de son histoire et que les perspectives sont prometteuses».

Sa visite devrait redonner un nouveau souffle aux relations bilatérales car les dirigeants russe et chinois signeront des documents importants, a annoncé Zhang Hanhui, le directeur du département Europe-Asie centrale du ministère chinois des Affaires étrangères.

Pour Vladimir Poutine, il est évident qu’il n’y a pas lieu de «redéfinir les relations russo-chinoises. En effet, la Russie et la Chine ont établi un partenariat stratégique plutôt bon». Ce dernier a assuré lors d’une interview réalisée par He Ping, rédacteur en chef de l’agence de presse Xinhua, que «la Chine est notre plus grand partenaire commercial et nous avons des échanges commerciaux annuels s’élevant à plus de 86 milliards de dollars. Nous en sommes très satisfaits».

Le volume des échanges bilatéraux pourrait atteindre 100 milliards de dollars (84 milliards d’euros) d’ici un an. D’autant plus que la Russie a augmenté ses exportations de produits d’ingénierie vers le marché chinois en 2017.

Vladimir Poutine a salué la diversification et l’amélioration de la structure commerciale jugées «encourageantes», notamment dans des domaines tels que le pétrole et le gaz, l’énergie nucléaire, les énergies renouvelables, la fabrication de machines, la technologie spatiale, la construction aéronautique, l’industrie chimique et l’agriculture …

D’ailleurs, les présidents Xi Jinping et Vladimir Poutine «signeront et rendront public des documents importants qui marqueront le cap des relations russo-chinoises et détermineront les priorités et les principes de ces relations ainsi que de la coopération bilatérale», a indiqué Zhang Hanhui à l’agence de presse, SputnikNews.

Le président russe a estimé que le renminbi chinois (RMB) pourrait devenir une monnaie de réserve internationale dans un cadre plus large, car les deux pays sont en mettre en place des mécanismes visant à faciliter les transactions monétaires dans le commerce bilatéral, afin de stimuler les investissements mutuels et exploiter conjointement les marchés.

Chine-Russie : conserver des rapports amicaux