Select Page

Demande d’inscription de 16 sites sur la liste du Patrimoine mondial 2018

Demande d’inscription de 16 sites sur la liste du Patrimoine mondial 2018

La Chine a décidé de déposer une demande pour porter « les héritages de Quanzhou », comportant 16 sites historiques datant des dynasties Song et Yuan, sur la liste du Patrimoine mondial 2018.

Temple bouddhiste

Ville-préfecture de la province du Fujian, Quanzhou est  située au pied des monts Qingyuan, à une centaine de kilomètres nord est de Xiamen. Ancien comptoir et port de commerce important au XIIIème siècle, Quanzhou était alors le centre des relations commerciales de la Chine vers le sud-est asiatique. La ville est le point de départ de la tentative d’invasion de Java sous les Mongols (1293) et des expéditions maritimes de Zheng He (vers 1420).

Sites de Quanzhou

Les sites de la ville pourraient venir rejoindre la cinquantaine de site déjà inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme l’un des premiers sites inscrits, le Mont Taishan, classé en 1987 comme patrimoine mondial mixte.  Culte impérial pendant près de 2 000 ans, le mont sacré Tai abrite des chefs-d’œuvre artistiques en harmonie avec la nature environnante. Source d’inspiration pour les artistes et les lettrés, il est le symbole même des civilisations et des croyances de la Chine ancienne.

Mont Tai

Le dernier patrimoine inscrit est le Paysage culturel de l’art rupestre de Zuojiang Huashan, situés sur des falaises abruptes qui traversent la province du Guangxi. Ces 38 sites d’art rupestre illustrent la vie et les rituels du peuple Luoyue, durant la période des Royaumes combattants (475-221 av. J.-C.) jusqu’à la dynastie Han de l’Est (25-220).

Art rupestre de Zuojiang

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-Nous

Newsletter

PARTENAIRES