Le président américain Donald Trump a déclaré ce 9 février à son homologue Xi Jinping qu’il respecterait le principe d' »une seule Chine ». Les deux hommes se sont exprimés au cours d’une conversation téléphonique, qui s’est avérée cruciale entre les dirigeants des deux puissances économique mondiales.

Depuis sa victoire à l’élection présidentielle, le 20 novembre 2016, le milliardaire Donald Trump a multiplié les messages de provocation, en ayant d’une part eu des échanges avec la dirigeante de Taïwan, Tsai Ing-wen, et d’autre, en ayant remit en cause le principe d’une seule Chine.

D’ailleurs, dès son investiture le 20 janvier 2017, les membres de son administration ont eu des propos durs vis-à-vis de Beijing, sur des points économiques et commerciaux, mais également diplomatique, avec le dossier des mers de Chine et Taïwan.

Cependant, « les deux dirigeants ont discuté de nombreux sujets et le président Trump a accepté, à la demande du président Xi, de respecter le principe d’une seule Chine« , a indiqué la Maison Blanche.  Les deux président ont également échangé « des invitations à se rencontrer dans leurs pays respectifs », a ajouté la Maison Blanche, qualifiant la discussion d' »extrêmement cordiale ».

« Les deux dirigeants ont hâte de discuter à nouveau avec de très bons résultats », a-t-elle déclaré. De son côté, le président « Xi Jinping salue la réaffirmation par M. Trump de l’adhésion du gouvernement américain au principe de la Chine unique », a relayé la chaîne CCTV.

Rappelant que la Maison Blanche avait annoncé le 7 février que le président américain avait envoyé à Xi Jinping une lettre dans laquelle il souhaitait une « relation constructive » entre les deux pays. D’ailleurs, Donald Trump a remercié Xi Jinping pour son message de félicitation lors de sa victoire.