Sélectionner une page

Police et Justice,POLITIQUE

Libération de l’avocat des droits de l’Homme, Wang Quanzhang

Emprisonné durant cinq ans, le défenseur des droits de l’Homme Wang Quanzhang, a été libéré de prison ce 5 avril, a affirmé à l’Agence France Presse son épouse Li Wenzu.

Me Wang avait été arrêté par les autorités chinoises en 2015 en même temps qu’environ 200 autres défenseurs des droits de l’Homme.

Me Wang, 44 ans n’a cependant pas été autorisé à retrouver sa famille, a-t-elle ajouté. Selon elle, il a été escorté ce 5 avril matin par la police de la prison de Linyi, dans la province du Shandong, vers une propriété de sa ville natale de Jinan.

« Je pense qu’à chaque étape, les autorités nous ont menti », a expliqué son épouse, qui vit actuellement à Beijing avec le jeune fils du couple.

« Ils ont utilisé le prétexte de l’épidémie pour le placer 14 jours en quarantaine à Jinan alors qu’il aurait dû pouvoir rentrer chez lui à Pékin, conformément aux dispositions légales », selon elle.

Son épouse et d’autres observateurs des droits de l’Homme craignent qu’en dépit de cette libération, Me Wang doivent faire face à de graves restrictions.

«Je redoute qu’à long terme, ils le placent en résidence surveillée à Jinan, et que nous ne puissions pas être réunis en famille», a expliqué Li Wenzu.

L’avocat Wang Quanzhang condamné à 4 ans de prison

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :