Le ministère chinois de la Défense a appelé les Etats-Unis à ne pas « provoquer de troubles à partir de rien » et à respecter la souveraineté de la Chine.  Cette déclaration intervient après le passage du destroyer lance-missiles USS Hopper dans la zone de l’île Huangyan, en mer de Chine méridionale.

Wu Qian, porte-parole du ministère de la défense, a indiqué que « le destroyer lance-missiles américain USS Hopper est arbitrairement entré le 17 janvier, dans les eaux autour de l’île Huangyan en mer de Chine méridionale, avant une identification et un processus d’avertissement menés immédiatement par le destroyer chinois Huangshan pour chasser le navire américain ».

Ce dernier a dénoncé les intrusions de navires américains « entrés illégalement dans les eaux autour d’îles et de récifs chinois en mer de Chine méridionale, ce qui a mis en péril la sécurité des navires et du personnel des deux parties ».

Pour le ministère, « ces actes ont menacé la souveraineté et la sécurité de la Chine, nui à la paix et à la stabilité régionales et compromis le développement stable des relations entre les deux pays et les deux armées ».

De son côté, Lu Kang, porte-parole du ministère des affaires étrangères, a estimé que « le navire américain a violé la souveraineté et les intérêts de sécurité de la Chine, créant une grave menace pour les navires et le personnel chinois travaillant dans cette zone ».

« La Chine prendra les mesures nécessaires pour sauvegarder fermement sa souveraineté », a-t-il ajouté, réitérant que la souveraineté « incontestable » de la Chine sur l’île Huangyan et les eaux adjacentes.

Ren Guoqiang, autre porte-parole du ministère de la défense, a assuré que « la menace militaire chinoise prétendue par les Etats-Unis fait preuve d’une mentalité de guerre froide » exhortant les Etats-Unis à « considérer objectivement la défense nationale et la construction militaire de la Chine et à travailler avec la Chine pour concrétiser les consensus importants atteints par les chefs d’Etat pour améliorer les relations bilatérales ».

D’ailleurs, ce dernier a contesté la nouvelle stratégie de défense nationale des Etats-Unis, dans laquelle, il est mentionné la compétition avec les « grandes puissances » comme la Russie et la Chine qui menaceraient les Etats-Unis.,

« Nous avons remarqué le contenu lié à la Chine dans la Stratégie de défense nationale […].La paix et le développement sont les thèmes de notre époque et sont aussi des aspirations partagées par l’humanité. Cependant, si certaines personnes regardent le monde à travers le prisme de la guerre froide […], elles sont condamnées à ne voir que le conflit et la confrontation. Dans un tel état d’esprit, la paix et le développement mondiaux sont des idéaux inaccessibles » a souligné le communiqué de l’ambassade Chine aux Etats-Unis.

De son côté, Ren Guoqiang a assuré que le document était « remplie de fausses affirmations d’un jeu à somme nulle et de confrontations ».