jeudi, mai 23

Étiquette : médias

La Chine accusée de «harceler» les journalistes étrangers
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine accusée de «harceler» les journalistes étrangers

Les Etats-Unis ont accusé ce 8 septembre la Chine de «menacer» et «harceler» les journalistes étrangers après la décision de Beijing de geler les accréditations de médias américains. Lire aussi : La Chine restreint les accréditations de journalistes américains L'administration Trump a déclenché les hostilités en 2020 contre les médias chinois présents aux Etats-Unis, sous prétexte de la lutte contre les restrictions rencontrées par la presse étrangère en Chine. Cette politique américaine a provoqué des mesures de rétorsion de la part de Beijing. La Chine et les Etats-Unis ont expulsé à tour de rôle ces derniers mois un certain nombre de journalistes de l'autre pays. «Depuis plusieurs décennies, la Chine menace, harcèle et expulse des journalistes américains et étrangers», a dén...
La Chine restreint les accréditations de journalistes américains
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine restreint les accréditations de journalistes américains

La Chine a cessé de renouveler les accréditations de presse pour des journalistes américains en Chine et a laissé entendre qu’il procéderait à des expulsions si l’administration Trump prend de nouvelles mesures contre les employés des médias chinois aux États-Unis. Plusieurs correspondants étrangers travaillant pour des médias américains en Chine n’ont pas pu renouveler leur accréditation pour cette rentrée 2020. Les autorités chinoises leur ont fait savoir que leur statut dépendait mesures de restrictions annoncées par l’administration Trump visant les médias chinois d’État aux États-Unis. Selon le New York Times, cinq journalistes de quatre médias dont CNN, le Wall Street Journal et Getty Image n’ont pas été en mesure de récupérer leur nouvelle carte de presse chinoise. Cette carte...
La Chine dénonce la répression politique des Etats-Unis
Chine-Etats-Unis, Médias/Net, MONDE

La Chine dénonce la répression politique des Etats-Unis

La Chine a exhorté les Etats-Unis à "arrêter immédiatement leur répression politique des médias et journalistes chinois basés dans le pays", après l'absence de renouvellement de visa de certains journalistes. Lire aussi : La Chine ripostera en cas d’expulsion de journalistes aux États-Unis "D'après ce que nous savons, les journalistes chinois concernés ont déjà demandé l'extension de leur visa, mais aucun d'eux n'a reçu de réponse de la partie américaine", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Wang Wenbin. "Si les Etats-Unis sont déterminés à poursuivre sur cette mauvaise voie et continuent à commettre des erreurs, la Chine sera obligée d'adopter des réactions nécessaires et légitimes pour sauvegarder fermement ses droits et intérêts légitimes",...
Mike Pompeo demande à la Chine de respecter ses journalistes à Hong Kong
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Mike Pompeo demande à la Chine de respecter ses journalistes à Hong Kong

Le chef de la diplomatie des Etats-Unis, Mike Pompeo, a demandé le 17 mai à la Chine de ne pas s'immiscer dans le travail des journalistes américains exerçant à Hong Kong, lançant une nouvelle polémique avec Beijing autour de la liberté d'expression. «J'ai récemment été informé que le gouvernement chinois a menacé d'interférer dans le travail des journalistes américains à Hong Kong», a déclaré le secrétaire d’État dans un communiqué. «Ces journalistes font partie de la presse libre, et ne sont pas les cadres d'une propagande». «Toute décision portant atteinte à l'autonomie et aux libertés de Hongkong garanties par la Déclaration commune sino-britannique et la Loi fondamentale aurait inévitablement une incidence sur notre évaluation de la règle «Un pays, deux systèmes» et du statut du...
Taipei invite les journalistes américains expulsés de Chine continentale
Médias/Net, TAIWAN

Taipei invite les journalistes américains expulsés de Chine continentale

Les journalistes américains expulsés par Beijing sont invités à s'installer à Taïwan, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Joseph Wu, alors que la République de Chine accentue ses références pour devenir un paradis régional de la liberté d'expression. Le gouvernement chinois a ordonné l'expulsion de 13 journalistes du New York Times, du Washington Post et du Wall Street Journal au début du mois de mars, suite à la décision de l'administration Trump de changer le statut des médias chinois travaillant sur le territoire américain. Dans l'acte d'expulsion des journalistes, ces derniers n'ont pas l'autorisation de travailler à Hong Kong. Raison pour laquelle Joseph Wu a indiqué sur Twitter que les journalistes seraient chaleureusement accueillis de l'autre côté du détroit de Taï...
Baidu traque les « fake news » avec la police
CULTURE, Médias/Net

Baidu traque les « fake news » avec la police

La plateforme Baidu compte utiliser les ressources de l'intelligence artificielle pour surveiller les contenus des différents services de Baidu, et a décidé de s'associer à la police pour combattre en ligne la diffusion de "rumeurs" et de "fausses nouvelles". Baidu, parfois surnommé le "Google chinois", va donner accès à son moteur de recherche et à ses forums de discussion à la police. La compagnie a dévoilé en juillet son système informatique perfectionné, qui sera accessible à quelque 370 agences policières du pays, selon une présentation transmise par le groupe à l'Agence France presse. Cette plateforme utilisera l'intelligence artificielle pour surveiller ses contenus publiés sur le moteur de recherche, mais aussi les blogs et forums de discussion. Il s'agira de repérer le...
Des médias en ligne suppriment le contenu LGBT
SOCIETE

Des médias en ligne suppriment le contenu LGBT

Plusieurs médias ont récemment bloqué ou supprimé des contenus liés ayant un lien avec les LGBT, après la fermeture par Sina Weibo d'une communauté de lesbiennes en ligne, provoquant une forte controverse. D'après le quotidien conservateur, Global Times, The Daily Q, un magazine en ligne, a supprimé sa colonne "LGBT", bien que certains articles sont toujours consultables. Un ancien rédacteur du quotidien a confirmé auprès du Global Times que la colonne avait été supprimée, mais il ne disposait pas d'informations supplémentaires sur la décision. Q Daily avait des rapports détaillés et approfondis sur les sujets LGBT. Cette fermeture est une grande perte pour le public de connaître et de comprendre les minorités sexuelles de manière objective, a déclaré Peng Yanhui, fondateur de la ...
Xinhua présente ses présentateurs robots
Divertissement, SCI/TECH

Xinhua présente ses présentateurs robots

Les présentateurs de la télévision sont confrontés à la concurrence d'images robotisées, qui paraissent aussi vraies que nature. L’agence de presse Xinhua vient de présenter son nouveau binôme de présentateurs virtuels de journaux télévisés. Cette annonce intervient dans le cadre du développement par les autorités des technologies d'intelligence artificielle. Les deux présentateurs numérisés débitent à l'écran le texte entré dans leur système en remuant les lèvres au rythme des nouvelles. L'un parle chinois et l'autre anglais. L'image est basée sur l'apparence réelle du jeune présentateur en chair et en os, de l'agence de presse, qui dispose de son propre service de télévision. Les deux robots ont été mis au point en collaboration avec Sogou, une entreprise spécialisée dans la reconn...
Beijing dénonce un rapport américain sur ses médias
CULTURE, Médias/Net

Beijing dénonce un rapport américain sur ses médias

Le gouvernement chinois a dénoncé le 16 novembre les conclusions d'une commission parlementaire américaine accusant les médias d'Etat chinois d'implication dans des opérations d'espionnage et de propagande. Dans son dernier rapport annuel, la commission de suivi des relations économiques et sécuritaires sino-américaines (US China Economic and Security Review Commission) préconise que les employés des médias publics chinois soient catalogués comme "agents étrangers". De nombreux journalistes chinois de Radio Chine International, CCTV, le Quotidien du peuple, China Daily, l'agence de presse Xinhua, sont notamment présents aux Etats-Unis. Avec ce statut d'"agent étranger", le gouvernement américain jette la suspicion sur ces derniers. La commission américaine a également annoncé que ...
Le chinois Anhui termine les travaux du Palais des Congrès
Afrique, MONDE

Le chinois Anhui termine les travaux du Palais des Congrès

Le gouvernement camerounais a officiellement réceptionné, le 27 juin 2017, les travaux de réfection du Palais des Congrès de Yaoundé. La structure trentenaire est le poumon politique, intellectuel et commercial du pays, manifestations et autres rencontres internationales sont organisées dans ce palais. Les travaux ont démarré en 2015 par la société chinoise Anhui Construction Energeering Group, pour un montant global de 10 milliards de francs Cfa (153 millions d'euros). l'édifice a pu être rénové grâce à un don du gouvernement chinois. Les autorités ont indiqué que "la réfection de cet édifice a consisté en son revêtement, le renouvellement des équipements électriques, de plomberie, de sécurité, de climatisation et de sonorisation, ainsi qu’en l’amélioration du système de ravitail...
Afrique, MONDE

Paul Biya invité par Xi Jinping

Lors d'une rencontre au Palais de l’Unité à Yaoundé avec le président camerounais Paul Biya, l’ambassadeur Wei Wenhua a indiqué que "la Chine entend œuvrer avec le Cameroun pour porter sans cesse la coopération stratégique sino-camerounaise à un palier plus élevé, afin de contribuer davantage au bien-être de nos deux peuples". D'ailleurs, le président Xi Jinping a invité son homologue camerounais à venir en Chine, pour une rencontre diplomatique, et dans le but de  trouver des pistes de coopération entre les deux pays. Aucune date n'a encore été convenu, mais Journées Économiques, Industrielles et Commerciales du Cameroun en Chine d'octobre devraient être l'occasion pour les deux hommes de se rencontrer. A l'heure actuelle, la Chine participe à plusieurs projets, tels que le palais d...
La Chine a investit 31,2 milliards d’euros au Cameroun
Afrique, MONDE

La Chine a investit 31,2 milliards d’euros au Cameroun

Selon les données de l'ambassade de Chine au Cameroun, le pays a investit 35,06 millions de dollars (31,2 milliards d'euros) en 2016, faisant passer le volume des échanges commerciaux entre les deux pays à 1,96 milliards de dollars (1,74 milliards d'euros). Pour Wei Wenhua, ambassadeur chinois à Yaoundé, "les relations sino-camerounaises sont stratégiques. La Chine considère le Cameroun comme un partenaire privilégié en Afrique et nous entendons travailler de concert avec la partie camerounaise pour approfondir sur tous les plans la coopération amicale et mutuellement avantageuse dans divers domaines". La Chine est présente au Cameroun dans divers domaines tels que les infrastructures routières, l’hydroélectricité, l’alimentation en eau potable, les logements sociaux ou encore les té...
« La Chine vue de l’Occident », les clichés revus et corrigés
CULTURE, Livres

« La Chine vue de l’Occident », les clichés revus et corrigés

Dans une interview accordée à Céline Tabou, en 2010, l'auteur Otto Kölbl tente de rétablir la vérité sur les clichés des occidentaux vis-à-vis des chinois et de l'Empire du milieu. Par son expérience et ses connaissances, il met en exergue l'opinion publique chinoise, devenue plus visible sur la scène politique et médiatique. Vous tordez le cou aux clichés occidentaux vis-à-vis de la Chine, pour quelle raison ? Il y a principalement deux raisons qui me poussent à tenter de réformer le travail de nos médias sur la Chine. En premier lieu, j'ai passé de très bons moments en Chine, je m'y suis fait de nombreux amis, et je ne supporte pas de les voir furieux ou parfois même en larmes en voyant toutes les sottises que nos médias répandent sur leur pays. La deuxième raison est que malgré mon ...
Nouvelle entente entre le Sénégal et la Chine
Afrique, MONDE, TAIWAN

Nouvelle entente entre le Sénégal et la Chine

Principal allié de Taïwan, le Sénégal a décidé de changer de camp et de resserrer les liens avec la Chine. En 2005, le Dakar reprend ses échanges avec l'Empire, en affirmant que la Chine est une et indivisible. Dakar souhaite ainsi devenir la porte d'entrée de la Chine en Afrique. D'autant plus que le pays est l'un des plus importants sur la scène internationale. Le Sénégal tourne ainsi le dos à Taïwan, pour pouvoir profiter de l'essor économique de la Chine. Certains observateurs ont affirmé que les autorités sénégalaises avaient rompu d’une façon peu diplomatique - et critiquable dans la forme - tous liens avec Taïwan. Après dix années d'échanges avec la République de Chine, le président Abdoulaye Wade délaissa tout échange avec son ancien partenaire. 2005, REPRISES DES ÉCHANGES ...