jeudi, juin 13

Étiquette : crise politique

Londres ouvre ses portes aux hongkongais
Europe, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Londres ouvre ses portes aux hongkongais

Le Royaume-Uni compte ouvrir l’accès à la citoyenneté britannique à certains habitants de Hong Kong qui, dans le contexte de crise politique actuelle, souhaiteraient s’éloigner durablement du territoire hongkongais. Cette annonce a provoqué la colère de la Chine Les autorités britanniques veulent modifier le système de "passeport britannique d’outre-mer" connu sous le nom de BNO pour "British Nationals overseas". Ce passeport était délivré aux Hongkongais avant la rétrocession de l’ex-colonie britannique à la Chine en 1997. Actuellement, quelque 300.000 personnes possèdent ce passeport à Hong Kong mais, selon la BBC, le consulat britannique à Hong Kong estime que près de 3 millions de résidents supplémentaires entrent dans les conditions pour y prétendre, soit être né avant 1997. Pou...
De nouveaux heurts ont éclaté au Parlement
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

De nouveaux heurts ont éclaté au Parlement

De nouveaux heurts ont éclaté le 18 mai au sein du parlement hongkongais, et plusieurs figures de l'opposition ont été inculpées pour leur rôle dans les manifestations de 2019. Il apparaît clair que la crise politique, qui est présente depuis de nombreux mois, est loin d'être réglée à Hong Kong. La région administrative spéciale du Sud de la Chine a connu quatre mois de calme relatif cette année, en raison d'arrestations massives dans les rangs des pro-démocratie, et surtout des restrictions ordonnées pour lutter contre le coronavirus. Mais les tensions sont loin d'avoir disparu dans une ville profondément divisée sur le rôle de Pékin. Le 18 mai, 15 personnalités du mouvement pro-démocratie, qui avaient été arrêtées le mois dernier, ont comparu pour leur implication dans les manifest...
Beijing rappelle son autorité sur Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Beijing rappelle son autorité sur Hong Kong

Le pouvoir central "dispose de l'autorité et de la responsabilité pour sauvegarder l'ordre constitutionnel dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong", a annoncé un porte-parole, le 21 avril. "Quand l'application pleine et fidèle du principe Un pays, deux systèmes et de la loi fondamentale de la RAS de Hong Kong est sérieusement affectée, ou quand les intérêts fondamentaux de la nation et de Hong Kong sont mis en péril, le gouvernement central agira certainemen"t, a indiqué le porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d'Etat, gouvernement central. Plus précisément, le gouvernement central va indiquer sa position et son attitude en temps opportun et ramener l'ordre conformément à la loi, entre autres mesures, a précisé le porte...
« Blâmer la Chine est une distraction dangereuse »
Tribunes - Analyses

« Blâmer la Chine est une distraction dangereuse »

De Project Syndicate - Par Jim O'Neill - Alors que la crise du COVID-19 se poursuit, il en va de même pour les débats sur le rôle de la Chine. D'après ce que l'on sait, il est clair que certains responsables chinois ont commis une erreur majeure fin décembre et début janvier, lorsqu'ils ont tenté d'empêcher la divulgation de l'épidémie de coronavirus à Wuhan, faisant même taire les agents de santé qui ont tenté de sonner l'alarme. Les dirigeants chinois devront vivre avec ces erreurs, même s’ils parviennent à résoudre la crise et à adopter des mesures adéquates pour éviter une nouvelle flambée. Ce qui est moins clair, c'est pourquoi d'autres pays pensent qu'il est dans leur intérêt de continuer à se référer aux erreurs initiales de la Chine, plutôt que de chercher des solutions. Pour de...
Les manifestants hongkongais défient la police
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Les manifestants hongkongais défient la police

Des milliers de Hongkongais ont bravé ce 20 octobre l'interdiction de manifester pour descendre dans les rues, afin de faire part de leur colère après les violentes agressions dont ont été victimes deux militants pro-démocratie. A lire aussi : Attaque brutale au marteau contre Jimmy Sham Les autorités hongkongaises ont interdit le rassemblement organisé à Tsim Sha Tsui, un quartier très peuplé abritant des boutiques de luxe et des hôtels. Elles avaient invoqué des raisons de sécurité, après les violents affrontements entre les forces de l'ordre et des manifestants radicaux. Or pour ce vingtième weekend consécutif de manifestationsce, des milliers de personnes se sont jointes à ce rassemblement interdit afin de maintenir la pression sur le gouvernement local acquis à Pékin. ...
La violence n’empêche pas l’unité du mouvement hongkongais
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La violence n’empêche pas l’unité du mouvement hongkongais

La frange radicale des manifestants multiplie les dégradations contre les entreprises accusées de soutenir le gouvernement pro-Beijing. Cette escalade de la violence vise parfois des individus et n'a pas pour autant entamé l'unité du mouvement. Durant plus de quatre mois, l'ex-colonie britannique vit sa pire crise politique depuis sa rétrocession en 1997. Et ces deux dernières semaines ont été les plus violentes. L'exécutif local, la police et les relais du gouvernement central chinois sont les causes de la contestation depuis juin. Mais, depuis que les autorités ont interdit le 4 octobre le port du masque aux manifestants, les plus radicaux sont montés d'un cran dans les actes de vandalisme ciblés contre certaines entreprises privées. Au point que les commerces sont désormais r...
Le début de la crise du régime du parti unique chinois, par Minxin Pei
POLITIQUE, Tribunes - Analyses

Le début de la crise du régime du parti unique chinois, par Minxin Pei

Par Project Syndicate - Le 1er octobre, à l'occasion du 70ème anniversaire de la République populaire de Chine, le président chinois Xi Jinping prononcera un discours célébrant sans faille le bilan du Parti communiste chinois depuis 1949. Mais, malgré la confiance et l'optimisme apparents de Xi Jinping, les rangs du PCC sont de plus en plus préoccupés par les perspectives d'avenir du régime - avec raison. En 2012, quand Xi Jinping a pris les rênes du PCC, il a promis que le parti s'efforcerait de remporter de grands succès avant les deux centenaires à venir, marquant la fondation du PCC en 1921 et de la République populaire. Mais un ralentissement économique persistant et des tensions croissantes avec les États-Unis vont probablement affoler l'humeur du PCC lors des célébrations de 202...
Carrie Lam veut «éliminer» la violence «par l’application de la loi»
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Carrie Lam veut «éliminer» la violence «par l’application de la loi»

La cheffe de l'exécutif hongkongais, Carrie Lam, a assuré que si son «gouvernement n'a pas perdu le contrôle» de la situation, elle «n'abandonne pas le projet de mettre en place un plateforme de dialogue». L'ors d'une conférence de presse le 27 août, Carrie Lam a expliqué que "la violence lors des manifestations antigouvernementales qui secouent Hong Kong depuis trois mois est de plus en plus préoccupante, mais le gouvernement hongkongais est convaincu de pouvoir gérer par lui-même cette crise". S'exprimant pour la première fois depuis les heurts entre manifestants et forces de l'ordre ayant entaché les rassemblements organisés le week-end dernier, elle a dit ne pas vouloir abandonner l'idée d'une plateforme de dialogue. Cependant, elle a estimé que le moment n'était pas opport...
La compagnie Cathay Pacific dans la tourmente
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La compagnie Cathay Pacific dans la tourmente

L'action de Cathay Pacific a plongé le 12 août de plus de 4%, après la décision de Beijing d'empêcher aux personnels soutenant les manifestations d'être affectés à des vols reliant la Chine continentale ou traversant son espace aérien. Une règle à laquelle Cathay se pliera, a promis son directeur général Rupert Hogg dans un message aux employés. Ce dernier a expliqué que "nous sommes, de par la loi, obligés de nous conformer aux règlements" de l'aviation civile chinoise, d'autant que "les vols vers la Chine continentale font partie de notre coeur de métier". D'ailleurs, sous la pression des autorités chinoises, la compagnie aérienne hongkongaise doit fournir aux autorités la liste de ses salariés assurant les vols vers la Chine. Ainsi, la direction générale de l'aviation civile chi...
Top3 des tensions géopolitiques de l’été en Chine
Asie/Pacifique, Chine-Etats-Unis, MONDE

Top3 des tensions géopolitiques de l’été en Chine

Les zones de crise se multiplient en Chine et en Asie. De la guerre commerciale entre Beijing et Washington aux tensions à Hong Kong, l'Empire du milieu fait face à plusieurs crises. 1/Hong Kong: Pékin finira-t-il par intervenir? Depuis deux mois, des manifestations pro-démocratiques se déroulent à Hong Kong, suite à une proposition de loi visant à extrader les ressortissants hongkongais vers la Chine contientane. Suite au massif mouvement de contestation, le projet de loi a été mit de côté. La contestation s’est par la suite élargie, avec plusieurs revendications : le suffrage universel, la démission de Carrie Lam, la libération des manifestants arrêtés, … La revendication d'une réforme de la loi électorale inquiète les autorités chinoises qui ont déclaré que «ceux qui jouent ...
Hong Kong dans « une situation très dangereuse »
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong dans « une situation très dangereuse »

La grève générale organisée lundi 5 août a entraîné d'importants bouleversements dans le métro hongkongais et sur les vols internationaux, en raison de nouveaux blocages des rames par les manifestants pro-démocratie. Depuis deux mois, ces derniers maintiennent, et accroît, la pression sur les autorités pro-Beijing, qui ont dénoncé une "situation très dangereuse". Les protestataires exigent la démission de la cheffe de l'exécutif hongkongais, Carrie Lam, et craignent une influence grandissante du pouvoir central chinois sur cette Région administrative spéciale. Hong Kong traverse sa plus grave crise politique depuis sa rétrocession en 1997 par le Royaume-Uni. L'île a déjà connu huit week-ends consécutifs de manifestations, dont les dernières ont suivies d'affrontements entre de peti...
La diversité des manifestants montrent l’ampleur du mouvement
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La diversité des manifestants montrent l’ampleur du mouvement

La grève générale et les manifestations du 5 août ont paralysé l'archipel, après deux mois de mobilisation pour réclamer la démocratie et dénoncer les violences policières. La journée de grève générale à Hongkong avait commencé par le blocage des transports en commun à l’heure de pointe. Outre des retards importants et des frictions entre manifestatns et usagers, la tension s'est Mais dans les rues, les forces de l’ordre ont arrêté plusieurs protestataires réunis devant un commissariat de police. Désormais, la police ne vise plus seulement à disperser la foule, elle procède à des vagues d'arrestation, afin de décourager les militants. Au total, les autorités ont arrêté 420 personnes depuis le début des événements, le 9 juin. Agés de 14 à plus de 76 ans, elles reflètent la dive...
Beijing se prononce sur la crise politique en Algérie
Afrique, MONDE

Beijing se prononce sur la crise politique en Algérie

Le gouvernement a réagi au sujet des manifestations populaires et à la crise politique en Algérie, estimant que la préservation de la stabilité est «dans l’intérêt fondamental de son peuple et de la paix dans les régions voisines». Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang a réaffirmé le principe de «non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays» auquel adhère la Chine. Geng Shuang a annoncé que son pays «espérait voir l’Algérie faire avancer sans heurt son calendrier politique». Ce dernier a ajouté que la Chine restait «convaincue que le peuple algérien avait la sagesse et la capacité nécessaires pour explorer une voie répondant aux conditions de son pays». Le vice-Premier ministre algérien et ministre des Affaires étrangères devrait ...
Venezuela : la Chine contre une intervention militaire
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Venezuela : la Chine contre une intervention militaire

"La Chine s'oppose à une intervention militaire et à toute action qui pourrait conduire à une tension accrue ou même à des troubles au Venezuela", a déclaré ce 22 février, Geng Shuang, porte-parole du ministère des affaires étrangères. Ce dernier a réagit aux informations selon lesquelles les Etats-Unis soutiendraient l'opposition vénézuélienne de Juan Guaino dans sa volonté d'acheminer une "aide humanitaire" au Venezuela le 23 février. Geng Shuang a indiqué que le gouvernement vénézuélien "est resté calme et a fait preuve de retenue", ce qui a permis d'éviter des affrontements à grande échelle. La Chine est le principal créancier de Caracas, auquel il a accordé pour des milliards d'euros de prêts. Le gouvernement chinois continue de reconnaître Nicolas Maduro comme l'unique pré...
Wang Yi à Madagascar pour sceller une nouvelle alliance
Afrique, MONDE

Wang Yi à Madagascar pour sceller une nouvelle alliance

Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a reçu le 7 janvier le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, actuellement en visite officielle à Madagascar. A cette occasion, Hery Rajaonarimampianina a confirmé auprès de Wang Yi la volonté de son pays à "participer volontairement à la construction de 'La Ceinture et la Route' et approfondir la coopération dans les secteurs de l'agriculture, de la pêche et du tourisme dans ce cadre". Satisfait de cette prise de position, le ministre chinois a indiqué que "les deux pays doivent travailler ensemble pour mettre en œuvre les engagements pris par la Chine lors du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) en décembre 2015 à Johannesburg". Il a également indiqué lors d'un point presse à Antananarivo avec son homologue malg...