mercredi, février 21

Étiquette : Jin Liqun

La BAII devrait mettre fin au financement du charbon en 2022
Environnement, TERRE

La BAII devrait mettre fin au financement du charbon en 2022

"La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) pourrait officiellement exclure les projets de centrales à charbon,si elle met à jour sa stratégie énergétique l'année prochaine, après avoir évité le financement de telles centrales depuis le début de ses activités en 2016", a déclaré Jin Liqun, président de la BAII. Ce dernier a assuré que la BAII "n'a jamais financé de projets alimentés au charbon, malgré les dispositions prévues pour un tel financement". Présent au Forum d’Aspen sur la sécurité de 2021, Jin Liqun a indiqué que les "dispositions évoquées font référence à la stratégie 2017 de la BAII pour le secteur de l'énergie". Cette stratégie engage la BAII à «réduire l'intensité carbone de l'approvisionnement énergétique» avec «une réduction considérabl...
La BAII va renforcer le financement des projets verts
ECONOMIE, Environnement

La BAII va renforcer le financement des projets verts

La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) va renforcer son financement dans trois types d'infrastructure vertes, sociales et technologiques.  La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) va augmenter ses financements dans les infrastructures sociales, vertes et technologiques, qui ont été récemment identifiées par la banque multilatérale de développement comme "les principales tendances à l'origine des investissements dans les infrastructures dans les années à venir". "Le COVID-19 a perturbé la chaîne de production mondiale et a mis de nombreuses économies en péril. Face à cette crise, les gouvernements de nombreux pays reconsidèrent leur approche de la croissance et du développement. Cela pourrait déclencher la nécessité d'une ap...
La BAII injecte 10 milliards supplémentaire à la crise sanitaire
ECONOMIE, MONDE

La BAII injecte 10 milliards supplémentaire à la crise sanitaire

La Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII/AIIB) a indiqué qu’elle allait doubler et porter à 10 milliards de dollars US (9,22 milliards d’euros) les fonds disponibles pour sa structure de sortie de crise du COVID-19, du fait des demandes importantes de la part de ses clients. A lire aussi : La BAII engage 5 milliards de fonds de sortie de crise Face à l'accroissement des demandes de financement, le fond initial de 5 milliards de dollars alloués pour l’aide d’urgence, s'est avéré insuffisant. En effet, les pays membres de la banque ont demandé une assistance immédiate dans des domaines incluant les infrastructures de santé et la préparation face à la pandémie, afin de soulager la pression sur les soins de santé. Ainsi, la direction de la banque a décidé d'...
La BAII engage 5 milliards de fonds de sortie de crise
ECONOMIE, MONDE

La BAII engage 5 milliards de fonds de sortie de crise

La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) a déclaré le 3 avril qu'elle allait mettre en place un fonds de sortie de crise, afin d'aider les pays membres à surmonter les pressions économiques, financières et de santé publique dues par la pandémie de nouveau coronavirus. Basée à Beijing, la BAII a ouvert en janvier 2016 et compte 102 membres approuvés dans le monde. Il s'agit d'une banque de développement multilatérale ayant pour mission de promouvoir le développement socio-économique en Asie. Le fonds de sortie de crise du COVID-19 offrira un financement initial de 5 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) aux entités des secteurs public et privé face aux impacts négatifs graves. Cette enveloppe est destinée aux demandes émergentes et est conçu comme...
BAII et BAD cofinancent des opérations à garantie souveraine
ECONOMIE

BAII et BAD cofinancent des opérations à garantie souveraine

La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) et la Banque asiatique de développement (BAD) ont signé un accord-cadre de cofinancement d'opérations à garantie souveraine. Jin Liqun et Takehiko Nakao ont échangé à cette occasion au siège de la BAD à Manille de toute une série de questions stratégiques et opérationnelles, a précisé la BAD dans un communiqué. A ce jour, la BAII et la BAD ont cofinancé cinq projets, dont des prêts à des pays souverains, au Bangladesh, en Géorgie, en Inde et au Pakistan, ainsi qu'un projet mené au Myanmar via le département des opérations du secteur privé de la BAD. "De nouveaux cofinancements de projets à garantie souveraine ou non-souveraine sont étudiés de manière active", a indiqué la BAD. Cette dernière a indiqué partager a...
La BAII ouverte aux japonais et américains
ECONOMIE, MONDE

La BAII ouverte aux japonais et américains

Jin Liqun, directeur général de la Jin Liqun, directeur général de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures, a assuré avoir envoyé des invitations "sincères" aux Etats-Unis et au Japon. La BAII a connu un développement rapide depuis son entrée en fonction le 16 janvier 2016. En 2017, les agences Moody’s, Standard & Poor's et Fitch ont d'ailleurs accordé leur meilleure note de crédibilité de la BAII. A ce jour, la banque a accordé plus de 4,2 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) de crédit pour financer les investissements dans 24 projets d’infrastructure dans 12 pays, majorés de plus de 20 milliards de dollars (16,4 milliards d'euros) apportés par des autorités publiques ou des particuliers. Le 24 janvier à Davos, Jin Liqun, directeur général de la ...
Davos2018 : La Ceinture et la Route, une opportunité unique pour le monde
ECONOMIE, MONDE

Davos2018 : La Ceinture et la Route, une opportunité unique pour le monde

Les participants au "Débat Caixin" du Forum économique mondial, ont convenu que l'initiative One Belt and One Road (La Ceinture et la Route) est "une opportunité unique de connecter les continents à travers les échanges infrastructurels, culturels et technologiques, afin de conduire un progrès économique soutenu". "L'initiative Belt and Road est parfaitement en phase avec la réunion annuelle 2018 du Forum économique mondial sur la création d'un avenir commun dans un monde fracturé", a indiqué Shahid Khaqan Abbasi, Premier ministre du Pakistan. Pour lui, "l'initiative est une manifestation physique du lien entre les pays qui ont existé à travers l'histoire", pouvant aujourd'hui entraîner "un mouvement plus libre des personnes, des biens et des idées et une plus grande culture d'ouvert...
La BAII rassure ses partenaires sur sa gestion
ECONOMIE, MONDE

La BAII rassure ses partenaires sur sa gestion

Le président de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (BAII/AIIB), Jin Liqun, a expliqué que "notre succès repose en premier lieu sur la transparence et une gouvernance forte, car nous prévoyons de diriger cette organisation selon les normes internationales les plus élevées", lors du 2ème Forum européen de la finance. "Notre banque essaie de faire les choses différemment et de faire différentes choses, trouvant des approches uniques et asiatiques au développement pour le XXIe siècle", a assuré ce dernier, à Dublin (Allemagne). Ce 2nd Forum européen de la finance, organisé par The Financial Times et l'IDA Ireland, (agence d'investissement intérieur irlandais), visait à trouver comment modeler les services financiers mondiaux.Mais pour cela, sa "banque doit ...
L’Afrique, un continent plein de potentiel pour la BAII
Afrique, Asie/Pacifique, MONDE

L’Afrique, un continent plein de potentiel pour la BAII

La Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (BAII) va financer des projets en Afrique "dans un proche avenir", a déclaré son président Jin Liqun. Lancée en juin 2015 à l’initiative de la Chine, l'AIIB compte 57 membres fondateurs parmi lesquels figurent une vingtaine de pays occidentaux, dont l'Egypte et l'Afrique du Sud, mais l'Algérie, la Libye, le Nigeria, le Sénégal et le Soudan devraient rejoindre la banque début 2017. Jin Liqun a expliqué que "nous nous attendons à entamer nos activités en Afrique dans un avenir proche et à coopérer sur continent avec la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI)". Alors qu'il assistait au 50ème anniversaire de l'UNIDO à Vienne, Jin Liqun a dé...
Le président de la BAII tend la main à Trump
ECONOMIE, MONDE

Le président de la BAII tend la main à Trump

Depuis la création de la Banque Asiatique d'Investissement pour les Infrastructures (BAII), Washington avait fait part de ses réticences vis-à-vis d'une institution capable de concurrencer la Banque mondiale et la Banque asiatique de développement, créé par ses soins et pour ses intérêts. Créée par la Chine et officiellement établie le 25 décembre 2015, la BAII a débuté ses activités en janvier 2016, avec actuellement 57 membres et un capital autorisé de 100 milliards de dollars. Suite à l'élection de Donald Trump à la présidence américaines, Jin Liqun, président de la BAII, a indiqué que "la lettre 'A' dans BAII peut représenter l'Asie, l'Afrique ou l'Amérique". Une remarque détournée qui tend la main aux Etats-Unis, alors que le Canada, est un membre de fondateur de la banque. Ce dern...
« Une ceinture, une Route », une stratégie payante pour tous
ECONOMIE

« Une ceinture, une Route », une stratégie payante pour tous

 L'initiative lancée par Xi Jinping en 2013 est "un concept de coopération régionale" englobant 65 pays, situés le long des terres et des routes de l'ancienne Route de la Soie. Celle-ci met en lumière les objectifs économiques et stratégiques de la Chine, en proie au ralentissement de son économique et à la nécessité de trouver des nouveaux leviers de croissance. A l'occasion du Forum d'été de Davos, Jin Liqun, président de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructure (BAII) a assuré que cette initiative va "au-delà de l'économie". "Ceci est plus stratégique, une question géopolitique", car elle a un objectif principal : "La paix et la prospérité pour les gens".   Ian Bremmer, président du Groupe américain Eurasie, a expliqué que "l'une des raisons de 'Une ceinture, une r...
La BAII, au centre d’un désaccord entre Beijing et Taipei
ECONOMIE, POLITIQUE, TAIWAN

La BAII, au centre d’un désaccord entre Beijing et Taipei

Dans un communiqué de presse publié, le 13 avril, les autorités taïwanaises ont annoncé leur intention de se retirer de la liste des membres fondateurs de la Banque Asiatique d'investissement pour les infrastructures, créée à l'initiative de la Chine. Le ministre des Finances, Chang Sheng-ford a confirmé le retrait de la candidature de Taïwan, "dans la mesure où les principes de dignité et d’égalité ont été bafoués par la Chine", note le communiqué. Depuis l'élection, le 16 janvier, de Tsai Ing-wen, il est reproché à Jin Liqun, président de la BAII, de décrire "la candidature de Taïwan comme 'une affaire de famille', et il maintient que Taïwan doit suivre le modèle de Hong Kong et demander au ministère chinois des Finances de présenter une candidature en son nom". "C’est un modèle que T...