mardi, juillet 23

Étiquette : Occupy Central

Manifestation après l’annonce de la condamnation des leaders hongkongais
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Manifestation après l’annonce de la condamnation des leaders hongkongais

Des milliers de partisans de Joshua Wong, Nathan Law et Alex Chow, ont manifesté ce dimanche 20 août à Hong Kong, exiger la "libération de tous les prisonniers politiques". Les trois jeunes leaders de la "révolte des parapluies" ont été respectivement condamnés jeudi 17 août en appel à des peines de six, huit et sept mois d'emprisonnement pour leur rôle dans le rassemblement ayant entraîné le mouvement de contestation. https://www.chine-magazine.com/leaders-de-revolte-parapluies-condamnes/ En première instance, ils avaient écopé de travaux d'intérêt général ou de sursis mais le gouvernement, avait fait appel de leur sentence, jugée trop clémente. Les défenseurs des droits dénoncent une "persécution politique". Aux yeux des manifestants, ces condamnations sont une preuve supplém...
Taipei regrette fortement la condamnation des leaders hongkongais
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES, TAIWAN

Taipei regrette fortement la condamnation des leaders hongkongais

Dans un communiqué de presse, publié sur son site internet, le ministère des affaires continentales, à Taipei, a « fortement regretté » le 17 août la décision prise le même jour par la justice hongkongaise de condamner en appel à des peines allant de six à huit mois de prison trois des leaders du « mouvement des parapluies » de 2014, Joshua Wong, Nathan Law et Alex Chow. Le ministère a rappelé que « la position du gouvernement de la République de Chine (Taïwan) a consisté de manière constante à soutenir l’aspiration de la population hongkongaise à la démocratie, à la liberté, à l’état de droit et aux droits de l’homme ». « La liberté d’expression, la liberté de rassemblement et l’indépendance de la justice représentent une promesse solennelle faite à la population hongkongaise. Le gouve...
Les leaders de la « révolte des parapluies » condamnés
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Les leaders de la « révolte des parapluies » condamnés

Les trois leaders du vaste mouvement pro-démocratie de 2014, Joshua Wong, Nathan Law et Alex Chow ont été condamné à des peines de prison pour leur rôle dans la révolte. Le verdict au tribunal de Hong Kong, du 17 août 2017, inflige à Joshua Wong, Nathan Law et Alex Chow des peines de six, huit et sept mois d'emprisonnement. Un procès politique après la révolte des parapluies Pour les soutiens et partisans du mouvement pro-démocratique, ces procès sont une preuve supplémentaire de l'influence de Beijing sur l'ancienne colonie britannique revenue dans son giron en 1997. Le tribunal avait été saisi par le parquet de Hong Kong, qui estimait que les peines prononcées en première instance était trop clémentes. En août 2016, Joshua Wong (20 ans) et Nathan Law (27 ans) avaient été con...
Hong Kong : policiers incriminés libérés
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : policiers incriminés libérés

Trois policiers hongkongais condamnés à des peines de prison pour avoir passé à tabac un manifestant lors des manifestations pour la démocratie de 2014 ont été libérés sous caution ce mercredi 28 juin en attendant leur procès en appel. En février, sept policiers avaient été condamnés à deux ans de prison pour l'agression de Ken Tsang, un militant du Parti civique. https://www.chine-magazine.com/2-ans-de-prisons-policiers-violents/ Le passage à tabac avait été filmé par une télévision locale. Les images montraient l’intention volontaire des policiers de blesser. Pour le juge David Dufton, cette agression était une « attaque brutal ». En prononçant la sentence, il avait indiqué qu’il faut « faire un exemple » de ces policiers qui ont enfreint la loi. Cette condamnation avait susc...
Les initiateurs d’Occupy Central devant le juge
Hong Kong, MONDE, RÉGIONS SPÉCIALES

Les initiateurs d’Occupy Central devant le juge

Des dirigeants du mouvement de contestation, Occupy Central, qui a paralysé Hong Kong à l'automne 2014, ont comparu devant la justice ce jeudi 30 mars, pour trouble à l'ordre public. Ces neuf personnes ont été mises en accusation lundi 27 mars, au lendemain de l'élection. Un collège de 1 200 personnes a nommé le candidat de Beijing, Carrie Lam comme prochaine cheffe de l'exécutif, dont son investiture aura lieu le 1er juillet. Les dirigeants de la contestation, parmi lesquels le "trio d'Occupy Central" (Benny Tai, Chan Kin-man et le révérend Chu Yiu-ming) sont entrés tout sourires dans la salle d'audience du tribunal et ont serré la main à leurs partisans, d'après l'agence de presse, Reuters. Le "trio d'Occupy Central" doit répondre d'accusations comme conspiration en vue de troub...
2 ans de prisons pour les policiers violents
Hong Kong, Police et Justice, RÉGIONS SPÉCIALES

2 ans de prisons pour les policiers violents

Sept policiers de Hong Kong ont été condamnés ce vendredi 17 février à deux ans de prison pour avoir agressé un manifestant lors du mouvement pour la démocratie de 2014. Les sept condamnés avaient été reconnus coupables en début de semaine de blessures à l'encontre de Ken Tsang, mais ils avaient été relaxés pour le chef d'accusation de coups et blessures volontaires graves. Pourtant les images de la vidéo, montrant l'agression, attestent d'une intention volontaire de blesser. Pour le juge David Dufton, cette agression était une "attaque brutale". En prononçant la sentence, le juge a indiqué qu'il faut "faire un exemple" de ces policiers qui ont enfreint la loi. "Le nombre multiple de blessures et les dégâts infligés à la réputation de Hong Kong (...) contribuent à la nature très grav...
Hong Kong : 7 policiers jugés coupables pour agression
Hong Kong, Police et Justice, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : 7 policiers jugés coupables pour agression

Sept policiers hongkongais ont été reconnus coupables ce mardi 14 février après avoir agressé un manifestant lors d'une des manifestations du mouvement pour la démocratie. Septembre 2014, des heurts éclatent vers 3 heures du matin après l'occupation d'un passage souterrain près du quartier général du gouvernement par des dizaines de manifestants. La police anti-émeute utilisent du gaz poivré pour déplacer les foules. Mais une télévision locale va capturer des images montrant clairement un acte de violence policière. La vidéo est rapidement diffusée et partagée sur les réseaux sociaux. Alan Leong, chef du Parti civique, dont est membre la victime Ken Tsang Kin-Chiu (ci-côté), assurait que "d'après ce que nous avons vu, Tsang était déjà menotté avec des menottes en plastique ... et...
Indépendance et autodétermination voulues à Hong Kong
Hong Kong, POLITIQUE

Indépendance et autodétermination voulues à Hong Kong

A ne pas confondre avec le Mouvement autonomiste d'Hong Kong ou encore le Mouvement pour l'indépendance d'Hong Kong, le Parti National d'Hong Kong créé le 28 mars 2016 a pour slogan "A Self-reliant Nation. An Independent Hong Kong" (Une nation autonome. Un Hong Kong indépendant). Officiellement, ce parti ne verra pas le jour. Le Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d'Etat s'est dit "résolument opposé" à une telle organisation. D'autant plus que le Parti a récemment lancé un appel à l'indépendance, après les différents qu'il y a eu à Hong Kong, dont les échauffourées entre la police et les localistes, qui défendaient les vendeurs de nourriture ambulante, symbole selon eux de la culture hongkongaise. Des déçus des manifestations pro-démocratiques Découlant...
Les États-Unis seraient responsable de la mobilisation hongkongaise
Hong Kong, MONDE

Les États-Unis seraient responsable de la mobilisation hongkongaise

Après l'annulation par le gouvernement hongkongais des pourparlers, le 7 octobre, les manifestants ont demandé le soutien de la communauté internationale, afin qu'elle fasse pression sur les autorités chinoises. Cependant, depuis une dizaine de jours, de nombreux experts et journalistes affirment que les américains seraient derrière cette mobilisation. L'objectif des États-Unis serait, non pas la démocratie, mais la préservation des intérêts économiques, politiques, financiers et médiatiques étrangers. Selon plusieurs sites d'information, le National Endowment for Democracy (NED), financé par le Département d’État américain, et sa filiale hongkongaise, le National Democratic Institute (NID), jouent un rôle central dans la mobilisation étudiante à Hong Kong. Le NED, créé en 1983, s'est "eng...
Retrait des manifestants à Hong Kong
Hong Kong, POLITIQUE

Retrait des manifestants à Hong Kong

Le gouvernement local d'Hong Kong a lancé un ultimatum aux manifestants pro-démocratie, ils doivent quitter les lieux occupés depuis une semaine, où les forces de l'ordre attaqueront leur campement. Les étudiants persistent Beaucoup de manifestants étaient partagés, estimant n’avoir obtenu aucune concession sur leurs revendications. En effet, après plusieurs semaines de mobilisation, aucune concession n'a été cédé ni par le gouvernement chinois, ni les autorités locales. Et cela, en dépit des rencontres organisées entre les représentants hongkongais et les leaders de la "révolution des parapluies". Après avoir échanger entre eux, les manifestants occupant le quartier commerçant de Mong Kok, ont décidé le renforcement des lignes sur le principal site d’occupation à Admiralty, quartier des m...
Beijing campe sur ses positions
Hong Kong, POLITIQUE

Beijing campe sur ses positions

Les autorités chinoises ont annoncé, vendredi 3 octobre, qu'elles ne feraient "aucune concession" aux militants pro-démocratie de Hong Kong, ajoutant que leur cause était "vouée à l'échec". Depuis le 28 septembre, des milliers d'étudiants manifestent devant les bâtiments du gouvernement local, pour obliger les autorités à instaurer un suffrage universel complet. Les manifestants appellent également à la démission du chef de l'exécutif local, Leung Chun-ying, jugé trop proche de Beijing, et appuyé par la Chine. Beijing maintient le cap Pour Le Quotidien du Peuple, les "exigences de suffrage universel des manifestants ne sont ni légales, ni raisonnables". Pourtant, les manifestants dénoncent la décision d'août de la Chine continentale d'accorder le suffrage universel pour l'élection du chef ...