Zhao Lijian, porte-parole du ministère des affaires étrangères a exhorté le 26 mai le Canada à corriger immédiatement son erreur, à libérer Meng Wanzhou et à assurer son retour en toute sécurité en Chine.

Zhao Lijian a répondu à la question d’un journaliste indiquant qu’un tribunal canadien rendrait publique mercredi sa décision concernant le procès de Meng Wanzhou. « La position de la Chine sur l’affaire Meng Wanzhou est cohérente et claire », a assuré ce dernier.

« Les Etats-Unis et le Canada ont abusé de leur traité bilatéral d’extradition et ont pris arbitrairement des mesures obligatoires contre une citoyenne chinoise sans motif », a déclaré le porte-parole.

Lire aussi : La directrice de Huawei pourrait être libéré prochainement

« Il s’agit d’un incident politique grave constituant une violation grossière des droits et intérêts légitimes de cette citoyenne chinoise ». « Le gouvernement chinois est inébranlable dans la sauvegarde des droits et intérêts légitimes des citoyens chinois« , a ajouté ce dernier. « La partie canadienne doit immédiatement corriger son erreur, libérer Mme Meng et assurer son retour rapide en Chine, afin d’éviter tout préjudice continu aux relations sino-canadiennes. »