mardi, janvier 30

Étiquette : armée indienne

La rivalité sino-indienne remodèle l’Asie
COIN DES IDEES, Project Syndicate

La rivalité sino-indienne remodèle l’Asie

Par Project Syndicate, de Brahma Chellaney è Trois ans après que la Chine a commencé à empiéter furtivement sur le territoire de l'Inde dans l'Himalaya, aucune fin n'est en vue pour l'impasse frontalière des deux pays. Alors que les renforcements militaires rivaux et les affrontements intermittents ont reçu peu d'attention en Occident, l'escalade de la confrontation frontalière a déclenché une rivalité à long terme qui pourrait remodeler la géopolitique asiatique. En verrouillant les cornes avec la Chine malgré le risque d'une guerre à grande échelle, l'Inde a ouvertement défié la puissance chinoise comme aucune autre puissance mondiale, y compris les États-Unis, ne l'a fait au cours de ce siècle. La portée stratégique excessive du président chinois Xi Jinping a amené l'Inde à s'éloigne...
L’Inde et la Chine retirent leurs troupes de leur zone frontalière
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde et la Chine retirent leurs troupes de leur zone frontalière

L'Inde et la Chine ont commencé jeudi 8 septembre à retirer leurs troupes postées à leur frontière, plus de deux ans après un affrontement sanglant dans la région de Ladakh, a annoncé le ministère indien de la défense. La Chine et l'Inde sont tombées d'accord pour commencer à «retirer les troupes du secteur Gogra-Hot Springs» à l'issue d'entretiens au plus haut niveau entre les responsables des armées, selon ce communiqué «commun» diffusé par New Delhi. Cette décision est «propice au rétablissement de la paix et la tranquillité dans la zone frontalière», a estimé le ministère. Le ministère chinois de la Défense a également publié une déclaration similaire, selon le quotidien The Star. Les commandants militaires de la Chine et de l'Inde ont tenu 16 séries de pourparlers depuis que ...
L’Inde affirme que la Chine a renforcé sa présence militaire le long de la frontière
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde affirme que la Chine a renforcé sa présence militaire le long de la frontière

En juin 2020, un affrontement sanglant a eu lieu entre les armées de la Chine et de l'Inde au niveau de la frontière disputée entre les deux pays. Le chef de l'armée indienne a affirmé que la Chine a envoyé un «nombre considérable» de soldats sur la partie disputée de leur frontière himalayenne, obligeant New Delhi à déployer un nombre équivalent d'hommes. Les tensions sont vives entre la Chine et l'Inde qui possèdent l'arme nucléaire. Celles-ci ont été ravivé par un affrontement sanglant en juin 2020, à la frontière du Tibet et de la région indienne du Ladakh. Après cet accrochage meurtrier, les armées indienne et chinoise ont dépêché des milliers de soldats en renfort le long de cette frontière contestée dans l'Himalaya. En septembre 2020, le Chef de l'armée indienne, le général...
Les armées chinoises et indiennes ont mis en place un téléphone rouge
Asie/Pacifique, MONDE

Les armées chinoises et indiennes ont mis en place un téléphone rouge

Une ligne de communication directe a été mise en place à la frontière par les états-majors indien et chinois, selon le ministère de la Défense indienne. Elle devrait favoriser la normalisation des relations frontalières, compromises en juin 2020. «Un téléphone rouge entre les forces armées de l’Inde et de la Chine a été établi à la frontière entre les pays», a annoncé le 1er août le ministère indien de la Défense. Le communiqué publié sur le site web du gouvernement indien a indiqué qu’une «liaison téléphonique d’urgence a été mise en place, à Kongra La dans le Sikkim du nord, entre les Forces armées indiennes et l’Armée populaire de libération de Chine à Khampa Dzong dans la Région autonome du Tibet afin de poursuivre l’établissement de l’esprit de confiance et des relations cordiales ...
Des images de l’affrontement meurtrier entre la Chine et l’Inde diffusées
Asie/Pacifique, MONDE

Des images de l’affrontement meurtrier entre la Chine et l’Inde diffusées

Des combats s'étaient déroulés entre soldats chinois et indiens en juin 2020. New Delhi avait fait état à l'époque de 20 morts dans ses rangs mais la Chine n'avait pas fourni de bilan chiffré de son côté. Lire aussi : Quatre soldats chinois tués en juin 2020 lors de l’accrochage avec l’Inde La Chine a diffusé des images des quatre soldats tués sur les réseaux sociaux, ainsi qu'une vidéo montrant l'affrontement meurtrier entre militaires chinois et indiens en juin 2020 à la frontière himalayenne entre la Chine et l'Inde, qui avait fait des morts des deux côtés. Les armes à feu sont prohibées dans la zone, alors les combats s'étaient déroulés au corps-à-corps. New Delhi avait fait état à l'époque de 20 morts dans ses rangs, alors que la Chine n'avait pas comm...
Quatre soldats chinois tués en juin 2020 lors de l’accrochage avec l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

Quatre soldats chinois tués en juin 2020 lors de l’accrochage avec l’Inde

La Chine a annoncé pour la première fois que quatre soldats chinois ont été tués en juin dernier durant un accrochage sanglant avec l'armée indienne à la frontière de facto entre les deux pays dans l'Himalaya. La Commission militaire centrale a honoré deux officiers et trois soldats, dont quatre ont reçu ces récompenses à titre posthume, pour avoir défendu la frontière occidentale du pays. Le quotidien de l'Armée populaire de libération a rapporté que la Commission militaire centrale avait décerné des éloges aux militaires pour leur rôle dans la lutte courageuse contre les hostilités provoquées par les forces étrangères dans la vallée de Galwan. Le titre de "héros défendant les frontières" a été conféré au commandant de bataillon Chen Hongjun à titre posthume, tandis que Chen Xian...
La Chine et l’Inde retirent leurs troupes à la frontière himalayenne
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et l’Inde retirent leurs troupes à la frontière himalayenne

La Chine et l'Inde sont convenues de retirer leurs troupes à leur frontière commune, dans la région disputée du Ladakh dans l'ouest de l'Himalaya, a annoncé le ministre indien de la Défense. Après plusieurs mois de tension entre les deux puissances asiatiques, le ministre Rajnath Singh a déclaré au Parlement qu'un accord avait été trouvé à l'issue de plusieurs discussions entre des commandants de l'armée et des diplomates. "Nos discussions avec la Chine ont mené à un accord de désengagement sur les rives nord et sud du lac Pangong", a-t-il dit. Les tensions entre la Chine et l'Inde se sont accentuées en avril 2020 lorsque l'Inde a accusé la Chine d'avoir franchi leur frontière commune mal définie. En juin, des soldats indiens ont été tués lors d'un accrochage dans cette zone front...
L’interdiction indienne des applications chinoises désormais permanente
Asie/Pacifique, MONDE

L’interdiction indienne des applications chinoises désormais permanente

Le ministère indien de l'électronique et des technologies de l'information a publié de nouveaux avis visant à rendre permanente l'interdiction imposée à l'application vidéo TikTok et à 58 autres applications chinoises en juin. Lors de la première interdiction, le gouvernement indien a donné aux 59 applications une chance d'expliquer leur position sur le respect des exigences en matière de confidentialité et de sécurité, a rapporté le Times of India. Lire aussi : La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l'Inde des applications mobiles Les entreprises chinoises, qui incluent la populaire application de partage de vidéos de ByteDance TikTok, WeChat de Tencent Holdings et UC Browser d'Alibaba, ont également été invitées à répondre à une liste de questions, a indiqué le journal. ...
Nouvelle tension entre la Chine et l’Inde à la frontière himalayenne
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvelle tension entre la Chine et l’Inde à la frontière himalayenne

Six mois après des combats meurtriers, des soldats indiens et chinois se sont défiés à la frontière himalayenne. Des blessés ont été recensés des deux côtés, selon les médias indiens. Les tensions sont toujours fortes entre la Chine et l'Inde. Les troupes indiennes et chinoises se sont affrontées, la semaine dernière, sur le col de Naku La dans l’État du Sikkim, le long de la frontière himalayenne. Une patrouille chinoise a tenté de traverser le territoire indien avant d’être repoussée, ont déclaré des responsables militaires indiens. Naku La relie le Sikkim à la région du Tibet en Chine. Cet affrontement a fait des blessés des deux côtés ont été rapporté, ce 25 janvier, par des sources militaires et des médias indiens. Les derniers pourparlers de désescalade entre les command...
Un soldat chinois perdu en Inde
Asie/Pacifique, MONDE

Un soldat chinois perdu en Inde

La Chine a confirmé qu’un soldat chinois perdu dans les zones frontalières a été retrouvé par l’Inde et a appelé au retour immédiat du soldat, selon les forces frontalières chinoises. En raison de l'obscurité et de la géographie compliquée, un soldat chinois a disparu à la frontière sino-indienne le 8 janvier dans la matinée. La Chine a informé l'Inde dès que l'incident s'est produit et a sollicité l'aide du côté indien. Après deux heures de recherche, le soldat chinois a été retrouvé, a déclaré la force frontalière. La partie indienne attend l’ordre de renvoyer le soldat, a indiqué le Quotidien du peuple de l'armée de libération. "L'Inde devrait renvoyer le soldat immédiatement, pour aider à désamorcer la tension frontalière entre les deux pays et maintenir la stabilité régio...
La Chine aurait utilisé une arme secrète sur des soldats indiens
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine aurait utilisé une arme secrète sur des soldats indiens

La Chine aurait fait usage d’armes à micro-ondes à la fin du mois d'août contre des militaires indiens. Selon un rapport établi par Jin Canrong, professeur de relations internationales à l’université Renmin de Beijing, l’armée de Chine a fait usage d’armes à micro-ondes à partir de la fin du mois d'août contre des militaires indiens à qui elle s'oppose, dans des litiges frontaliers anciens, dans la région du Ladakh (Himalaya), à plus de 4.000m d'altitude. Lire aussi : La Chine et l'Inde s'accordent sur un consensus D'après le quotidien Times, la Chine a transformé deux collines stratégiques occupées par l'Inde en véritables fours à micro-ondes, permettant ainsi aux soldats chinois de consolider leurs positions sans utiliser d'armes à feu, ce qu'interdit en principe un accord passé...
Réunion des commandants du corps entre la Chine et l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

Réunion des commandants du corps entre la Chine et l’Inde

Le ministère chinois de la Défense nationale a annoncé que le 8ème cycle de la réunion au niveau des commandants du corps Chine-Inde a eu lieu le 6 novembre à Chushul. Selon un communiqué de presse conjoint, la Chine et l'Inde ont eu un échange de vues franc, approfondi et constructif sur le désengagement le long de la ligne de contrôle actuelle dans le secteur ouest des zones frontalières sino-indiennes, La Chine et l'Inde ont également convenu de mettre en oeuvre le consensus atteint par Narendra Modi et Xi Jinping, de veiller à ce que leurs troupes de première ligne fassent preuve de retenue et d'éviter les malentendus et les erreurs de calcul. Le dialogue et la communication par les voies militaires et diplomatiques vont être maintenu entre la Chine et l'Inde. Ils vont aussi a...
La Chine évoque des intimidations armées de la part de l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine évoque des intimidations armées de la part de l’Inde

La Chine a accusé ce 8 septembre l'armée indienne d'avoir franchi illégalement sa frontière dans l'Himalaya et d'avoir eu recours à des "tirs de sommation". Après un affrontement meurtrier en juin entre les armées de Chine et d'Inde au Ladakh (nord de l'Inde), les pays s'accusent mutuellement d'entrer sur son territoire. Cet ancien litige a récemment fait 20 morts dans le camp indien, et un nombre inconnu de victimes côté chinois, suite à un affrontement violent entre soldats. La mort des soldats indiens a suscité une vague d'indignation contre la Chine, qui fait l'objet d'un appel au boycott de la part de certains indiens. Dans un communiqué publié ce 8 septembre, le ministère chinois de la Défense a accusé l'Inde de "grave provocation militaire" après le franchissement de la fronti...
Si l’Inde et la Chine ne s’entendent cela pourrait dégénérer
Asie/Pacifique, MONDE

Si l’Inde et la Chine ne s’entendent cela pourrait dégénérer

«La situation est très dangereuse sur le terrain et peut devenir incontrôlable», a déclaré le lieutenant-général DS Hooda, qui a servi en tant que commandant du Nord de l’armée indienne de 2014 à 2016. Pour ce dernier, «beaucoup dépendra de la capacité des deux parties à contrôler la situation instable et à l’empêcher de se propager à d’autres régions». La Chine et l'Inde ont tenu plusieurs séries de pourparlers, impliquant principalement des commandants militaires, sans parvenir à un accord. Malgré les tentatives des responsables militaires, les négociations sont désormais politique. Les ministres de la Défense de Chine et d'Inde se sont réunis le 4 septembre en Russie, pour tenter de sortir de l’impasse. Il s’agissait du premier contact direct de haut dirigeants entre la Chine et l...
Nouvel accrochage entre la Chine et l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvel accrochage entre la Chine et l’Inde

Un membre des forces indiennes a été tué dans un accrochage. Il s'agit du premier décès annoncé après deux incidents en 48 heures dans la région du Ladakh, après des affrontements meurtriers à la mi-juin ayant fait au moins 20 morts côté indien. Un militaire d'origine tibétaine engagé au sein des forces spéciales indiennes a été tué dans un accrochage avec l'armée chinoise à la frontière contestée entre les deux pays dans l'Himalaya, a annoncé une représentante du Parlement tibétain en exil. La Chine et l'Inde se sont mutuellement accusées d'avoir franchi le 29 août, puis le 31 août, la Ligne de contrôle effectif («Lign of Actual Control», LAC), frontière de facto qui n'est pas clairement démarquée. Ni la Chine, ni l'Inde n'ont fait état de victimes ces derniers jours. Cependa...
Chine-Inde : nouvelles tensions à la frontière
Asie/Pacifique, MONDE

Chine-Inde : nouvelles tensions à la frontière

New Delhi a fait état le lundi 31 août de mouvements de troupes chinoises au cours du week-end à la frontière entre les deux pays, dénonçant une tentative de la Chine de modifier unilatéralement la situation sur le terrain. L'incident s'est produit samedi 29 août dans la soirée sur les rives du lac Pangong Tso, une zone frontalière de l'Himalaya où les deux pays s'affrontent depuis avril, a précisé l'armée indienne. Lire aussi : Nouvelle confrontation entre la Chine et l'Inde dans l’Himalaya Le 15 juin, des troupes des deux nations les plus peuplées du monde se sont affrontées le 15 juin lors d'un corps-à-corps d'une extrême violence dans la vallée voisine de Galwan, dans l'ouest de l'Himalaya, première confrontation meurtrière entre leurs armées en 45 ans. L'accrocha...
L’Inde et la Chine quittent la frontière
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde et la Chine quittent la frontière

Les troupes frontalières chinoises et indiennes ont convenu de maintenir le dialogue et de collaborer pour la paix et la tranquillité sur le terrain le long de la frontière, a annoncé mardi Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. La Chine et l'Inde ont organisé une deuxième réunion au niveau des commandants dans la zone frontalière le 22 juin, et les deux parties ont accepté de retirer leurs troupes d'une zone frontalière de l'Himalaya. Cette zone a été le théâtre d'un récent accrochage meurtrier entre la Chine et l'Inde qui a fait 20 morts dans les rangs de l'armée indienne, a annoncé mardi une source gouvernementale indienne. De son côté, la Chine n'a fourni aucun bilan officiel. Cet accrochage s'est déroulé dans la région du Ladakh, le 15 juin, o...
40 soldats chinois morts dans l’accrochage avec des soldats indiens
Asie/Pacifique, MONDE

40 soldats chinois morts dans l’accrochage avec des soldats indiens

La Chine a perdu au moins 40 soldats dans l'accrochage avec l'armée indienne le 15 juin, dans une zone frontalière de l'Himalaya, contre 20 soldats indiens. Le ministre indien des Transports Vijay Kumar Singh, a annoncé que la Chine a perdu au moins 40 soldats dans l'accrochage avec l'armée indienne en début de semaine dans une zone frontalière de l'Himalaya (image de Une), a déclaré un ministre indien. Les autorités chinoises n'ont pour le moment pas fait état de pertes lors de l'accrochage qui a eu lieu dans la vallée de Galwan dans l'ouest de l'Himalaya. Il s'agit du premier accrochage meurtrier entre la Chine et l'Inde depuis quarante-cinq ans. "Si 20 personnes ont été martyrisées de notre côté (indien), alors il devrait y avoir au moins le double des victimes de leur côté (Ch...
Chine-Inde : fin de la confrontation
Asie/Pacifique, MONDE

Chine-Inde : fin de la confrontation

Après plus de deux mois de confrontation, l'Inde a annoncé le 28 août un "désengagement" de ses troupes sur le plateau himalayen du Doklam - également appelé Donglang par la Chine, situé sur le flanc ouest du Bhoutan et à l'est de l'État indien du Sikkim. Suite à des pourparlers diplomatiques entre New Delhi et Beijing, un "désengagement rapide" de troupes au Doklam "a été convenu et est actuellement en cours", a déclaré le ministère des Affaires étrangères indien dans un communiqué. "Durant ces discussions, nous avons pu exprimer nos points de vue et transmettre nos inquiétudes et intérêts", a précisé le document. Une trijonction contestée Depuis mi-juin, une confrontation s'est engagée entre les armées chinoises, indiennes et bhoutanaises autour du chantier d'une route entrepris...