jeudi, mai 23

Étiquette : libre-échange

La Nouvelle-Zélande se penche sa coopération économique avec la Chine
MONDE, Océanie

La Nouvelle-Zélande se penche sa coopération économique avec la Chine

La Nouvelle-Zélande a organisé un Forum consacré à la coopération économique et aux opportunités de développement Nouvelle-Zélande-Chine. La mise à niveau de l'accord de libre-échange Chine-Nouvelle-Zélande et le développement de la région de la Grande Baie de Guangdong - Hong Kong - Macao (GBA) offriront de nouvelles opportunités de coopération économique entre la Chine et la Nouvelle-Zélande, ont déclaré les participants à ce forum d'affaires organisé à Auckland. Ce forum, qui était essentiellement consacré à la mise à niveau de l'accord de libre-échange (ALE) et aux opportunités de développement de la GBA, a réuni des chefs d'entreprise, des représentants de l'industrie et de diverses organisations commerciales, des diplomates et des journalistes néo-zélandais. En janvier 2021,...
La Chine va maintenir les pourparlers sur l’investissement dans l’UE
Europe, MONDE

La Chine va maintenir les pourparlers sur l’investissement dans l’UE

Le gouvernement intensifie ses efforts pour conclure un accord d'investissement avec l'Union européenne. D'ailleurs, le vice-Premier ministre en charge des pourparlers commerciaux a contacté ses homologues à Bruxelles afin de convenir d'une réunion de négociation. La conversation de Liu He avec le vice-président exécutif de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, est intervenue alors que les responsables décrivaient les pourparlers comme progressant lentement. En effet, les deux parties espèrent conclure cette année cet accord. De ce fait, l'appel de Liu He, le premier en un an, coïncide également avec un durcissement des attitudes envers la Chine dans certaines pays européens, dont la France, en raison de sa gestion de l'épidémie de Covid-19. Son dernier engagement avec l'U...
Union annoncée entre les pays de l’ASEAN et la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

Union annoncée entre les pays de l’ASEAN et la Chine

Lors de sa rencontre à Beijing avec les ambassadeurs en Chine des 10 pays membres de l'ASEAN, le ministre des affaires étrangères, Wang Yi, a assuré que son pays et les pays de l'ASEAN "doivent conjointement relever les défis, travailler ensemble pour soutenir le multilatéralisme et mener une coordination pour préserver la paix régionale". Cette rencontre a préparé le terrain du Premier ministre chinois, Li Keqiang, qui s'est rendu à Bangkok pour assister au Sommet de l'ASEAN, qui portera sur un accord régional de libre-échange, et le différent en mer de Chine méridionale. De leurs côtés, les ambassadeurs asiatiques ont assuré que "l'ASEAN est prête à maintenir une communication et une coopération étroites avec la Chine afin d'assurer le succès de la réunion des dirigeants de l'Asi...
Signature prochaine d’un accord de libre-échange Maurice-Chine
Afrique, MONDE

Signature prochaine d’un accord de libre-échange Maurice-Chine

Le gouvernement mauricien a annoncé la signature prochaine d'un accord de libre-échange Maurice-Chine. A la suite d'une réunion hebdomadaire du gouvernement, un communiqué de presse a été publié précisant que l'accord comprend 17 chapitres couvrant le commerce des marchandises, les mesures sanitaires et phytosanitaires, les obstacles techniques au commerce, la concurrence, la propriété intellectuelle, le commerce électronique, le commerce des services, les investissements, la coopération économique, entre autres. "Maurice va bénéficier d’un accès en franchise de droits sur le marché chinois pour environ 8.547 produits, ce qui représente 96 % des lignes tarifaires chinoises. Les 88 % seraient éliminés avec effet immédiat et les tarifs restants sur une période de 5 à 7 ans", ont soul...
La ZLEC est une étape importante pour la Chine
Afrique, MONDE

La ZLEC est une étape importante pour la Chine

Les autorités chinoises ont salué le 8 juillet le lancement officiel de la phase opérationnelle de l'Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), le 7 juillet par les dirigeants africains. Les autorités ont indiqué que "cette initiative injectait un fort pouvoir au multilatéralisme et au libre-échange". "En tant que bon ami, partenaire et frère des nations africaines, la Chine salue chaleureusement le lancement officiel de la phase opérationnelle de l'Accord sur la ZLEC", a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Ce dernier a qualifié ce lancement d'"étape importante" dans le processus d'intégration économique de l'Afrique. Pour lui, cette initiative montre que les pays africains sont déterminés à parvenir à la revitali...
« La ZLEC : un pas vers l’intégration »
Afrique, MONDE

« La ZLEC : un pas vers l’intégration »

De notre partenaire Chinafrique.Com - L'Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) est entré en vigueur le 30 mai. Le lancement officiel de la ZLEC a eu lieu le 7 juillet. Fin mai, 52 des 55 pays membres de l'Union africaine (UA) avaient signé l'accord, à l'exception du Nigeria, de l'Érythrée et du Bénin. Selon l'UA, une fois que ses 55 membres auront signé l'accord, la ZLEC deviendra la plus grande zone de libre-échange du monde en termes de membres depuis la création de l'Organisation mondiale du commerce. Cet énorme marché rassemblera 1,2 milliard de personnes et aura un PIB total de 2 500 milliards de dollars. Il ne fait aucun doute que le lancement de la ZLEC sera un événement marquant une nouvelle étape dans la marche vers l'intégration africaine. U...
Les politiques de visa assouplies au Hainan
Visa pour la Chine

Les politiques de visa assouplies au Hainan

En plus de la politique actuelle d'exemption de visa pour les touristes de 59 pays, les autorités du Hainan comptent mettre en place des mesures supplémentaires. L'objectif de cette mesure est d'assouplir les politiques de visa pour les étrangers voyageant et travaillant dans la province insulaire de Hainan, a annoncé le ministère de la Sécurité publique. Cette initiative vise à soutenir la construction de la zone pilote de libre-échange de Hainan et d'un port de libre-échange avec des caractéristiques chinoises, selon le ministère. L'exemption de visa entre dans le cadre d'une politique plus large et plus souple, axée sur trois types industriels : les hautes technologies, le tourisme et les services modernes, qui seront introduites à Hainan, selon des responsables d...
Débat autour d’un accord de libre échange à l’ASEAN
Asie/Pacifique, MONDE

Débat autour d’un accord de libre échange à l’ASEAN

Les dirigeants des pays de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean) sont réunis en sommet du 20 au 23 juin à Bangkok, afin de débattre sur un projet d'accord de libre-échange mit en exergue par la Chine. Cet accord devrait associer seize états de la région Asie-Pacifique et renforcer l'influence de la Chine, qui fait face à une guerre commerciale avec les Etats-Unis. Avant les débats sur ce projet, les ministres de l'Economie de l'ASEAN vont se rencontrer afin de spécifier le projet, baptisé Partenariat économique intégral régional (RCEP selon son acronyme anglais). Ce projet d'accord de libre échange concernera les pays de l'ASEAN, la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. «Le RCEP gagne en importance à cause de la querelle com...
Accord de libre-échange Canada-Chine au point mort
Amériques, MONDE

Accord de libre-échange Canada-Chine au point mort

Les discussions exploratoires entre Ottawa et Beijing en vue de signer un traité de libre-échange sont au point mort depuis la crise diplomatique. Celle-ci a été enclenché lorsque Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei, a été arrêté. Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, et son homologue, Li Keqiang, ont lancé à Montréal en septembre 2016 ces «discussions exploratoires» avec l'objectif de signer un accord de libre-échange, destiné à doubler le commerce bilatéral d'ici 2025. «Nous n'avons aucune excuse, nous devons réussir cette coopération gagnant-gagnant», avait alors lancé Li Keqiang, soulignant la «confiance politique mutuelle» entre les deux gouvernements et promettant même une «décennie dorée» entre eux. Mais depuis l'arrestation à Vancouver le 1er décembre, ...
Statu quo de l’accord de libre-échange Canada-Chine
Amériques, MONDE

Statu quo de l’accord de libre-échange Canada-Chine

Le premier ministre canadien Justin Trudeau s’est entretenu avec son homologue chinois Li Keqiang, le 14 novembre 2018, à Singapour sur les négociations portant sur un accord de libre-échange avec la Chine. Le ministre du Commerce international du Canada, Jim Carr, a assuré que les deux pays ont fait «beaucoup» de progrès lors de leur rencontre à Singapour, ce 14 novembre. Mais aucun détail sur l'avancée des négociations n'a été communiqué. «Rappelons-nous que le commerce n’est pas un événement précis, ce n’est pas une journée. C’est un continuum de conversations», a souligné le ministre Jim Carr. Ce dernier n'a pas donné d'explications sur les demandes progressives faites par le Canada, dont celles sur la lutte contre les changements climatiques, l’égalité homme-femme et le respect ...
Les relations sino-japonaises se sont réchauffées
Asie/Pacifique, MONDE

Les relations sino-japonaises se sont réchauffées

Le 26 octobre, le président Xi Jinping et le Premier ministre Shinzo Abe ont renoué leurs relations, après six années de crise navale, via la signature par les deux pays de plusieurs contrats. «La relation sino-japonaise est en train de revenir sur les rails», a salué le président chinois Xi Jinping en recevant Shinzo Abe, lors de la première visite officielle d'un chef de gouvernement japonais depuis 2011. Cette rencontre a lieu en pleine guerre commerciale livrée par les États-Unis, poussant les deux rivales à se rapprocher en raison des fortes taxes douanières imposées par Washington. Les deux hommes ont été intronisés fin 2012, lorsque Beijing et Tokyo s’écharpaient à propos de la souveraineté d'îlots en mer de Chine orientale. Depuis ces événements, Xi Jinping et Shinzo Abe s...
Visite européenne et asiatique pour assurer le multilatéralisme
ECONOMIE, MONDE

Visite européenne et asiatique pour assurer le multilatéralisme

Le Premier ministre Li Keqiang a appelé les pays asiatiques et européens à continuer de jouer un rôle majeur dans la défense du multilatéralisme. Lors du 12ème sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM) à Bruxelles, le Premier ministre chinois a indiqué que tous les pays devaient faire face aux défis globaux en promouvant la coopération et en pratiquant le multilatéralisme. Li Keqiang souhaite que les pays asiatiques et européens renforcent leurs consultations et leur coopération, face au protectionnisme américain et aux tensions suscitées par les nouvelles mesures du président Donald Trump. Il a également appelé à défendre un ordre international basé sur des règles, ainsi que les objectifs et les principes des Nations Unies. Lors de ce 12ème sommet du Dialogue Asie-Europe, il a réaffirmé...
La Chine consciente de la dette de ses partenaires
ECONOMIE, MONDE

La Chine consciente de la dette de ses partenaires

"La Chine s'occupera des problèmes de la dette de La Ceinture et la Route", a déclaré la vice-ministre des Finances, Zou Jiayi, lors d'une table ronde sur l'initiative «One Belt and One Road» en marge des réunions annuelles du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale à Bali (Indonésie) le 13 octobre 2018. La vice-ministre a assuré que la Chine s’occuperait des problèmes de dette dans le cadre de son ambitieux projet d'investissement "La Ceinture et la Route" (One Belt, One Road), a souligné GBTimes. Zou Jiayi a expliqué aux représentants du FMI et de la BM qu'en tant que pays créancier, la Chine attache une grande importance à la viabilité de la dette des projets engagés dans les pays partenaire de l’initiative du président Xi Jinping. Ce projet vise à renforcer les ...
Li Keqiang souhaite une union pour « protéger » le libre-échange
Europe, MONDE

Li Keqiang souhaite une union pour « protéger » le libre-échange

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a reçu son homologue chinois Li Keqiang, le 15 octobre 2018 à La Haye, où ce dernier a appelé à l'union pour protéger le multilatéralisme et le libre-échange dans un contexte de menace de guerre commerciale avec les Etats-Unis. "Nous sommes dans un monde où les conditions économiques et politiques sont complexes et où les inconnues sont nombreuses. Nous devons unir nos efforts, protéger ensemble le multilatéralisme et le libre-échange", a déclaré Li Keqiang. Les deux premières puissances économiques internationales, la Chine et les Etats-Unis, sont entrées depuis juillet 2018 dans une guerre commerciale à coups de taxes douanières, suscitant de vives inquiétudes pour l'économie mondiale. Des négociations ont eu lieu mais elles ont été rapide...
Beijing refuse tout « chantage » venant de Washington
Amériques, MONDE

Beijing refuse tout « chantage » venant de Washington

Le ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a vivement rejeté ce 28 septembre à l'ONU le "chantage" sur le commerce, prenant des positions inverses à celles des Etats-Unis sur la plupart des grands dossiers. "La Chine n'acceptera pas le chantage et ne fera pas l'objet de pressions", a assuré le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, à la tribune de l'Assemblée générale annuelle. "Le protectionnisme ne fera que porter préjudice à tous", a ajouté ce dernier. Sans nommer son rival, le ministre a donné une leçon de libre-échange, de manière à peine voilée, aux Américains. En pleine guerre commerciale avec Washington, Wang Yi a posé son pays en "champion du multilatéralisme" au moment où l'administration Trump est critiquée pour son approche unilatéraliste des affaires du monde. A ...
Afrique, Tribunes - Analyses

La Chine va-t-elle profiter et abuser de l’Afrique en même temps que l’Occident ?

Et quelle place pour la diaspora ? Par Gondiel Ka - Quand la Chine s’éveillera le monde tremblera disait Alain Peyrefitte dans une œuvre personnelle de réflexion portant sur divers sujets. Ce dernier effectua une visite dans le pays de Mao en 1971 alors qu’il était homme politique et écrivain. Ainsi il réalisa à cette occasion un rapport d’enquête sur l’état de ce pays alors au milieu de la grande révolution culturelle prolétarienne. Son argumentation était que compte tenu de la taille et la croissance de la population, elle finira inexorablement par s’imposer au reste du monde dès qu’elle maîtrisera une technologie suffisante. De nos jours, ce géant asiatique oscille entre la première et la deuxième place économique mondiale. Elle va indiscutablement dominer le monde dans une décennie ...
Afrique, MONDE, Tribunes - Analyses

Afrique: le renforcement de la présence chinoise fait trembler l’Occident

Par Gondiel Ka - En effet, l’Afrique est traditionnellement animiste. L’Islam et le Christianisme sont des religions étrangères. Le premier nommé nous est venu de l’Arabie. D’aucun disent que les pionniers de cette religion ont débarqué sur les côtes de l’est africain et que leur présence s’est fait dans la violence. Ensuite, ce fût le tour des européens avec leur Christianisme qui s’emparèrent et dépecèrent le vieux contient. Cette colonisation a été sans conteste très sanguinaire. C’est pendant cette présence occidentale que les africains auraient connu les pires atrocités. Pendant ce temps, Elle aurait été vidée de sa population (hommes, femmes et enfants) pour des destinations diverses pour aller servir comme proie. Aussi, régnèrent durant cette période, des guerres, des massacre...
Chine-OMC :  bilan de 17 années de coopération
ECONOMIE, MONDE

Chine-OMC : bilan de 17 années de coopération

Publié le 28 juin le «Livre blanc sur la Chine et l’Organisation mondiale du Commerce» retrace "les pratiques et les efforts accomplis par la Chine dans le cadre de ses engagements et promesses après son adhésion à l’OMC et son soutien au système du commerce multilatéral". Le livre blanc note que la Chine "a substantiellement ouvert son marché au monde et a produit des résultats mutuellement bénéfiques à une large échelle". "Jusqu'en 2010, la Chine a tenu tous ses engagements de réduction des droits de douane, diminuant leur niveau moyen à 9,8%, contre 15,3% en 2001", a observé le vice-ministre chinois du Commerce, Wang Shouzen. "En 2015, les droits de douane moyens pondérés par les échanges de la Chine ont été abaissés à 4,4%, somme toute assez proche des 2,4% des Etats-Unis et des...
BAII : 4,2 milliards de dollars d’investissements en 2017
ECONOMIE, MONDE

BAII : 4,2 milliards de dollars d’investissements en 2017

Les investissements dans des projets et des fonds effectués par la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) ont dépassé 4,2 milliards de dollars (3,5 milliards d’euros) en 2017. Ce montant représente une croissance fulgurante par rapport au 1,7 milliard de dollars (1,4 milliards d’euros) en 2016. En termes de projet, la BAII a approuvé 23 dossiers dans les secteurs tels que le transport, l'énergie, et les télécommunications en 2017, contre 8 en 2016. Une différence majeure qui s’est d’ailleurs fait ressentir dans le montant global des bénéfices de la banque. Ainsi, les bénéfices nets de la banque se sont établis à 252 millions de dollars (211,7 millions d’euros) en 2017, contre 167 millions de dollars (140,3 millions d’euros) en 2016, selon le rapport ann...
La Chine s’ouvre encore aux investissements étrangers
ECONOMIE

La Chine s’ouvre encore aux investissements étrangers

Le gouvernement compte dévoiler son projet autorisant une plus large ouverture des investissements étrangers dans plusieurs secteurs, afin de libéraliser ses marchés financiers et assouplir les règles en matière d’investissement. La nouvelle version de la «liste négative» du gouvernement va assouplir ou supprimer les restrictions à l’investissement étranger dans des secteurs tels que l’énergie, les ressources, les infrastructures, le transport, le commerce et la logistique. Outre ce plan, des mesures vont être mises en place pour assouplir les règles en matière d’investissement étranger pour plusieurs années afin de donner une visibilité à sa politique, précise l’article. La nouvelle liste négative sera publiée par le ministère du Commerce et comportera deux sections pour une mise...
Levée d’ici 2022 des restrictions sur les entreprises étrangères
ECONOMIE

Levée d’ici 2022 des restrictions sur les entreprises étrangères

Le gouvernement a décidé de lever d'ici cinq ans les restrictions empêchant les constructeurs automobiles étrangers de détenir une participation majoritaire dans une entreprise du pays. La Chine est le plus grand marché automobile du monde, avec 28,9 millions de véhicules vendus en 2017, selon la fédération professionnelle CAAM. Sur l'ensemble du premier trimestre, les ventes automobiles chinoises se sont établies en progression de 2,8% sur un an, en baisse par rapport à l'année 2017 dans son ensemble (+3%) et loin de la hausse record de 14% enregistrée en 2016. La promesse du président Xi Jinping d'ouvrir davantage l'accès au premier marché mondial est confirmée. A l’heure actuelle, les groupes étrangers ne peuvent pas posséder plus de 50% d'une entreprise chinoise dans le secteur a...
Donald Trump voudrait que «la Chine change de sources d’importation d’énergie»
Amériques, MONDE

Donald Trump voudrait que «la Chine change de sources d’importation d’énergie»

Lors d’entretiens accordés à l’agence de presse Xinhua et à Radio France Internationale, le président du think-tank français Asia Centre, Jean-François Di Meglio, a estimé que le président américain Donald Trump "ne peut se permettre de ne pas avoir d'accord avec la Chine". "Les deux économies sont trop interdépendantes", raison pour laquelle, «le scénario d'une guerre commerciale totale, avec une remontée des prix et des tarifs douaniers et une baisse du commerce international, je n'y crois pas". Jean-François Di Meglio a expliqué sur Radio France International que «tant qu’on n’est pas le 22 mai, c’est-à-dire la veille du jour où les différentes sanctions, la remontée des différents tarifs se met en place, il est évident que l’on va tester l’adversaire. On va voir à quel moment il ...
«La Chine va entrer dans une nouvelle phase d’ouverture»
Amériques, MONDE

«La Chine va entrer dans une nouvelle phase d’ouverture»

Xi Jinping a promis une "nouvelle phase" d'ouverture de l'économie de son pays, promettant une baisse des taxes, et plusieurs mesures visant à faciliter la présence des entreprises étrangères en Chine. Cette déclaration survient après le tweet du président américain Donald Trump, indiquant : Quand une voiture est envoyée aux États-Unis en provenance de Chine, il y a un tarif à payer de 2 1/2%. Quand une voiture est envoyée en Chine à partir des États-Unis, il y a un tarif à payer de 25%. Cela ressemble-t-il à un commerce libre ou équitable? Non, ça ressemble à STUPID TRADE - ça continue pendant des années! https://twitter.com/realDonaldTrump/status/983284198046826496 Lors d'un discours solennel retransmis en direct à la télévision, Xi Jinping n'a pas mentionné directement le risqu...
Un 5ème dialogue sino-français plein de négociations
Europe, MONDE

Un 5ème dialogue sino-français plein de négociations

La France et la Chine ont convenu d'élargir la coopération sur un vaste éventail de dossiers économiques et financiers lors du 5ème dialogue franco-chinois économique et financier de haut niveau. Bruno Le Maire, ministre français de l'économie et le vice-Premier ministre chinois Ma Kai ont co-présidé le 5e dialogue économique et financier entre la France et la Chine (DEFHN) traitant des thèmes de gouvernance économique mondiale ; des partenariats entre les entreprises françaises et chinoises et l’accès au marché ; de la coopération sur la régulation financière ; et des enjeux stratégiques sur la croissance, l’emploi et les inégalités. La rencontre a permis d’évoquer les nombreux partenariats qui existent déjà entre les entreprises françaises et chinoises et les opportunités nouvelles...
La France conditionne les investissements chinois
Europe, MONDE

La France conditionne les investissements chinois

"Les investissements chinois sont les bienvenus en France, mais à condition qu'ils s'inscrivent dans la durée", a insisté le 3 décembre à Shanghai le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, appelant à la "réciprocité" sur ce terrain. "Dans tous les secteurs, la Chine avance à une vitesse stupéfiante: c'est l'Usain Bolt des nations", a commenté Bruno Le Maire lors d'un discours à l'université shanghaïenne Jiaotong. Pour ce dernier, la Chine "va vite et frappe fort. Vous comprenez que ça puisse susciter certaines inquiétudes" en Europe. Assurant que la France reste ouverte aux investissements chinois, mais elle compte les conditionner pour surmonter ces "inquiétudes". Au cours de ces dix dernières années, plusieurs élus français ont fait part de leurs craintes quant aux investissements ...
9 milliards d’accords entre la Chine et les Etats-Unis
Amériques, MONDE

9 milliards d’accords entre la Chine et les Etats-Unis

Près d'une vingtaine d'accords commerciaux d'une valeur de 9 milliards de dollars (8 milliards d’euros) ont été signés le 7 novembre à Beijing entre des entreprises chinoises et américaines. Lors d'une cérémonie de signature, le vice-Premier ministre chinois Wang Yang a qualifié ces accords « d'échauffement » avant le sommet sino-américain du 8 novembre. Ces accords ont été signés en présence du secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, qui a indiqué que « répondre au déséquilibre du commerce avec la Chine est au coeur des discussions entre le président Trump et le président Xi ». Ce dernier a précisé que « parvenir à un traitement équitable et réciproque pour les entreprises est un objectif commun ». Les relations commerciales sont l’un des gros dossiers de la première visite e...
L’ASEAN va signer un accord de libre échange avec Hong-Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

L’ASEAN va signer un accord de libre échange avec Hong-Kong

L'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) va signer un accord de libre-échange avec Hong-Kong en novembre, après trois ans de négociations. Hong-Kong avait entamé des discussions avec l'ASEAN en 2014, quatre ans après la signature d'un accord semblable avec la Chine par les pays membres de l'association. Le sous-secrétaire d’État au commerce des Philippines, Ceferino Rodolfo, a expliqué que l'ancienne colonie britannique "a également conclu des négociations sur un pacte d'investissement avec l'ASEAN". "Cela devrait permettre de donner un signal positif à la communauté internationale d'un engagement résolu de l'ASEAN en faveur du libre échange et de marchés ouverts", a ajouté ce dernier devant la presse. D'autant que ces deux accords portent sur des réductions de dr...
BRICS : Xi Jinping prône le libre-échange et la coopération
MONDE, Organisations Internationales

BRICS : Xi Jinping prône le libre-échange et la coopération

Le président Xi Jinping a évoqué les risques de montée du protectionnisme en dépit d'un environnement économique mondial plus favorable. Ce dernier a plaidé pour un renforcement de la coopération entre les principaux pays émergents, moteurs de la croissance mondiale. Les représentants des pays membres des BRICS ont appelé mercredi lors du Sommet des BRICS à Xiamen, à des efforts concertés des pays en développement pour promouvoir un marché mondial plus libre et un ordre économique plus juste. L'"America First" très critiqué Intervenant dans le cadre du "Dialogue entre les pays émergents et en voie de développement", Xi Jinping a critiqué le rejet par les Etats-Unis des accords multilatéraux, y compris l'Accord de Paris sur le climat. Ce sommet a été l'occasion pour la Chine de...
L’accord de libre-échange Chine-Maurice avance
Afrique, MONDE

L’accord de libre-échange Chine-Maurice avance

"L'étude conjointe de faisabilité de l'accord de libre-échange Chine-Île Maurice s'est achevée sur une note positive", a annoncé ce jeudi 25 mai, le porte-parole du ministère chinois du commerce, Sun Jiwen. Maurice attend depuis plusieurs mois la mise en place de cet accord de libre-échange, afin de bénéficier des avantages douaniers et pouvoir relancer son économique "Construire une zone de libre-échange est dans l'intérêt des deux pays et contribue à l'approfondissement des relations économiques et commerciales bilatérales", a indiqué Sun Jiwen. Lancée en novembre 2016, l'étude de faisabilité était la première du genre entre la Chine et les économies africaines et de la l'océan Indien. La fin de l'étude a été annoncée lors de la visite du vice-ministre chinois du commerce, Qian ...
Forum Ceinture et Route : Bilan positif pour Beijing
MONDE

Forum Ceinture et Route : Bilan positif pour Beijing

Le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale a pour but de renforcer le partenariat créé dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" et de faire avancer la coopération internationale sur le développement. Vu par certains experts comme le nouveau modèle de mondialisation, ces nouvelles routes de la Soie ont un avantage substantiel pour la Chine et ses partenaires. D’ailleurs, les médias ont mit en exergue les principaux secteurs, ayant eu des retombées positives. Le bilan est relativement positif sur les plans économiques, commerciaux, culturels et diplomatiques. Investissement et Commerce Depuis le lancement de cette initiative en 2013, la Chine a investi plus de 50 milliards de dollars (47 milliards d’euros) dans les pays le long de "la...