vendredi, novembre 10

Étiquette : Barack Obama

Relations sino-americaines : Nancy Pelosi provoque « une crise comme un but contre son propre camp »
Chine-Etats-Unis, COIN DES IDEES, Yoro Diallo

Relations sino-americaines : Nancy Pelosi provoque « une crise comme un but contre son propre camp »

Le professeur Yoro Diallo revient sur la visite de la président de la Chambre des représentants américains, Nancy Pelosi, qui a suscité la colère de Pékin et une tension sans pareille dans le détroit de Taiwan. La grandeur d’un pays se mesure entre autres critères à l’étendue du territoire, à l’importance de sa population, à sa puissance économique et militaire. Elle se mesure aussi et surtout à la personnalité que dégagent les dirigeants du pays concerné. Un grand dirigeant d’un grand pays se distingue notamment par sa posture face aux grands évènements, aux défis de son pays en particulier et ceux du monde en général. Une politique extérieure sans ambiguïté, la fidélité aux engagements initiaux, le respect des organisations internationales auxquelles le pays a librement adhéré sont...
Katherine Tai, nommée par Joe Biden à la tête de la politique commerciale américaine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Katherine Tai, nommée par Joe Biden à la tête de la politique commerciale américaine

Katherine Tai dirigera la politique commerciale américaine sous l'administration Biden. Elle a été choisit pour ses connaissances Chine, et elle devra tenter de désamorcer les conflits entre les deux puissances économiques. Katherine Tai remplacera Robert Lighthizer au poste influent de représentant au Commerce (USTR). Elle connaît déjà ce ministère, car elle a défendu les Etats-Unis devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour les désaccords face à la Chine pendant sept ans, sous l'administration Obama. Cette dernier aura la lourde tâche de réparer les relations commerciales avec les partenaires commerciaux des Etats-Unis, entâchées par quatre années d'une politique agressive du président Donald Trump, qui a notamment donné lieu à plus de deux années de guerre commerciale a...
L’OMC condamne la Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

L’OMC condamne la Chine

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a condamné le 28 février la Chine pour son soutien aux producteurs de blé et de riz, après la plainte déposée par les États-Unis sous l’administration Obama en 2016. Dans cette affaire, les États-Unis accusent la Chine de ne pas avoir respecté ses engagements de «faciliter» l’ouverture de son marché agricole à la concurrence étrangère. Ainsi, Beijing s'était engagé à ne pas apporter un soutien financier à ses producteurs dépassant 8,5 % d’un prix de référence pour le blé, le riz des variétés Indica et Japonica et le maïs. Or l’administration américaine de l'ancien président Barack Obama a affirmé, lors du dépôt de sa plainte, que ce seuil a été dépassé tous les ans depuis 2012. Dans ses conclusions publiées fin février, l’Organe de règlemen...
Barack Obama au secours des relations avec la Chine
Amériques, MONDE

Barack Obama au secours des relations avec la Chine

L'ancien président américain Barack Obama a rencontré le président chinois Xi Jinping, pour lui faire part de son espoir de voir les relations entre les deux pays s'améliorer, alors que la tension s'accroît à propos de la Corée du Nord. Arrivé mardi en Chine dans le cadre d'une tournée de conférences, Barack Obama a rencontré le 29 novembre Xi Jinping à la résidence de Diaoyutai à Beijing, lieu généralement utilisé pour accueillir les dirigeants étrangers en séjour dans la capitale. L'ancien président américain a indiqué au président Xi Jinping qu'il souhaitait continuer à jouer un rôle positif dans le renforcement de la compréhension mutuelle et des relations de coopération entre les Etats-Unis et la Chine, selon la télévision publique China Central Television. Pour Barack Obama,...
Le Congrès d’un leader mondial
COIN DES IDEES, Tribunes - Analyses

Le Congrès d’un leader mondial

Au 19e Congrès, le PCC prépare le centenaire de sa création (1921), en approfondissant les conditions de son existence et les aléas de son développement. Au bilan de cette expérience unique, il inscrira dans la colonne positive les succès accomplis. Sans hésiter, le tournant historique, politique et stratégique a eu lieu à Davos, au début de cette année. Cette ville de Suisse reçoit chaque année, le gratin de l’économie mondiale. Depuis 47 ans, les dirigeants politiques des pays riches affluent pour exposer leur points de vue. Souvent, pour raconter des futilités. C’était la première fois que le forum accueillait un président chinois qui a profité du vide laissé par les Etats-Unis pour délivrer un discours fondateur qui marque le leadership de la Chine. Ce qui a fait dire à France In...
La Chine, engagée à « défendre » l’accord de Paris sur le climat
Environnement, TERRE

La Chine, engagée à « défendre » l’accord de Paris sur le climat

Lors d'une conversation téléphonique, avec le prochain président français, Emmanuel Macron, le président Xi Jinping s'est engagé à "défendre" l'accord de Paris sur le climat. La Chine et la France "doivent maintenir leur communication et leur coordination sur les questions internationales et régionales (...) ainsi que défendre les acquis de la gouvernance mondiale, dont l'accord de Paris sur le climat", a souligné Xi Jinping, selon la chaîne CCTV. Les deux hommes se sont également mis d'accord pour "se rencontrer le plus tôt possible", selon la même source. Cet appel intervient au moment où les délégations de 196 pays poursuivent i à Bonn les discussions sur la mise en œuvre de l'accord signé en décembre 2015 à Paris, pour lutter contre le réchauffement climatique. Or, le présiden...
Beijing vs Washington : deux visions sur le climat
Amériques, Environnement, TERRE

Beijing vs Washington : deux visions sur le climat

La Chine a réaffirmé le maintient des engagements pris dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat, alors que le président américain, Donald Trump, a annulé une partie des réglementations contre le réchauffement climatique mises en place par Barack Obama. "Nous maintenons que toutes les parties doivent vivre avec leur temps, saisir les chances, tenir leurs promesses et prendre sérieusement des mesures pour promouvoir conjointement la mise en oeuvre de l'accord (de Paris)", a indiqué le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Lu Kang. "Peu importe comment évoluent les politiques des pays tiers sur le changement climatique, la détermination, les objectifs et la politique de la Chine en tant que grand pays en développement responsable face au changement climatique ne cha...
Donald Trump veut protéger son nom
Amériques, MONDE

Donald Trump veut protéger son nom

Le futur président américain Donald Trump a effectué, selon l'Agence France Presse, au moins 45 demandes d'enregistrement de ses marques dans l'Empire du milieu. Certaines d'entre elles sont en cours d'examen, suscitant déjà la controverse. Car ces requêtes pourrait aller contre la Constitution américaine. En effet, cette dernière interdit à tout président de recevoir des cadeaux ou "émoluments" de la part d'un gouvernement étranger. En cas de violation de la Constitution, "la destitution pourrait être une solution appropriée en cas d'infraction grave", d'après Jay Wexler, spécialiste du droit constitutionnel à l'Université de Boston".   Mais ce dernier tient à protéger ses marques "Trump" en Chine. L'homme d'affaires aurait déjà déposé au moins 72 marques en son nom. D'ailleurs, ...
Beijing serait responsable de « distorsions commerciales »
Amériques, MONDE

Beijing serait responsable de « distorsions commerciales »

Le ministère américain du Commerce extérieur a indiqué dans un rapport que la Chine est responsable de "distorsions commerciales", en raison de ses l'interventions économiques, "mettant à mal ses obligations de pays membre de l'OMC". Ce rapport vient corroborer les accusations récurrentes du président élu américain, Donald Trump, assurant que la Chine a des pratiques commerciales déloyales. Le prochain président des Etats-Unis a d'ailleurs menacer de prendre des mesures de représailles douanières contre Beijing. "Beaucoup de problèmes qui surgissent dans la relation commerciale et d'investissement entre les Etats-Unis et la Chine peuvent être imputés aux mesures interventionnistes du gouvernement chinois (...) qui continuent de créer d'importantes distorsions commerciales", a indiqué...
La BAII accueille 30 nouveaux membres
ECONOMIE, MONDE

La BAII accueille 30 nouveaux membres

La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII/AIIB) va s'élargir à 30 nouveaux membres, venant s'associer aux 57 pays membres fondateurs, selon l’agence Bloomberg. Dans une interview accordée à Bloomberg, le président de la BAII, Jin Luqun a réitéré son invitation auprès de Washington, à rejoindre les membres de la BAII. Ce dernier a assuré que "la porte restera ouverte", réaffirmant que "nous maintenons une politique cohérente. La BAII est une institution de développement multilatéral". Lancé en juin 2015, l'institution avait incité Washington à devenir membre fondateur de la banque. Une offre rapidement rejetée par l'administration de Barack Obama, en dépit  de la présence de ces alliés, comme le Royaume-Uni et la Corée du sud. Aujourd'hui, la situation pou...
Une « seule Chine » prévient Barack Obama à Donald Trump
Amériques, MONDE

Une « seule Chine » prévient Barack Obama à Donald Trump

L'actuel président américain Barack Obama a mis en garde son successeur Donald Trump contre la possibilité d'une réaction "très significative" de la Chine, s'il met fin au principe d'une "seule Chine", par rapport à Taïwan. La politique d'une "seule Chine" est "au coeur de la conception qu'a (la Chine) de sa nation", a souligné le président sortant. "Donc si vous souhaitez mettre fin à cette entente, vous devez penser aux conséquences qui en découlent, parce que la Chine ne va pas considérer cela comme elle considère d'autres questions", a indiqué Barack Obama. Pour ce dernier, ce principe relève de "l'essence même de la façon dont les Chinois se voient et leur réaction sur cette question pourrait être très significative". En effet, le ministre des affaires étrangères, Wang Yi, s'est...
Sommet de l’APEC : Beijing prend la tête des négociations
MONDE

Sommet de l’APEC : Beijing prend la tête des négociations

Lors de sa rencontre avec son homologue Barack Obama, le président Xi Jinping a souhaité une "transition en douceur" dans les relations entre Beijing et Washington, qui pourrait être devancé par la Chine, dans les négociations de libre-échange. Cette rencontre, en marge du sommet de l'APEC (coopération économique pour l'Asie-Pacifique), était la dernière entre les deux présidents avant l'entrée à la Maison-Blanche fin janvier du républicain Donald Trump. Un au revoir particulier pour Xi Jinping, qui a indiqué que "nous nous rencontrons à un moment charnière de la relation Chine-Etats-Unis". Toutefois, ce derniers a espéré que "les deux parties travaillerons ensemble pour se concentrer sur la coopération, gérer nos différends et faire en sorte d'avoir une transition en douceur dans notre ...
Taïwan espère conserver le soutien des Etats-Unis
POLITIQUE, TAIWAN

Taïwan espère conserver le soutien des Etats-Unis

Au lendemain des élections américaines, le 10 novembre, la présidente Tsai Ing-wen a félicité le candidats républicain Donald Trump, devenu le 45ème président des Etats-Unis. La présidente de la République de Chine a indiqué que les Etats-Unis est "le partenaire le plus fidèle de Taïwan au sein de la communauté internationale". Cette dernière espère "travailler avec le président élu Donald Trump et son équipe gouvernementale pour renforcer plus avant les relations entre Taiwan et les Etats-Unis, lesquelles continueront à être la pierre d’angle pour la paix et la stabilité en Asie-Pacifique". Dans un communiqué de presse, Tsai Ing-wen a remercié l'administration de Barack Obama pour "tout le soutien qu’elle a apporté à Taïwan sur de nombreux fronts ces dernières années, et espère que, pen...
Regain de tension entre Manille et Beijing
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Regain de tension entre Manille et Beijing

Le ton est monté de la part des Philippines, qui dénoncent le plan secret de la Chine de construire une île artificielle sur le récif de Scarborough, situé à 220 km des côtes philippines en mer de Chine méridionale. Arsenio Andolong, porte-parole du ministère de la défense philippin, a expliqué à la presse que la présence chinoise "est le prélude à des activités de construction sur le récif". Ce dernier a présenté des preuves photographiques de la présence de deux bateaux chinois approchant le récif de Scarborough. Ce récif est revendiqué par la Chine, les Philippines et Taïwan.  Arsenio Andolong a indiqué que son pays poursuit les activités de surveillance de leur présence et de leurs activités, considérées "inquiétantes". Interrogé par le site canadien, La Presse, Carl Thayer de l'uni...
Xi-Obama, l’entente cordiale sur le climat continue
Amériques, Environnement, TERRE

Xi-Obama, l’entente cordiale sur le climat continue

La Maison Blanche a publié, jeudi 31 mars, la déclaration commune des États-Unis et de la Chine sur les changements climatiques. En 5 points, les deux plus gros pays pollueurs de la Planète se sont accordés à travailler ensemble pour lutter contre les changements climatiques. Barack Obama et Xi Jinping ont également annoncé leur intention de signer ce mois-ci l'accord de Paris sur le climat, après l'adoption du pacte sur le changement climatique lors de la 21ème session de la Conférence des parties (COP21), en décembre dans la capitale française. L'Accord de Paris fixe l'objectif de maintenir la montée moyenne des températures mondiales en-dessous de 2° Celsius par rapport au niveau préindustriel, et de préférence sous un seuil de 1,5°C. Pour les deux présidents, "l'Accord de Paris marque ...
USA/Chine : vers une entente sur le cyberespace
Amériques, Médias/Net, MONDE

USA/Chine : vers une entente sur le cyberespace

Le 23 septembre 2015, Xi Jinping a assuré que "la Chine est un fervent défenseur de la cybersécurité. C'est aussi une victime du piratage". Un accord pourrait voir le jour avec les Etats-Unis dans le domaine. A l'occasion d'un séminaire devant des centaines d'hommes d'affaires américains à Seattle, le président chinois a garanti que son pays n'était engagé "en aucune manière" dans des opérations de piratage et de cyber-espionnage, et qu'il "n'encourage ou ne soutient de telles tentatives par qui que ce soi". Depuis plusieurs années, Washington fait pression sur la Chine pour qu'elle prenne des mesures contre des hackers, accusés de voler des informations confidentielles ou brevetées par des entreprises américaines en s'introduisant dans leurs systèmes informatique. En réponse, Xi Jinpi...
Xi Jinping tente de rassurer les américains
Amériques, MONDE

Xi Jinping tente de rassurer les américains

La visite de Xi Jinping aux États-Unis, du 22 au 25 septembre, devrait apaiser les tensions entre les deux puissances économiques mondiales. D'un côté, Washington est inquiet des soubresauts de l'économie chinoise, raison pour laquelle les autorités américaines attendent des gestes forts de la part des autorités chinoises pour apaiser les marchés et réévaluer le yuan. En pleine tempête, le Premier ministre Li Keqiang avait assuré de la solidité de l'économie chinoise. D'ailleurs, lors du Forum d'été de Davos à Dalian, le Premier ministre avait affirmé que "le gouvernement a pris des mesures pour stabiliser le marché et empêcher la propagation des risques, nous avons supprimé la possibilité de tout risque systémique". Il avait également indiqué qu'"il y a une stabilité globale dans les perf...
Chine – États-Unis, des conflits à venir
ECONOMIE, MONDE

Chine – États-Unis, des conflits à venir

Avant le départ de Xi Jinping vers les Etats-Unis ce mois-ci, le président chinois a rencontré la conseillère à la sécurité nationale des Etats-Unis, Susan Rice, à Beijing, vendredi 28 août. Les deux personnalités ont évoqué les pistes d'échanges qu'entretiendra Xi Jinping avec son homologue Barack Obama, dans le but d'installer une coopération durable et sans trop d’accroches. Alors que Susan Rice terminait sa visite en Chine, les autorités américaines ont annoncé des sanctions vis-à-vis de la Chine et de ses hackers. Sans oublier, la récente panique sur les marchés qui ont inquiété Washington. Car, depuis plusieurs années, les États-Unis dénoncent les autorités financières chinoises de sous-évaluer artificiellement le renminbi. Selon eux, la Chine tente ainsi de doper la compétitivité de...
Chine/USA, deux systèmes, deux visions
Amériques, MONDE

Chine/USA, deux systèmes, deux visions

Hasard du calendrier, les États-Unis et la Chine élisent leur gouvernement cette semaine. Le 7 novembre, Barack Obama a été réélu à la tête de la 1ère puissance économique mondiale et la Chine, décide ce 8 novembre la mise en place de Xi Jinping, à la tête de l'Empire du milieu. Rivales et alliées, ces deux puissances devront rapidement apaiser les tensions, en raison de leur interdépendance économique et financière. De plus, la crise économique et financière internationale pèse sur les deux économies, dont la première, les États-Unis, déprime et la seconde, la Chine, doit maintenir une croissance à 7% pour éviter toute révolte sociale. USA et Chine : des défis majeurs "Le meilleur est à venir", a affirmé le président réélu Barack Obama, dans son discours de victoire, qui a égalem...