samedi, mai 25

Arts

Rapatriement de reliques et d’artefacts chinois des Etats-Unis
Arts, Chine-Etats-Unis, CULTURE

Rapatriement de reliques et d’artefacts chinois des Etats-Unis

Les autorités américaines ont annoncé le rapatriement de 361 pièces de reliques et d'objets d'art chinois vers la Chine, lors d'une cérémonie qui s'est tenue au musée Eiteljorg à Indianapolis. Ce rapatriement ramènera en Chine le plus important lot de reliques et d'objets d'art des Etats-Unis depuis 2009, lorsque les deux pays ont signé un protocole d'entente visant à renforcer la coopération à cet égard. Hu Bing, directeur adjoint de l'Administration nationale du patrimoine culturel de Chine, a déclaré que "la Chine appréciait les efforts des Etats-Unis pour restituer ces reliques et espérait renforcer la coopération avec les Etats-Unis en matière de préservation des reliques, de partage d'informations, ainsi que d'échanges interpersonnels". Depusi plusieurs années, le gouverne...
La Pagode, structure ancestrale
Arts, CULTURE, Histoire

La Pagode, structure ancestrale

De nombreux chinois aiment se promener dans le vieux Beijing, afin d'admirer les pagodes bordant le fleuve. Les pagodes sont des structures ancestrales, symbole de la Chine ancienne et de l'architecture d'antan. Sous la dynastie Tang (618-907), les pagodes étaient construites en pierre, elles sont encore conservées aujourd'hui dans le nord de la Chine. Plus tard, durant la dynastie Song (960-1279), les pagodes sont construites en maçonnerie et étaient souvent décorées d’un treillis complexe. Au VIème siècle, les pagodes sont des édifices bouddhiques construites en bois. Elles possèdent une forme architecturale provenant à la fois du pavillon à étages chinois de l'époque Han et du stupa indien. Les pagodes peuvent avoir entre un et treize étages, chacun surmonté d'un toit saillant....
Mise aux enchères  d’une calligraphie millénaire
Arts, CULTURE

Mise aux enchères d’une calligraphie millénaire

Une calligraphie réalisée par l'intellectuel Su Shi sera mise en aux enchères lors de sa mise en vente fin novembre par la société Christie's pour 51 millions de dollars (43,6 millions d'euros). Intitulée "Bois et Pierre", cette calligraphie a été dessiné à l'encre sur un rouleau de papier, durant la période de la dynastie Song (960-1279). Elle représente un arbre ressemblant à un dragon. Le rouleau est long de plus d'1m85, contenant de la calligraphie et des poèmes de quatre éminents penseurs chinois du XIème siècle ainsi que les sceaux de 41 collectionneurs. L'oeuvre est "l'une des peintures chinoises les plus rares au monde", selon Christie's. Su Shi était un penseur, poète, écrivain, peintre, calligraphe et politicien. Egalement connu sous le nom de Su Dongpo, il est l'une des...
Le chien s’expose au Musée national
Arts, CULTURE

Le chien s’expose au Musée national

Une exposition a lieu dans la capitale autour d’antiquités sur le thème du chien et du Nouvel An, qui se déroulera cette année le 16 février 2018. Le 30 janvier, une exposition spéciale sur le thème du chien a ouvert ses portes au public au Musée national de la Chine à Beijing. Une centaine d’antiquités en rapport avec le chien et le Nouvel An chinois est exposée. Les visiteurs peuvent découvrir des œuvres en papier découpé, des peinture de la Fête du Printemps, des sculptures folkloriques sur argile, présentent la culture et la place du chien dans la vie quotidienne chinoise.
La tortue, outil ancestral de la calligraphie chinoise
Arts, CULTURE, Histoire

La tortue, outil ancestral de la calligraphie chinoise

Les premières découvertes sur la calligraphie chinoise ont été faites à Anyang, dans la province du Henan, où des fragments d’os et de carapaces de tortues datant de la dynastie Shang (1650-1066 avant J.-C.) y ont été trouvés. Ceux-ci représentaient le cosmos pour les anciens chinois et servaient principalement à la divination. Il y a 3.000 ans, les devins gravaient sur des os et des carapaces d’animaux, notamment les tortues, les questions qu’ils voulaient poser aux Dieux. Ces carapaces étaient alors exposées au feu faisant apparaître des craquelures. Il s’agissait des réponses des Dieux que les devins interprétaient. Chaque marque correspondait alors aux plus anciennes écritures chinoises. Il y a plusieurs centaines d’années, un « lettré » reçu de son pharmacien un sachet de vieu...
Lin Fengmian s’expose à l’île Maurice
Afrique, Arts, CULTURE, MONDE

Lin Fengmian s’expose à l’île Maurice

Lin Fengmian, peintre moderne, a été l'un des premiers artistes chinois à étudier en France de 1918 à 1925. Artiste chinois exceptionnel, il a des racines à l'île Maurice, raison pour laquelle, il est exposé à l'occasion de la célébration des 5 ans du centre commercial de Grand Baie Coeur de Ville. "Tremplins entre l’Asie et l’Occident, les œuvres de Lin Fengmian sont aujourd’hui une référence mondiale", assure le quotidien mauricien La Sentinelle. Artiste chinois avec des racines mauriciennes L’Association pour les échanges culturels entre l’Orient et l’Occident, l’Association de recherche sur Lin Fengmian de Meizhou, avec la collaboration du Centre culturel chinois et l’Institut français de Maurice, organisent du 18 septembre 2017 au 28 février 2018 une exposition intitulée East...
Le verre à l’honneur à Beijing
Arts, CULTURE

Le verre à l’honneur à Beijing

Beijing accueille une exposition consacrée au verre, intitulée « Danger and Beauty », dans la galerie Ici Labas, située à l'intérieur du district artistique 798 de Beijing jusqu'au 30 juillet. Dans toute sa splendeur et son originalité, des artistes chinois et étrangers ont présenté leurs oeuvres de verre. Pour Wang Fucheng, le commissaire de l'exposition, "le verre est un matériau qui présente une caractéristique combinée de fragilité et de beauté". "Les artisans contrôlent la façon dont il est sculpté, mais dans le même temps, ils ressentent des incertitudes quant à son aspect final. L'exposition examine le moment où les artistes utilisent du verre dans leur création pour produire des œuvres satisfaisantes, et comment ils osent prendre les risques car le verre est fragile et flexib...
Découverte du massage méridien au 100% Fitness d’Abidjan
Arts, COIN DES IDEES, CULTURE

Découverte du massage méridien au 100% Fitness d’Abidjan

Le centre de sport 100% FITNESS a organisé plusieurs événements le 27 mai 2017 pour son deuxième anniversaire. Situé au sein de l'université Felix Houphouet Boigny à l'entrée de l'école de police, le centre Gabriel Tiacoh a proposé à ses clients plusieurs prestations telles que de la musculation, de la gym, de la kinésithérapie, des massages, des exercices de cardio, et des arts martiaux. Lors de cet événement, le massage a été mit en avant, car parmi les différents types massages connus que le centre Gabriel Tiacoh propose à ses clients, le massage méridien n'en faisait pas partie. Raison pour laquelle, le directeur de l'Institut Confucius le professeur Liu Yunsheng a été invité pour une démonstration afin de montrer les vertus de ce massage méconnu par la majorité des ivoiriens ...
L’héritière Hua Yi, championne du monde de Kung-fu à Xuzhou
Arts, COIN DES IDEES, CULTURE

L’héritière Hua Yi, championne du monde de Kung-fu à Xuzhou

L'héritière Hua Yi remporte deux médailles d'or au Championnat international du Kung-fu à Xuzhou (Jiangsu), où plus de 2 500 athlètes d'arts martiaux venus de 30 pays ont rivalisé du 26 mai au 28 mai 2017. Le Championnat international du Kung-fu est devenu un haut lieu de rencontre et d'échange entre les grands maîtres du monde. Cette 2nde édition a rencontré un fort succès. Plus de 2500 athlètes d'arts martiaux venant de 30 pays ont rivalisé du 26 mai au 28 mai 2017 à Xuzhou, dans la province du Jiangsu. Ce tournois est organisé par l'Agence chinoise du sport et la Fédération chinoise des arts martiaux. Entre les combattants compétents et leurs mouvements forts, une jeune fille remarquable, qui a su présenter des mouvements en toute souplesse, a attiré les regards du monde. Elle s'a...
Le Tai Chi bientôt sur la liste de l’Unesco
Arts, CULTURE, Patrimoine UNESCO

Le Tai Chi bientôt sur la liste de l’Unesco

Art martial historique et traditionnel à base de mouvements du corps, le Tai Chi est le sujet d'une demande d'inscription au Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Symbole de la culture chinois, , le Tai Chi est l'un des sport les plus populaires, car il mélange mouvements fluides et lents, respiration profonde et méditation. Pour Chen Zhenglei, maître de Tai Chi, a expliqué que "le Tai Chi représente la culture et la philosophie chinoises". "Cet art martial est une pratique qui imprime un équilibre au corps humain, entre le Yin et le Yang. En philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont deux éléments qui forment l'univers, et chaque chose dans l'univers possède aussi son opposé. Le Yin et le Yang ont besoin d'être constamment gardés en équilibre". Pratiqué depuis des siècles...
Arts, CULTURE

La Chine des millions de vestiges culturels immatériels

L'Administration d'Etat du patrimoine culturel a réalisé pour la première fois un recensement national des vestiges culturels matériels de l'ensemble pays, révélant que l'Etat possède 108,15 millions d'articles ou d'ensembles d'objets de ce genre. Dans un communiqué de presse, l'administration a précisé que 26,61 millions de ces vestiges avaient été correctement enregistrés. D'ailleurs, ce premier recensement a eu lieu d'octobre 2012 à décembre 2016, dans le but de mieux évaluer et protéger ces objets. A cela s'ajoute la création d'une base de donnée nationale, ayant nécessité des recherches sur divers vestiges anciens, afin de les identifier et les enregistrer. Grâce à cela, 7,08 millions d'objets culturels ont été nouvellement découverts lors du recensement. La vice-Première...
Le portrait de Mao d’Andy Warhol pied de nez à Richard Nixon
Arts, CULTURE

Le portrait de Mao d’Andy Warhol pied de nez à Richard Nixon

Un des portraits du Grand Timonier, Mao Tsé-toung, réalisé par Andy Warhol s'est vendu aux enchères pour 12,7 millions de dollars (11,9 millions d'euros), le 2 avril à Hong Kong. Sotheby's, organisateur de cette vente, estimait cette œuvre à 15 millions de dollars (environ 14 millions d'euros) ou plus, mais le montant n'a pas été atteint. Pourtant, cette enchère est la première vente "significative" d'art occidental contemporain à Hong Kong, d'après Sotheby's. En effet, elle a lieu au moment où la demande de la part des collectionneurs asiatiques ne cesse d'augmenter, en particulier venant de Chine. Réalisé en 1973, le portrait de 127 cm sur 107 cm a été vendu à un acheteur resté anonyme. Les organisateurs présentent sur leurs sites les portraits de Mao d'Andy Warhol, comme "une ...
Le musée de la discorde
Arts, CULTURE, Hong Kong

Le musée de la discorde

Hong Kong veut ouvrir une branche du Musée du Palais, également appelé la Cité Interdite, mais, le projet suscite une vive contestation. L'opposition y voit la servilité artistique envers Beijing, alors que les défenseurs de cette branche font valoir qu'une que cela renforcera la dimension culturelle d'Hong Kong. Les opposants affirment que le public aurait dû être consulté avant que les autorités n'acceptent en novembre 2016 ce projet, destiné selon eux à plaire à la Chine continentale. Lors de manifestations, certains ont lancé des chars en papier sur des responsables, en référence à la répression de la place Tiananmen. En effet, la Cité interdite se situe en face de la place Tiananmen, où l'armée avait mit fin en 1989 au mouvement des étudiants qui réclamaient la démocratie. "C...
Les pin-up chinoises sous l’oeil de Dina Goldstein
Arts, CULTURE

Les pin-up chinoises sous l’oeil de Dina Goldstein

Née à Tel-Aviv, Dina Goldstein est une photographe et "pop surrealist", sa collection, Modern Girl, ironise la commercialisation de produit associée à l'identité des femmes, dans les campagnes publicitaires des années 1930, à Shanghai. Ces campagnes réalisées avec de belles jeunes femmes, sortes de "pin-up girl" américaine, vêtues d'un qipao traditionnel dans une posture simple et confiante, bien loin de la pose aguichante comme dans la culture américaine d'hantant. Pour Dina Goldstein, cette période marque "l'émergence des femmes asiatiques comme des individus", détachés de la tradition confucéenne, pour faire apparaître une femme sans toute sa splendeur. Mais au-delà de l'émancipation de la femme, ces affiches publicitaires mettent en avant une autre forme d'exploitation : l'uti...
Après avoir fait le coq, Donald Trump le devient
Amériques, Arts

Après avoir fait le coq, Donald Trump le devient

Un centre commercial dans le Shaanxi a installé une sculpture géante d'un coq dont la face est modelé sur Donald Trump, la crête est remplacée par la mèche emblématique du président élu américain. Pour célébrer l'arrivée prochaine de l'année du Coq, le centre commercial a installé sa figurine cette semaine, à l'entrée d'un mall de Taiyuan, capitale de la province du Shanxi. Le designer a déclaré au Quotidien du peuple "que cette sculpture – annonçant symboliquement la prochaine année chinoise du coq - a été inspirée par le président américain nouvellement élu, à la fois par ses gestes et sa coiffure emblématique". En effet, elle est dotée d'une large mèche latérale de couleur fauve orangé remplaçant l'habituelle crête rouge de l'animal, imitant parfaitement le balayage capillaire ...
Un sceau impérial vendu à 21 millions d’euros
Arts, Chine impériale, CULTURE, Histoire

Un sceau impérial vendu à 21 millions d’euros

A l'occasion d'une vente aux enchères, organisée par Pierre Bergé & Associés, le sceau impérial datant du règne de l'empereur Quianlong (1736-1795) de la dynastie Qing, a été vendu à 21 millions d'euros (avec les frais). Le prix est exceptionnel pour une telle pièce de 10cm par 10cm, d'autant qu'elle était estimé à 800'000 d'euros. En effet, aucun cachet n'avait dépassé le million d'euros à Paris, d'où son estimation entre 800'000 et 1 million d'euro. Cette première a été réalisé par un collectionneur chinois venu en personne assister aux enchères. Ce sceau impérial est en stéatite beige et rouge, décoré de neuf dragons stylisés lovés les uns contre les autres. Le nombre "9" est associé au pouvoir masculin, et le dragon symbolise l'autorité impériale. Les quatre côtés sont scu...
Le tatouage, un nouveau regard sur cet art
Arts, CULTURE

Le tatouage, un nouveau regard sur cet art

Li Jiaxuan, jeune tatoueuse de 23 ans, à Changchun, dans la province du Jilin, "défie les stéréotypes", comme la présente le Centre d'Informations Internet de Chine. Mal vu pour certaines personnes, le tatouage est devenu au fur et à mesure des années un moyen d'expression pour les jeunes générations. D'ailleurs le phénomène commence à se généraliser, ainsi une nouvelle vague de jeune, comme Li Jiaxuan, estime que tatoueur est "un travail aussi décent que tout autre". Ancienne étudiante en design graphique, la jeune femme a appris le métier auprès d'un tatoueur expérimenté à Changchun, avant d'ouvrir son propre studio. Selon elle, "chaque tatouage est une œuvre d'art avec un sens unique". Un art ancestral, qui remonte à la dynastie Xia, entre 2100 avant J.-C. et 1600 avant Jés...
L’artiste Fu Site s’expose à la GalerieParisBeijing
Arts, Communiqués, CULTURE

L’artiste Fu Site s’expose à la GalerieParisBeijing

Assemblage complexe d’ombres et reflets, présences humaines, images d’intérieurs et paysages naturels, le langage pictural de Fu Site emprunte les codes de l’univers onirique pour donner vie à des scènes qui ouvrent le champ de l'interprétation. Même si nous sommes loin des atmosphères sombres qui caractérisaient ses premiers travaux, une certaine tension semble toujours planer sur les lieux. Par de subtiles incrustations d’images fragmentées et la superposition des plans narratifs, Fu Site sait provoquer une ambiguïté dans la perception du temps, privant la scène de toute cohérence logique. Ses énigmatiques antihéros semblent se réfléchir sur les surfaces troubles comme des souvenirs ou des apparitions: ils habitent l’espace sans jamais vraiment y appartenir. Leur juxtaposition avec de...
La Nuit de la Mante, art martial ancestral à Abidjan
Afrique, Arts, COIN DES IDEES

La Nuit de la Mante, art martial ancestral à Abidjan

A l'occasion d'une représentation à l'Université Félix-Houphouët-Boigny, plus de 500 spectateurs ont assisté à un spectacle d'art martial, co-organisée par l'Association de la Mante ivoirienne et l'Institut Confucius d'Abidjan. La chargée d'affaire de l'ambassade de Chine, Qian Lixia a présenté les arts martiaux chinois lors de son allocution d'ouverture. La mante est appelée Tanglang Guan (螳螂拳 : tánglángquán) ou « boxe de la mante religieuse » désignant l'ensemble des styles d'imitation animalière de la Mante religieuse dans les arts martiaux. Ce style aurait été créé par Wang Lang (王朗), durant la dynastie Song (Xème – XIIIème siècle) ou à la fin de la dynastie Ming (XIVème – XVIIème siècle), dans le Shandong. De son côté, le directeur de l'Institut Confucius, Liu Yunsheng a réali...
La danse de rue, un art pour les séniors
Arts, CULTURE

La danse de rue, un art pour les séniors

Une entreprise vient de lancer une application destinée aux "Dama", femmes âgées qui dansent dans la rue. L'objectif est de coordonner les séances, d'apprendre la danse, et partager leur passion. Depuis plusieurs années, des millions de femmes âgées dansent au crépuscule ou à l'aube, afin de faire de l'exercice, mais aussi de papoter et de rencontrer des amis et d'autres personnes âgées. Cette pratique, devenue très populaire, a même battu un record du monde en 2014, lorsque plus de 25'000 danseurs se sont réunis à Hangzhou. Spectacle familier dans toute la Chine, femmes et hommes d'un âge avancé aiment danser dans les espaces publics, tels que le Palais d'été à Beijing, les jardins devant les immeubles, sur les petites places, dans les jardins publics, ... partout où il est possible d'é...
Le Jade à l’honneur au Musée Guimet
Arts, CULTURE

Le Jade à l’honneur au Musée Guimet

Le Musée Guimet à Paris ouvre ce mercredi 19 octobre son exposition sur le Jade, "des empereurs à l'art déco". Jusqu'au 16 janvier 2017, les visiteurs pourront s'émerveiller devant les 330 pièces réunies pour la 1ère fois en France. Les pièces ont été prêtées par 15 institutions nationales et internationales dont le Musée national du Palais de Taipei, prêteur pour environ un tiers des œuvres exposées, a expliqué le dossier de presse du MNAAG (Muée Nationale des Arts Asiatiques - Guimet). Il s'agit là pour le MNAAG d'une occasion unique de présenter "cette belle pierre, image de la bonté pour Confucius, et de dérouler l’histoire millénaire qui, depuis le néolithique jusqu’aux années 1920, ne cesse de questionner sa beauté, sa vertu, son symbole et son prestige". Des empereurs de Ch...
Chen Man, de l’art de la photographie
Arts, CULTURE

Chen Man, de l’art de la photographie

Photographe de mode et de luxe, Chen Man a réalisé de nombreuses couvertures de magazine, dont Vogue, Elle, Vision, Bazaar, Marie-Claire, Cosmopolitan, Officiel, Esquire, Grazia, et Madame Figaro Chine. Très appréciée pour ses clichés, Chen Man est disputée dans le monde de la publicité. Cette dernière a travaillé pour Lancôme, Motorola, Adidas, Nike, Max Factor ou encore l'Oréal. Née en 1980 à Beijing, cette jeune photographe a photographié de nombreuses stars comme Fan BingBing, Gong Li, Faye Wong, Nicole Kidman, Rihanna, Victoria Beckham ou encore Sophie Marceau. Chen Man se définit comme "une femme bâclée et paresseux à l'extérieur et un homme calme et concentré à l'intérieur. Une unité de conflits. Je sais quand il faut desserrer et quand il faut serrer. Comme mon ami Wan Baobao me ...
Du Yang expose au MISIA Gallery
Arts, CULTURE

Du Yang expose au MISIA Gallery

MISIA Gallery a pour objectif de promouvoir des artistes émergents internationaux grâce à la flexibilité d'une galerie nomade additionnée d'un site d'achat en ligne. MISIA Gallery est heureuse de vous présenter en avant-première une sélection d'artistes photographes, sculpteurs et dessinateurs : Harry Benhaiem, Tami Bone, Gaëlle Girbes, Claire Guyard-Aschehoug, Paul Kaptein, Jim Kazanjian, Olivier Marin, Julien Vinet, et le photographe Du Yang. Dans un communiqué, Caroline Courly, directrice de galerie et historienne de l'art, a expliqué que "l'artiste est le premier acteur du marché de l'art car son cheminement et sa réflexion sont l'essence même de l'existence des galeries. A travers cette ligne directrice, MISIA Gallery se positionne au sein d'un marché 2.0 en faisant évoluer l'arch...
La broderie sur papier de riz, un art ancestral préservé
Arts, CULTURE

La broderie sur papier de riz, un art ancestral préservé

La province du Jiangxi dans le sud-est du pays vient de classer au patrimoine immatériel, la broderie sur papier de riz. Plus complexe que la peinture sur du papier de riz, la broderie demande un doigté et une finesse à l'artiste pour éviter de déchirer l'œuvre. Le Quotidien du Peuple a dressé le travail de Gu Yuchun. Il fait partie de la 9ème génération de sa famille héritière de ce "savoir-faire traditionnel". Ce dernier a innové en créant un papier de riz plus résistant qu'à l'accoutumé. Après plusieurs années à fabriquer une matière plus résistante, il st parvenu à créer des broderies uniques. Ce dernier a expliqué au quotidien sa méthode : "il faut d'abord dessiner le modèle ou faire imprimer les contours des motifs sur le papier, puis l'étendre et le fixer sur un cadre en bois spéc...
Hong Kong à l’heure du French May
Arts, CULTURE, Hong Kong

Hong Kong à l’heure du French May

Créé en 1993, le French May est considéré comme l'un des plus grands événements culturels en Asie, avec plus de 120 programmes présentés durant deux mois. Cette année, l'évènement aura lieu du 21 mai au 5 juin à la Hong Central Library, pour le plus grand plaisir des amateurs d'art. L'évènement est d'ailleurs devenu une partie emblématique de la scène culturelle de Hong Kong, grâce à son million de visiteurs chaque année. Ces derniers évoluent tous les ans dans un univers irréel, un monde qui sollicitera l'imaginaire et la créativité. Cette année, la Hong Central Library accueillera du 21 mai au 5 juin 2016, la première exposition publique des œuvres de Guillaume Bottazzi. 23 peintures récentes seront présentées, dont des œuvres de 3 mètres par 2 mètres et de 2 mètres par 2 mètres. Les vis...
Cang Jie, fondateur de la calligraphie chinoise
Arts, CULTURE, Histoire

Cang Jie, fondateur de la calligraphie chinoise

Cang Jie ou Ts’ang-chieh (caractère traditionnel : 倉頡 – caractère simplifié : 仓颉), dit « le voyant » aurait inventé l’écriture chinoise en observant les traces et les formes des animaux. Il aurait dessiné les « premiers caractères » après s‘être inspiré en premier lieu des formes élémentaires. Il nomma wen, les caractères simples. « Il associa plus tard les éléments formels à certains sons et appela "zi" les signes composés issus de ces combinaisons. Plus tard encore, on appela "shu" (écriture) les signes en question, notamment lorsqu’ils étaient tracé sur soie ou sur lamelles de bambou » a expliqué Claude Mediavilla dans « L’ABCdaire de la Calligraphie chinoise ». Ministre de l’empereur Jaune, Qin Shi Huangdi, Cang Jie est décrit par Wang Chong avec deux paires d’yeux lui permettant de v...
La calligraphie chinoise, un art à part entière
Arts, CULTURE, Histoire

La calligraphie chinoise, un art à part entière

Du concept taoïste Bagua à l’unification de l’écriture chinoise, la calligraphie chinoise est parvenue à évoluer au cours des siècles. Passant de l'état de trigramme à sinogramme, puis de caractères traditionnels à simplifiés, la calligraphie chinoise s'est transformée avec sa société. La calligraphie typiquement chinoise chinoise est appelée shu fa (书法 ), ce qui signifie l'« art de tracer » ou l'« art de tracer des traits » : littéralement, shu 书 signifie écrire et fa 法, méthode. Calligraphier possède une dimension artistique et spirituelle, car le but du calligraphe est de former le caractère le plus parfait possible. La calligraphie est un art à part entière, qui demande beaucoup de discipline. Elle s’apparente également à un mode de développement personnel tant sur le plan phys...
Populariser l’architecture traditionnelle
Arts, CULTURE

Populariser l’architecture traditionnelle

Dans une interview accordée à Chine-Magazine.Com, l'universitaire et architecte Zhang Chunyan explique pourquoi il a souhaité rééditer le fameux dictionnaire écrit à la main en chinois de Chen Mingda. Rédigé au XXème siècle, par Chen Mingda (1914-1997), ce manuscrit est le travail de Wang Qiheng (Professeur de Zhang Chunyan), ancien étudiant de Chen Mingda, de Ding Yao et d’étudiants, qui a permit la publication de cet ouvrage. Pouvez-vous en quelques mots vous présenter ? Je suis architecte, diplômé de l’Université de Tianjin (Chine), en 2000. J’enseigne à l’école d’architecture de l’Université de Tianjin. Docteur de l’EHESS, sous la direction d’Augustin Berque (2004-2010), j’ai également était enseignant vacataire à l’ENSAPLV entre 2006 et 2009. Quel est l’objectif de ce livre ? ...