mercredi, mai 22

Étiquette : Loi fondamentale

Neuf personnalités condamnées pour une manifestation en 2019
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Neuf personnalités condamnées pour une manifestation en 2019

Neuf figures de l'opposition à Hong Kong ont été condamnés le 1er avril 2021 pour leur rôle dans l'organisation d'une des plus grandes manifestations de 2019. Certaines des personnalités les plus respectées de la lutte pour les libertés à Hong Kong ont été condamnées. Elles sont considérées comme des apôtres de la non-violence qui se sont mobilisés depuis des décennies pour l'instauration d'un véritable suffrage universel. Par ces personnalités, l'un des plus célèbres est l'avocat de 82 ans Martin Lee qui, avant la rétrocession en 1997, avait été choisi par la Chine pour rédiger la Loi fondamentale, qui sert de mini-Constitution à Hong Kong. L'ex-députée de l'opposition et avocate Margaret Ng, 73 ans, le magnat des médias, Jimmy Lai, et l'ex-député Leung Kwok-hung connu sous l...
Les européens appelent la Chine à revenir sur sa décision de révocation de députés
Europe, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Les européens appelent la Chine à revenir sur sa décision de révocation de députés

Les européens ont vivement dénoncé la révocation de quatre députés pro-démocratie à Hong Kong, suite au vote d'une loi permettant au gouvernement hongkongais de destituer des députés qui mettent en cause la sécurité nationale. L'Union européenne a demandé à la Chine de revenir «immédiatement» sur les décisions qui ont entraîné la révocation de quatre députés pro-démocratie à Hong Kong le 11 novembre dans la matinée. A contrario, Londres et Berlin ont dénoncé les mesures de la Chine et ouvertement critiqué Beijing. Lire aussi: À Hong Kong, le gouvernement local peut destituer des députés L'UE appelle la Chine à la raison «Nous appelons les autorités à Pékin et le gouvernement de Hongkong à revenir immédiatement sur leurs décisions et appelons à la réintégration immédiate» des député...
La Chine dénonce les démissions de masse à Hong Kong
Hong Kong, POLITIQUE, RÉGIONS SPÉCIALES

La Chine dénonce les démissions de masse à Hong Kong

Un porte-parole du bureau du gouvernement central chinois a fortement condamné la "démission de masse" annoncé par les députés pro-démocratie de Hong Kong. Cette démission a eu lieu après l'adoption par le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN) d'une décision sur la qualification des membres du Conseil législatif (LegCo) de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK). Pour la Chine, la décision des députés pro-démocrate "illustre une nouvelle fois leur entêtement à s'opposer aux autorités centrales", a indiqué le porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d'Etat. D'après ce dernier, "un principe de base de toute société régie par l'état de droit est que les titulaires de charges publiques doivent répondre ...
Démission de tous les députés pro-​​démocratie à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Démission de tous les députés pro-​​démocratie à Hong Kong

L'ensemble des députés pro-démocratie de Hong Kong ont annoncé leur prochaine démission, après l'exclusion de quatre collègues, en vertu d'une mesure adoptée par la Chine. «Nous, (membres) du camp pro-démocratie, nous tiendrons aux côtés de nos collègues qui sont exclus. Nous démissionnerons en masse», a déclaré Wu Chi-wai, à la tête des quinze législateurs pro-démocratie demeurant au Parlement local. Le 11 novembre matin, quatre députés pro-démocratie de Hong Kong ont été démis de leur mandat après l'autorisation accordée aux autorités locales, par l'un des principaux comités législatifs de Chine, de révoquer tout législateur considéré comme une menace pour la sécurité nationale sans même passer devant un tribunal. Cette décision a été immédiatement condamnée par le gouvernement ...
À Hong Kong, le gouvernement local peut destituer des députés
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

À Hong Kong, le gouvernement local peut destituer des députés

Les législateurs chinois ont voté le 11 novembre l'adoption d'une décision sur la qualification des membres du Conseil législatif (LegCo) de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK). La décision a été prise pour Hong Kong lors de la 23e session du Comité permanent de la 13e Assemblée populaire nationale, l'organe législatif suprême de la Chine, qui s'est clôturée le 11 novembre. Ce vote permet au gouvernement de Hong Kong de destituer des députés. D'ailleurs, dès l'annonce de l'adoption de cette mesure, quatre élus pro-démocratie Alvin Yeung Ngok-kiu, Kwok Ka-ki, Kenneth Leung et Dennis Kwok ont été démis de leurs fonctions. A la suite de l'annonce de la destitution des quatre députés, l'ensemble des élus du camp démocrate a fait savoir qu'il démissionnait collective...
Hong Kong : un professeur renvoyé pour propagande indépendantiste
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : un professeur renvoyé pour propagande indépendantiste

Le ministère de l’Éducation vient d’annoncer la révocation de la licence d’un instituteur accusé d’avoir proféré de la propagande indépendantiste dans sa classe de CM2. Il s'agit de la première fois que le ministère a recours à une telle sanction. D’après le ministère de l’Éducation de Hong Kong, l’instituteur sanctionné avait proféré des messages pro-indépendance à ses jeunes élèves, de manière préméditée et non suite à une négligence momentanée. Selon les médias hongkongais, l’instituteur a diffusé un documentaire devant ses élèves de 11 ans, qui exposait les thèses d’un militant indépendantiste connu, Andy Chan, et leur a ensuite posé cinq questions faisant appel à leur esprit critique. La première question portait sur la liberté d’expression et la seconde sur les raisons favor...
Les « 12 de Hong Kong » jugés en Chine continentale
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Les « 12 de Hong Kong » jugés en Chine continentale

Fin août, la police de Hong Kong a indiqué que les 12 personnes arrêtées à bord d'un bateau, étaient retenues par les autorités chinoises. Ces derniers seront jugés par la justice chinoise et non hongkongaise. 12 personnes, dont au moins un militant pour la démocratie qui avait été interpellé il y a quelques jours, ont été arrêtées alors qu'elles tentaient de fuir Hong Kong par bateau, a annoncé la police de Hong Kong, le 26 août. Le hors-bord a été stoppé par les garde-côtes chinois en mer de Chine méridionale, tandis qu'il était en route pour Taïwan, qui accueille régulièrement les opposants à la Chine continentale, a précisé la police. Selon certains médias locaux, Andy Li était dans le bateau. Militant pour plus de démocratie, il avait été arrêté il y a quelques jours pour col...
Hong Kong : Carrie Lam assure l’indépendance du pouvoir judiciaire
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : Carrie Lam assure l’indépendance du pouvoir judiciaire

Les autorités de Hong Kong ont souligné que l’indépendance judiciaire et le bon fonctionnement du système judiciaire, n’étaient pas remis en question par la Loi de sécurité nationale. Dans un communiqué, un porte-parole du gouvernement de Carrie Lam a rappelé que la Loi fondamentale stipule clairement que Hong Kong jouit d’un pouvoir judiciaire indépendant, y compris en appel final, et que le système de common law doit y être maintenu. «Ce sont notre force et notre avantage uniques, souvent cités par les entreprises internationales parmi les principaux facteurs de leur présence continue et de leur réussite à Hong Kong. Personne ne devrait mettre en doute l’engagement du gouvernement de la RAS envers l’État de droit et l’indépendance judiciaire», a souligné le porte-parole. D'a...
Carrie Lam assure protéger la liberté de parole à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Carrie Lam assure protéger la liberté de parole à Hong Kong

Lors d'un point presse, la cheffe de l’exécutif à Hong Kong, Carrie Lam, a déclaré qu’elle défendait fermement la liberté d’expression et de la presse à Hong Kong, tant que celle-ci était conforme à la loi. Cette dernière commentait l’arrestation du vice-président du Parti du pouvoir populaire, Tam Tak-chi, et répondait à une question sur le droit de la population à critiquer le gouvernement. Carrie Lam a réfuté les remarques selon lesquelles la liberté de la presse serait limitée à Hong Kong. "A Hong Kong, il y a chaque jour d’innombrables critiques du gouvernement de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, de la cheffe de l’Exécutif et des autres responsables politiques dans les journaux, les médias numériques et Internet», a-t-elle indiqué, soulignant que cela "m...
Hong Kong : confrontation entre la police et des manifestants
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : confrontation entre la police et des manifestants

Plusieurs centaines de manifestants ont été arrêtés à Hong Kong par la police, le 6 septembre, lors de rassemblements de militants pro-démocratie contre le report des législatives. Près de 300 personnes ont dénoncé le scrutin qui devait se tenir le 6 septembre, et permettre de renouveler le Conseil législatif (Legco, le Parlement), l'une des rares élections qui permet aux hongkongais de voter. La cheffe de l'exécutif local, Carrie Lam, avait annoncé le 31 juillet le report d'une année de ces élections, en raison de la pandémie de coronavirus. Cette décision a suscité la colère de l'opposition, qui souhaitait capitaliser dans les urnes le ressentiment anti-gouvernemental. Lire aussi :  Le report des élections à Hong Kong validé par le Parlement chinois Des centaines de policiers...
Des experts de l’ONU critique la loi de sécurité nationale à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Des experts de l’ONU critique la loi de sécurité nationale à Hong Kong

Des experts des Nations Unies des Droits de l'Homme ont déclaré à la Chine que la loi sur la sécurité nationale  adoptée pour Hong Kong remettait en cause les libertés actées dans la Loi fondamentale, issue de la rétrocession de 1997. Des experts onusiens ont indiqué que cette loi sur la sécurité nationale "empiète sur certains droits fondamentaux" et ont exprimé leurs inquiétudes sur un possible recours à  cette loi pour traduire devant la justice des activistes politiques de Hong Kong, Taïwan, et de Chine. Une lettre conjointe a été rendue publique ce 4 septembre, deux jours après avoir été transmise au gouvernement chinois. Les experts ont assuré que des dispositions de la nouvelle loi pour la sécurité nationale à Hong Kong semblaient nuire à l'indépendance des juges et des avoc...
Joshua Wong confie sa crainte d’être arrêté
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Joshua Wong confie sa crainte d’être arrêté

Joshua Wong, visage du «Mouvement des parapluies» en 2014, a fait part de son inquiétude face à la nouvelle loi sur la sécurité nationale, et les possibilités pour lui d'être arrêté. Tête de file du mouvement pour la démocratie à Hong Kong, Joshua Wong a confié le 23 août sa crainte d'être arrêté en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale, lors d'une interview réalisée dans le cadre d'un festival littéraire en Écosse. «C'est difficile pour moi d'imaginer ou de prédire ce que sera mon avenir» a déclaré de ce militant de 23 ans, s'exprimant de Hong Kong par vidéoconférence, dans le cadre du festival international du livre d'Édimbourg. «Chaque jour je m'endors et je m'inquiète de savoir si le gouvernement va venir m'arrêter immédiatement ou le lendemain, faire irruptio...
Washington met fin à des accords bilatéraux avec Hong Kong
Chine-Etats-Unis, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Washington met fin à des accords bilatéraux avec Hong Kong

Le département d’État américain a indiqué le 19 août avoir notifié Hong Kong que les Etats-Unis avaient suspendu ou mis fin à trois accords bilatéraux avec la région administrative spéciale chinoise. Cette décision est en réponse à l'adoption par la Chine d'une nouvelle loi de sécurité nationale pour Hong Kong, jugée trop répressive par les américains. Cette démarche intervient également après l'ordre de Donald Trump en juin de mettre fin au traitement préférentiel de Hong Kong. Le but pour lui était de punir la Chine pour ce que le président américain a décrit comme des actes d'"oppression" contre Hong Kong. Lire aussi : Statut spécial de Hong Kong révoqué : qu'est ce que cela signifie? Dans un communiqué, le département d’État américain a fait savoir que les accords ciblés av...
Le report des élections à Hong Kong validé par le Parlement chinois
Hong Kong, POLITIQUE

Le report des élections à Hong Kong validé par le Parlement chinois

Le parlement chinois a ainsi décidé de prolonger le mandat des députés de Hong Kong, à la suite du report des élections locales dans ce territoire semi-autonome, a annoncé CCTV, le 11 août. Le Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN - Parlement chinois) a étudié un rapport de la cheffe exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, sur le report de l’élection du Conseil législatif (LegCo), en raison de la pandémie de coronavirus et la demande de prise de dispositions sur le mandat actuel en vue d’éviter une «période de vide». Tian Feilong, expert en droit des affaires de Hong Kong à l’Université Beihang de Beijing, a expliqué au quotidien Global Times que les dispositions devraient être prises mardi, durant le dernier jour de la réunion, conformément à la procédure générale ...
Le magnat des médias Jimmy Lai arrêté et ses journaux perquisitionnés
Hong Kong, POLITIQUE

Le magnat des médias Jimmy Lai arrêté et ses journaux perquisitionnés

Le magnat hongkongais de la presse, Jimmy Lai a été arrêté le 10 août, et son groupe de presse perquisitionné au nom de la nouvelle loi sur la sécurité nationale, mise en vigueur le 1er juillet. Le richissime septuagénaire, Jimmy Lai, a été interpellé chez lu, a précisé Mark Simon, un de ses collaborateurs, qui a indiqué que d'autres membres de son groupe de presse avaient aussi été arrêtés. Dans un communiqué, la police a fait état de sept arrestations pour des soupçons de collusion avec des forces étrangères - une des infractions visées par la loi sur la sécurité nationale adoptée le 30 juin par la Chine - et de fraude. Deux des fils de Jimmy Lai font partie des personnes arrêtées, selon une source policière. Considérée comme une réponse de la Chine aux manifestations pro-dé...
La Chine impose des sanctions aux législateurs américains à Hong Kong
Chine-Etats-Unis, Hong Kong

La Chine impose des sanctions aux législateurs américains à Hong Kong

La Chine a imposé ce 10 août des sanctions à 11 citoyens américains, y compris des législateurs, en réponse à l'imposition de sanctions par les États-Unis à onze responsables hongkongais et chinois accusés de restreindre les libertés politiques à Hong Kong. Lire aussi : Les Etats-Unis sanctionnent onze dirigeants de Hong Kong Parmi les personnes ciblées figuraient les sénateurs Ted Cruz, Marco Rubio, Tom Cotton, Josh Hawley et Pat Toomey et le représentant Chris Smith, ainsi que des personnes appartenant à des associations de défense des droits et à but non lucratif. "En réponse à ce mauvais comportement américain, la Chine a décidé d'imposer des sanctions aux personnes qui se sont comportées de manière flagrante sur les questions liées à Hong Kong", a déclaré le porte-parole du m...
Hong Kong dénonce les sanctions américaines contre ses dirigeants
Chine-Etats-Unis, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong dénonce les sanctions américaines contre ses dirigeants

Le gouvernement de Hong Kong a déclaré ce 8 août que les sanctions imposées par les Etats-Unis contre de hauts représentants de la Région Administrative Spéciale chinoise étaient honteuses et une "ingérence barbare" dans les affaires internes de la Chine. Washington a imposé le 7 août des sanctions visant Carrie Lam, cheffe de l'exécutif hongkongais, ainsi que d'autres hauts représentants locaux, les accusant de restreindre les libertés politiques dans l'ancienne colonie britannique. Cette démarche de l'administration Trump exacerbe les tensions entre les Etats-Unis et la Chine, plus d'un mois après l'adoption par la Chine d'une loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong, dénoncée par certains pays occidentaux. Le Bureau de liaison de Beijing à Hong Kong, dont le directeur L...
Les Etats-Unis sanctionnent onze dirigeants de Hong Kong
Chine-Etats-Unis, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Les Etats-Unis sanctionnent onze dirigeants de Hong Kong

Onze dirigeants de Hong Kong ont été sanctionné par le gouvernement américain, en réponse à l’adoption d’une loi sur la sécurité nationale. Elles ont été qualifiées de «barbares et grossières» par le bureau de représentation du gouvernement chinois. Washington a adopté, le 7 août, des sanctions contre onze dirigeants hongkongais, dont la cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, en plus du décret radical contre TikTok et WeChat. «Les Etats-Unis soutiennent le peuple de Hong Kong et nous utiliserons nos outils et nos autorités pour cibler ceux qui portent atteinte à son autonomie», a déclaré le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin. Lire aussi : Donald Trump a signé un decret contre TikTok Les sanctions comprennent le gel des avoirs de Carrie Lam, des secrétaires à la sécurité et à la j...
La France renonce à ratifier l’accord d’extradition avec Hong kong
Europe, Hong Kong, MONDE

La France renonce à ratifier l’accord d’extradition avec Hong kong

La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong en raison de l'adoption par la Chine d'une loi de sécurité nationale pour Hong Kong, qui «remet en cause» les libertés fondamentales de Hongkong, selon la diplomatie française. «A la lumière des derniers développements, la France ne procèdera pas en l'état à la ratification de l'accord d'extradition signé le 4 mai 2017 entre la France et la Région administrative spéciale de Hong Kong», a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Agnès von der Mühll. L'accord doit être ratifié par Emmanuel Macron L'accord prévoit la possibilité d'extrader toute personne recherchée par l'un des deux pays et se trouvant sur le territoire de l'autre. L'accord est actuellement en cours d'examen au Pa...
La Chine suspend l’accord d’extradition avec la Nouvelle-Zélande
Hong Kong, Océanie, RÉGIONS SPÉCIALES

La Chine suspend l’accord d’extradition avec la Nouvelle-Zélande

Weng Wenbin, l'un des porte-paroles du ministère des Affaires étrangères chinois, a annoncé la suspension de l'accord d'extradition entre Hongkong et la Nouvelle-Zélande. Cette annonce intervient après la décision le 28 juillet dernier de la Nouvelle-Zélande de mettre fin à son traité d'extradition avec la Chine. Lire aussi : La Nouvelle-Zélande suspend le traité d’extradition avec Hong Kong La Nouvelle-Zélande est le dernier pays occidental en date à critiquer l'adoption par la Chine d'une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong. Cette loi mise en vigueur à Hong Kong le 1er juillet vise à sanctionner «la subversion, la sécession, le terrorisme et la collusion avec les forces étrangères». Elle a été adoptée en réaction aux manifestations monstres de 2019 à Hong Kong...
La Chine exhorte Bruxelles à cesser de s’immiscer dans ses affaires intérieures
Europe, MONDE

La Chine exhorte Bruxelles à cesser de s’immiscer dans ses affaires intérieures

La Mission chinoise auprès de l'Union européenne (UE) a fait part de son opposition "ferme", suite aux mesures prises par l'UE concernant la loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong. La Chine a expliqué à plusieurs reprises sa position sur la loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong, a indiqué un porte-parole de la Mission chinois. "Le peuple chinois, notamment celui de Hong Kong, est le mieux placé pour dire si le principe Un pays, deux systèmes est bien appliqué ou non", a-t-il ajouté, jugeant que "l'UE n'a pas le droit de tenir des propos irresponsables". Le 30 juin, les parlementaires chinois ont adopté la loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale dans la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK). Le 28 juillet, l'UE a présenté un ensemble de mesures concer...
Report possible des élections à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Report possible des élections à Hong Kong

Hong Kong craint une nouvelle vague d'épidémie de Covid-19, laissant présager un report des élections, prévues le 6 septembre. L'exécutif de Hong Kong pourrait reporter d'un an les législatives prévues le 6 septembre pour renouveler la moitié des sièges du parlement local. Cette élection s'organise sur fond d'inquiétudes croissantes concernant un nouveau pic de l'épidémie liée au nouveau coronavirus. Le report de l'élection porterait un coup sévère à l'opposition démocrate, qui espérait décrocher pour la première fois la majorité au sein du Conseil législatif de Hong Kong. En effet, le ressentiment s'est généralisé à l'égard de la nouvelle législation sur la sécurité instaurée à l'initiative de la Chine au début du mois et largement dénoncée par les puissances occidentales. Le...
L’Union européenne prend des mesures contre la Chine
Europe, MONDE

L’Union européenne prend des mesures contre la Chine

Bruxelles a décidé de sanctionner la Chine suite à l'adoption de sa loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong, en vigueur depuis le 1er juillet. Désireuse de suivre les mesures de rétorsion lancées par les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l'Australie, l'Union européenne est en train de réfléchir à moyen de sanctionner la Chine, sans trop dégrader ses relations avec elle. "J’ai proposé que nous travaillions sur une approche coordonnée, avec un mélange d’actions au niveau de l’UE et au niveau des États membres", a déclaré Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, le 13 juillet lors d'un point presse. Quinze jours plus tard, les vingt-sept ont adopté, à travers une procédure écrite, une liste de dispositions visant à dénoncer la situation en cours à Hong Kong. L’...
La Nouvelle-Zélande suspend le traité d’extradition avec Hong Kong
Hong Kong, Océanie

La Nouvelle-Zélande suspend le traité d’extradition avec Hong Kong

La Nouvelle-Zélande a suspendu son traité d'extradition avec Hong Kong et a apporté un certain nombre d'autres changements à la suite de la décision de la Chine d'adopter une loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong. «L'adoption par la Chine de la nouvelle loi sur la sécurité nationale a érodé les principes de l’État de droit» de Hong Kong, et «a violé les engagements de la Chine auprès de la communauté internationale», a déclaré le ministre des Affaires étrangères Winston Peters. Ce dernier a indiqué que «la Nouvelle-Zélande ne peut plus croire que le système de justice pénale de Hong Kong est suffisamment indépendant de la Chine». Dans un communiqué, il a souligné que «si la Chine montre à l’avenir son adhésion au cadre« un pays,deux systèmes», nous pourrions alors reconsidérer...
Londres a décidé de suspendre le traité d’extradition avec la Chine
Europe, Hong Kong

Londres a décidé de suspendre le traité d’extradition avec la Chine

Dominic Raab a annoncé la suspension du traité d’extradition avec la Chine en réaction à la loi controversée sur la sécurité nationale adoptée à Hong Kong, en mai 2020. Le ministre britannique des affaires étrangères, Dominic Raab, a confirmé la décision devant le Parlement le 20 juillet en dépit de la réaction de la Chine évoquant une grave erreur de politique étrangère et des risques de représailles. «Le gouvernement a décidé de suspendre le traité d’extradition immédiatement et pour une durée indéterminée», a déclaré Dominic Raab, ajoutant que la loi de sécurité nationale promulguée par la Chine remet en causes les principes qui sous-tendent le traité d’extradition. De son côté, la Chine a mis en garde Londres contre «les conséquences» de la suspension de ce traité d’extr...
Les entreprises américaines choisissent de rester à Hong Kong
Chine-Etats-Unis, ECONOMIE

Les entreprises américaines choisissent de rester à Hong Kong

De nombreuses entreprises américaines à Hong Kong interrogées par la Chambre de commerce américaine (Amcham) s’inquiètent de la nouvelle loi de sécurité nationale qui s’applique au centre financier mondial. L’enquête a été réalisé auprès des 183 entreprises membres de la chambre présentes à Hong Kong. 15% d'entre elles ont répondu aux questions du 6 au 9 juillet. L'étude a montré que 36,6% des répondants étaient "quelque peu" préoccupés et 51% "extrêmement préoccupés" par la législation. Plus des deux tiers des personnes interrogées étaient plus inquiètes qu’il y a un mois, lorsque les détails complets de la loi, qui est entrée en vigueur juste avant l’anniversaire du retour de Hong Kong à la Chine le 1er juillet 1997, ont été dévoilés. Cette législation suscite un large éventail ...
Hong Kong : la Chine prendra des mesures contre  les Etats-Unis
Chine-Etats-Unis, Hong Kong

Hong Kong : la Chine prendra des mesures contre les Etats-Unis

Le Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d’État a fortement condamné l'adoption de la "Loi sur l'autonomie de Hong Kong" par les Etats-Unis, assurant que des des contre-mesures seront prises. Selon certains médias chinois, la promulgation de la "Loi sur l'autonomie de Hong Kong" est "un nouvel exemple des décisions irréfléchies de Washington visant à interférer avec les affaires internes de la Chine". Par cette loi, "Washington cherche à sanctionner les entités et individus étrangers qui seraient impliqués dans la soi-disant suppression des libertés à Hong Kong". Pour la Chine, la loi "piétine une fois de plus le droit international et les normes de base des relations internationales, ignore la juridiction légale de la Chine à Hong Kong et essaie de ...
Donald Trump signe la Loi sur l’autonomie de Hong Kong
Chine-Etats-Unis, Hong Kong

Donald Trump signe la Loi sur l’autonomie de Hong Kong

Le président américain Donald Trump a mit fin au traitement commercial préférentiel de Hong Kong, et signé la loi sur l'autonomie de Hong Kong. "Hong Kong sera désormais traitée de la même manière que la Chine continentale", a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse ajoutant qu'«aucun privilège spécial, aucun traitement économique spécial et aucune exportation de technologies sensibles». Le président américain Donald Trump a annoncé la fin du régime économique préférentiel accordé par les Etats-Unis à Hong Kong, et la signature d'une loi prévoyant des sanctions contre la politique de la Chine à Hong Kong. Ces mesures répondent à l'imposition par la Chine d'une loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong. «Aujourd'hui, j'ai signé une loi et un décret pour faire rendr...
Taïwan condamne la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong
Hong Kong, TAIWAN

Taïwan condamne la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong

Le 7 juillet, la dirigeante de Taïwan Tsai Ing-wen n’a pas exclu l’adoption de contre-mesures si la mise en œuvre de la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong entraîne des effets négatifs pour Taïwan et ses citoyens. Le ministère des Affaires continentales, à Taïwan, a fermement condamné le 7 juillet l’article 43 de la loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong. Deux jours plus tard, l'institution a demandé aux taïwanais qui envisageaient de se rendre en Chine, à Hong Kong ou à Macao d’évaluer soigneusement les risques encourus, et d’éviter une telle visite en cas de doute. L'article 43 de la loi a été adoptée par le Congrès national populaire chinois, le 30 juin et mit en vigueur le 1er juillet. Ce texte permet à la police hongkongaise d'exiger d’une organisation politique étra...
La Chine met de nouveau en garde Paris
Europe, Hong Kong

La Chine met de nouveau en garde Paris

Le chef de la diplomatie française avait déclaré que l'État n'allait pas «pas rester inactifs» au sujet de la loi sécurité nationale promulguée par la Chine pour Hong Kong. La Chine a adressé, le 9 juillet, une mise en garde à la France au lendemain d'une intervention du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui a annoncé «des mesures» en réaction à la politique de Pékin envers Hong Kong. Lire aussi : La Chine appelle à un environnement «équitable» pour ses entreprises en France «Les affaires de Hong Kong relèvent des affaires intérieures de la Chine et aucun pays n'a le droit de s'en mêler», a déclaré le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian. La Chine a adopté le 30 juin une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, destiné à sanctionner la s...