jeudi, juin 13

Étiquette : guerre commerciale

Chine vs Etats-Unis : le combat continue
Amériques, MONDE

Chine vs Etats-Unis : le combat continue

D’après l’agence de presse britannique, Reuters, les Etats-Unis ont annoncé le 29 mai qu'ils allaient continuer à prendre des mesures vis-à-vis des relations commerciales qu’ils entretiennent avec la Chine, en dépit de l’apaisement récent entre les deux premières puissances économiques mondiales. La Maison blanche devrait publier d'ici le 15 juin une liste de produits chinois importés d'une valeur de 50 milliards de dollars (43,22 milliards d'euros) qui seront soumis à des droits de douane de 25%. D'ici fin juin, les Etats-Unis vont également annoncer des restrictions aux investissements et des «contrôles renforcés» sur des individus ou des entités chinoises en matière d'«acquisition de technologies d'une importance industrielle significative». D’après le communiqué de Washington,...
Pas de guerre commerciale engagée entre la Chine et les Etats-Unis
Amériques, MONDE

Pas de guerre commerciale engagée entre la Chine et les Etats-Unis

Beijing et Washington ont décidé de renoncer à toute guerre commerciale et à l'augmentation des droits de douane, a déclaré le vice-Premier ministre chinois Liu He. Cité par l’agence de presse, Xinhua, Liu He a expliqué que «les deux parties sont parvenues à un consensus, ne s'engageront pas dans une guerre commerciale et n'augmenteront pas les droits de douane respectifs». Ce dernier a rencontré les 17 et 18 mai une délégation américaine à Washington, dans le but de négocier avec le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin. Dans un communiqué, les deux pays ont dit avoir trouvé un «consensus» sur la réduction du déficit des Etats-Unis sur les échanges de marchandises avec la Chine. Cependant, il n’a pas été mentionné dans le communiqué si l'échéance du 22 mai sur une possible e...
Reprises des pourparlers entre Beijing et Washington
Amériques, MONDE

Reprises des pourparlers entre Beijing et Washington

Les Etats-Unis et la Chine ont repris le 14 mai leurs négociations commerciales sous la menace de la possible entrée en vigueur, la semaine prochaine des sanctions américaines pouvant relancer le risque d'une guerre commerciale. Le président américain Donald Trump a fait part de son pessimisme avant de s'entretenir avec le vice-Premier ministre chinois Liu He. En effet, concernant un possible accord avec la Chine, il a souligné qu'il avait «tendance à en douter», ajoutant que «la raison pour laquelle je doute est que la Chine a été trop gâtée. Parce qu'ils ont toujours eu 100% de ce qu'ils voulaient de la part des Etats-Unis». Les Etats-Unis pas certains d’arriver au consensus La réunion avec le haut responsable Liu He, proche du président Xi Jinping, n'était initialement pas à l...
Hausse de l’excédent commercial Chine-Etats-Unis
Amériques, MONDE

Hausse de l’excédent commercial Chine-Etats-Unis

L'excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis continue d’augmenter, alors que les exportations chinoises ont rebondit en avril. Après avoir enregistré en mars un déficit commercial inattendu de 5 milliards de dollars (4,1 mds€) sur l'ensemble des échanges extérieurs, la Chine a vu sa balance commerciale totale affichait pour avril un surplus de 28,78 milliards de dollars (23,6 mds €). Un conflit commercial qui risque de durer Ces données risquent d’exaspérer le président américain Donald Trump, qui dénonce depuis des années un déséquilibre des échanges trans-pacifiques. L'excédent commercial chinois avec les seuls Etats-Unis s'est élevé à 22,2 milliards de dollars (18,2 mds €) gonflant de 4,2% par rapport à avril 2017. C'est un rebond est spectaculaire, avec un taux de +4...
Le différend avec les Etats-Unis devrait durer
Amériques, MONDE

Le différend avec les Etats-Unis devrait durer

Les Etats-Unis et la Chine «ont reconnu que d'assez importants différends subsistaient», vis-à-vis des contentieux commerciaux, après deux jours de pourparlers menés à Beijing, par une délégation américaine. «Les deux parties ont reconnu qu'il subsistait d'assez importants différends sur certains problèmes et qu'il faudrait continuer à intensifier le travail" de négociation "pour obtenir des avancées supplémentaires», a indiqué l’agence de presse, Xinhua, sans détailler. Une délégation menée par le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a échangé les 3 et 4 mai avec des responsables chinois pour tenter d'éviter une guerre commerciale entre les deux puissances. L'enjeu de cette visite était important, moins de trois semaines avant l'entrée en vigueur des droits de douane amé...
Pour Robert Lighthizer, il ne faut pas «changer» la Chine
Amériques, MONDE

Pour Robert Lighthizer, il ne faut pas «changer» la Chine

«L'administration américaine ne souhaite pas changer le système économique chinois mais entend limiter les préjudices qu'il crée pour les Etats-Unis et ouvrir davantage la Chine à la concurrence étrangère», a déclaré le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer. Ce dernier a expliqué devant la Chambre américaine de commerce que «ce n'est pas mon objectif de changer le système chinois», caf «cela semble marcher pour eux (...). Mais je dois être dans une position où les Etats-Unis peuvent s'en accommoder, où les Etats-Unis ne sont pas des victimes, et c'est là notre rôle». Robert Lighthizer participera les 3 et 4 mai aux négociations prévues en Chine sur le commerce, au côté du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, du secrétaire au Commerce Wilbur Ross, du conseiller à la Ma...
L’économie plus résistante que prévue
ECONOMIE

L’économie plus résistante que prévue

La croissance du secteur manufacturier n’a que légèrement ralenti en avril, prouvant la résistance de la deuxième économie mondiale. Toutefois, la stabilité des commandes à l’exportation est plus préoccupante dans un contexte de guerre commerciale entre Beijing et Washington. «Un ralentissement de la croissance est prévisible dans les mois qui viennent, une médiocre croissance du crédit et le refroidissement du marché immobilier allant en s’intensifiant», a expliqué Chang Liu, économiste de Capital Economics à l’agence de presse britannique, Reuters. L’indice PMI officiel des directeurs d’achats a très légèrement fléchi à 51,4 en avril contre 51,5 en mars, a annoncé le Bureau d’Etat de la statistique. Pour le 21ème mois consécutif, l’industrie chinoise est en pleine croissance, alors...
Le FMI joue le médiateur entre la Chine et les Etats-Unis
ECONOMIE, MONDE

Le FMI joue le médiateur entre la Chine et les Etats-Unis

Face à l'escalade des tensions entre Washington et Beijing, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a proposé «une plateforme pour dialoguer» afin d’éviter une guerre commerciale qui serait préjudiciable à l'économie mondiale. «Les pays devraient travailler ensemble pour résoudre leurs différends sans avoir recours à des mesures exceptionnelles», a estimé Christine Lagarde, qui a proposé «une plateforme pour le dialogue et pour une meilleure coopération». Cette dernière a souhaité «offrir une instance de dialogue, paisible, technique, alimentée par nos analyses et nos travaux pour les décideurs économiques notamment les ministres des Finances». Christine Lagarde a également estimé que les 189 Etats membres du FMI avaient tous intérêt à ce que le commerce fonctionne : «le...
La transition économique est en train de se faire
ECONOMIE

La transition économique est en train de se faire

La transition économique du pays serait en train de se matérialiser, avec la stabilisation de la croissance à 6,8% au premier trimestre. Elle aura était plus résistante qu'attendu par les experts, grâce à une consommation robuste, malgré l’essoufflement de la production industrielle et les risques financiers pesant sur le crédit. Le produit intérieur brut (PIB) a progressé sur les trois premiers mois de l'année au même rythme qu'au dernier trimestre 2017, selon le Bureau national des statistiques (BNS). Un taux de croissance au-dessus des prévisions Le taux est au-dessus de la prévision médiane de 13 analystes sondés par l'AFP, qui tablaient sur un léger essoufflement de la deuxième économie mondiale, de +6,7%. Chacun prévoyait le refroidissement du secteur immobilier, pilier de ...
Vers un boycott des compagnies américaines en Chine ?
Amériques, MONDE

Vers un boycott des compagnies américaines en Chine ?

Les appels au boycott se sont multipliés sur internet ces dernières semaines suite aux menaces commerciales des Etats-Unis, mais les chinois rechignent à déserter leurs marques américaines préférées, telles que McDo, Apple et Starbucks. Les menaces du président Donald Trump d’imposer de lourds droits de douane sur les produits chinois ont provoqué des réactions outrées en Chine. «Compatriotes, réveillez-vous!», proclamait un message diffusé sur l’application WeChat ces derniers jours, ajoutant que «nous devons soutenir nos marques nationales et défendre notre Grande muraille économique!». «Les Etats-Unis ont tiré la première salve dans cette guerre commerciale. Nous avons tous la responsabilité de boycotter les produits américains!», a écrit un internaute sur le réseau social Weib...
Hausse de l’excédent commercial chinois avec les USA
Amériques, MONDE

Hausse de l’excédent commercial chinois avec les USA

L'excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis a progressé de 19,4% au premier trimestre par rapport à la même période de l'année dernière. Celui s’est établi 58,25 milliards de dollars (47,8 milliards d’euros), selon des données publiées le 13 avril par les douanes chinoises. Sur le seul mois de mars, l'excédent a reculé à 15,32 milliards (12,6 mds €) contre 20,96 milliards (17,2 mds €) pour le mois de février. La publication de ces statistiques intervient au cours des tensions commerciales entre Washington et Beijing, alimentant les craintes d'une guerre commerciale à l'échelle planétaire. D'après les données des douanes chinoises, les exportations de la Chine vers les Etats-Unis ont progressé au premier trimestre de 14,1% par rapport au premier trimestre 2017. Dans le...
Chine vs États-Unis : pourquoi de nombreux Chinois soutiennent Trump ?
Amériques, MONDE

Chine vs États-Unis : pourquoi de nombreux Chinois soutiennent Trump ?

De notre stagiaire Julia Peillon - Le 5 avril, le président américain Donald Trump a annoncé avoir ordonné à son ministère du Commerce d’examiner la possibilité d’imposer 100 milliards de dollars de nouveaux droits de douane. Si ces mesures étaient appliquées, 150 milliards de produits chinois seraient visés par une taxe d’au moins 25%. Alors que la guerre commerciale entre les deux pays s’intensifie, les médias officiels du Parti communiste chinois ont lancé une campagne de dénigrement de l’économie américaine. Leur nouvelle devise : « Se battre jusqu’au bout ! ». Cependant, un grand nombre de voix discordantes s’élèvent sur Internet. Le 7 avril, sur kdnet.net, un média et forum en ligne populaire en Chine continentale, un article signé You Bin, intitulé « Pourquoi tant de Chinois s...
Donald Trump voudrait que «la Chine change de sources d’importation d’énergie»
Amériques, MONDE

Donald Trump voudrait que «la Chine change de sources d’importation d’énergie»

Lors d’entretiens accordés à l’agence de presse Xinhua et à Radio France Internationale, le président du think-tank français Asia Centre, Jean-François Di Meglio, a estimé que le président américain Donald Trump "ne peut se permettre de ne pas avoir d'accord avec la Chine". "Les deux économies sont trop interdépendantes", raison pour laquelle, «le scénario d'une guerre commerciale totale, avec une remontée des prix et des tarifs douaniers et une baisse du commerce international, je n'y crois pas". Jean-François Di Meglio a expliqué sur Radio France International que «tant qu’on n’est pas le 22 mai, c’est-à-dire la veille du jour où les différentes sanctions, la remontée des différents tarifs se met en place, il est évident que l’on va tester l’adversaire. On va voir à quel moment il ...
«La Chine va entrer dans une nouvelle phase d’ouverture»
Amériques, MONDE

«La Chine va entrer dans une nouvelle phase d’ouverture»

Xi Jinping a promis une "nouvelle phase" d'ouverture de l'économie de son pays, promettant une baisse des taxes, et plusieurs mesures visant à faciliter la présence des entreprises étrangères en Chine. Cette déclaration survient après le tweet du président américain Donald Trump, indiquant : Quand une voiture est envoyée aux États-Unis en provenance de Chine, il y a un tarif à payer de 2 1/2%. Quand une voiture est envoyée en Chine à partir des États-Unis, il y a un tarif à payer de 25%. Cela ressemble-t-il à un commerce libre ou équitable? Non, ça ressemble à STUPID TRADE - ça continue pendant des années! https://twitter.com/realDonaldTrump/status/983284198046826496 Lors d'un discours solennel retransmis en direct à la télévision, Xi Jinping n'a pas mentionné directement le risqu...
« Impossible » de négocier avec Washington pour la Chine
Amériques, MONDE

« Impossible » de négocier avec Washington pour la Chine

Le gouvernement chinois a jugé lundi 9 avril que des négociations commerciales avec les Etats-Unis étaient "impossibles dans les conditions actuelles". «Jusqu'à présent, les responsables américains et chinois n'ont engagé aucune négociation sur les différends commerciaux», a assuré Geng Shuang, porte-parole du ministère des affaires étrangères. Ce dernier a indiqué que «dans les conditions actuelles, il est impossible pour les deux parties d'avoir de quelconques pourparlers sur le sujet». Geng Shuang a déploré que «d'un côté, les Etats-Unis brandissent le bâton des sanctions, et de l'autre, ils répètent à tout bout de champ qu'ils veulent négocier. Je ne sais pas pour qui ils jouent cette comédie». Le président américain a décidé début mars d'imposer des droits de douane sur les i...
Singapour s’inquiète d’une guerre commerciale sino-américaine
Asie/Pacifique, MONDE

Singapour s’inquiète d’une guerre commerciale sino-américaine

Après les craintes de Taïwan, Heng Swee Keat, ministre singapourien des Finances, a indiqué qu’une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis ne profiterait à personne et porterait vraisemblablement un coup à toutes les économies. D’après Rémi Bourgeot, chercheur associé à l’IRIS, «outre la Chine, on sent une inquiétude croissante en Allemagne sur la question notamment de l’industrie automobile qui est suivie de près par l’administration Trump. Les constructeurs automobiles allemands ont massivement investi dans le sud des Etats-Unis, d’où ils réexportent d’ailleurs beaucoup vers le reste du monde». De son côté, Heng Swee Keat, ministre singapourien des Finances, a assuré qu’une  guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis «ne profiterait à personne et porterait vra...
La Chine a mis la menace à exécution contre Washington
Amériques, MONDE

La Chine a mis la menace à exécution contre Washington

Beijing a déclenché le 2 avril des mesures punitives contre 128 produits américains, incluant le porc et des fruits, en réponse à l'annonce par Donald Trump de droits de douane sur l'acier et l'aluminium importés aux Etats-Unis. Ces mesures font suite à plusieurs semaines de tensions alimentant la crainte d'une guerre commerciale ouverte entre les deux principales puissances économiques internationales. Une tension crescendo L'administration Trump a décidé début mars l'imposition de droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium au nom de la "sécurité nationale". Un argument jugé le 2 avril par le ministère chinois du commerce comme "un abus" des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Les mesures américaines "sont dirigées uniquement contre quelques ...
Chine vs Etats-Unis : Taïwan craint la guerre commerciale
TAIWAN

Chine vs Etats-Unis : Taïwan craint la guerre commerciale

D’après le quotidien proche du pouvoir Global Times, le gouvernement devrait annoncer une liste de tarifs douaniers sur les exportations américaines à destination de la Chine, en représailles aux mesures de rétorsion des Etats-Unis imposant les importations chinoises. Cette liste va cibler une large gamme de produits, ce qui «va porter un coup rude à Washington, qui agite le spectre d'une guerre commerciale, et faire payer aux Etats-Unis leur politique commerciale radicale à l'égard de la Chine», selon le quotidien. Pour la dirigeante Tsai Ing-wen, «engager des discussions est le meilleur moyen de résoudre les disputes commerciales». Cette dernière a dit espérer voir les Etats-Unis mener des négociations pour éviter une guerre commerciale avec la Chine continentale, selon le site de ...
La Chine veut éviter un conflit commercial
ECONOMIE, POLITIQUE

La Chine veut éviter un conflit commercial

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a souhaité mettre en place une série de négociations avec les Etats-Unis, rappelant la promesse de son gouvernement d’un accès facilité au marché chinois pour les entreprises américaines. Lors d’une conférence à laquelle participaient plusieurs dirigeants de grandes entreprises mondiales, Li Keqiang a expliqué que la Chine traiterait à égalité les firmes chinoises et étrangères. Ce dernier a également assuré que le gouvernement n’obligerait pas ces dernières à transférer des technologies. Beijing tente coûte que coûte la négociation Li Keqiang a réitéré l’intention du gouvernement de renforcer la protection de la propriété intellectuelle, afin de convaincre Washington de sa bonne foie. Beijing espère ainsi éviter une guerre commerciale. F...
La Maison Blanche pourrait imposer des restrictions sur les visas
Amériques, MONDE

La Maison Blanche pourrait imposer des restrictions sur les visas

Le quotidien américain The Wall Street Journal a rapporté le 16 mars  que la Maison Blanche envisageait de mettre en place des droits de douane et des restrictions sur les visas et les investissements en réponse aux violations des lois sur la propriété intellectuelle commises par la Chine, selon l’administration Trump. Interrogé par le quotidien chinois, The Global Times, Xie Zuoxu, professeur des sciences de l'éducation à l'université de Xiamen, a indiqué que les restrictions sur les visas causeraient plus de tort aux États-Unis qu'à la Chine. «La plupart des étudiants chinois qui font leurs études aux États-Unis, notamment à la faculté, sont extrêmement compétents et ambitieux dans leur parcours académique», de fait «leur refuser un visa aura un impact négatif à long terme sur la c...
Le déficit américain pourrait être réduit
Amériques, MONDE

Le déficit américain pourrait être réduit

Le président américain Donald Trump va annoncer de nouvelles sanctions commerciales contre la Chine, qu'il accuse de vol de la propriété intellectuelle, laissant craindre un conflit commercial mondial. Côté chinois, tous s’accordent à dire qu’une guerre commerciale ne serait bonne pour aucun des deux pays. D’ailleurs, le ministre chinois du commerce a avancé une piste pour réduire le déficit entre les Etats-Unis et la Chine. Cependant, "le président annoncera les mesures qu'il a décidé de prendre sur la base de l'enquête au titre de l'article 301 (...) sur la façon dont la Chine (...) dérobe les technologies américaines et la propriété intellectuelle", a indiqué mercredi 21 mars à l'Agence France Presse, Raj Shah, porte-parole de la Maison Blanche. Donald Trump part en guerre cont...
Beijing prêt à riposter contre Washington
Amériques, MONDE

Beijing prêt à riposter contre Washington

Le gouvernement s'est dit prêt à riposter en adoptant les "mesures nécessaires" pour défendre ses intérêts, si Washington engagé des sanctions commerciales contre les exportations chinoises d'acier et d'aluminium. L'administration Trump a élaboré trois scénarios pour des taxes ou des quotas sur les importations américaines d'aluminium et d'acier, a dévoilé le ministère américain du commerce. Le gouvernement américain dit vouloir préserver la sécurité nationale et l'emploi aux Etats-Unis. Le président Donald Trump a jusqu'au 11 avril pour trancher le dossier de l'acier et jusqu'au 19 avril pour l'aluminium.  Or "si la décision finale des Etats-Unis devait affecter les intérêts chinois, la Chine adopterait les mesures nécessaires pour défendre ses droits légitimes", a indiqué Wang Heju...
Washington vs Beijing, les menaces pleuvent
Amériques, MONDE

Washington vs Beijing, les menaces pleuvent

Les autorités chinoises ont mis en garde le 14 février, contre "tout signal d'unilatéralisme ou de protectionnisme" de la part de Washington, après les dernières déclarations du président américain Donald Trump. Ce dernier a dénoncé des échanges commerciaux inéquitables pour justifier de potentielles nouvelles sanctions contre Pékin. Le président américains a assuré que les industries américaines du secteur de l'acier et de l'aluminium "ont été décimées" par les importations de produits chinois à prix cassés. Donald Trump a évoqué la possibilité d'imposer des taxes douanières voire des quotas d'importation, lorsque son ministre du commerce Wilbur Ross lui a remis en janvier ses rapports sur des subventions présumées aux importations d'acier et d'aluminium chinois. Côté chinois, Ge...
Guerre « inévitable » entre la Chine et les Etats-Unis
Amériques, MONDE

Guerre « inévitable » entre la Chine et les Etats-Unis

Depuis l'intronisation de Donald Trump à la Maison Blanche, plusieurs membres de son administration ont souligné la possibilité, voir même inéluctabilité - d'une guerre avec la Chine. Plusieurs analystes abondent alors que Beijing tente l'apaisement. Jonathan Holslag, spécialiste du continent asiatique, interrogé par le site belge 7sur7, a expliqué qu'il existe "un duel géopolitique dans l'Océan Pacifique. Chaque mouvement militaire chinois dans la région est perçu comme une menace par les États-Unis, et vice versa". Pour ce professeur en relations internationales à la VUB et spécialiste du continent asiatique, la confrontation entre Washington et Beijing vient de la volonté du premier de rester numéro un et pour le second de le devenir. Voilà l'une des raisons expliquant que "la ...
Li Keqiang souhaite une relation apaisée avec Washington
Amériques, MONDE

Li Keqiang souhaite une relation apaisée avec Washington

Lors de la conférence de presse de clôture de la session annuelle  de l'APN, le Premier ministre Li Keqiang s'est dit "optimiste" pour les relations avec les Etats-Unis, mettant cependant en garde du risque d'une guerre commerciale qui "ne rendrait pas notre commerce plus équitable". "Au cours des dernières décennies, les relations sino-américaines sont allées de l'avant malgré des hauts et des bas. Je suis donc optimiste pour l'avenir de cette relation, quelle que soit la personne qui est élue" aux Etats-Unis, a souligné le Premier ministre. Cette déclaration vise à amorcer la tension entre Beijing et Washington depuis la campagne présidentielle, ayant porté le républicain Donald Trump à la Maison Blanche. Ce dernier s'en est vigoureusement pris à la Chine, accusé de "voler" les emp...
Beijing évoque une « guerre commerciale » avec Washington
Amériques, ECONOMIE, MONDE

Beijing évoque une « guerre commerciale » avec Washington

Le ministère chinois du commerce a considéré que l'irrespect des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pourrait entraîner une "guerre commerciale", suite aux attaques répétées du président américain Donald Trump contre cette l'organisation. Début mars, l'administration Trump avait critiqué l'OMC car elle serait incapable d'empêcher les pratiques commerciales déloyales. "Les Américains ne sont pas directement soumis aux décisions de l'OMC", assuraient les autorités américaines. Lors de sa campagne, Donald Trump avait fait de "la souveraineté" des Etats-Unis une priorité, aujourd'hui ce dernier réaffirme sa position et assuré que son pays se portait mieux en concluant des accords bilatéraux plutôt qu'en étant soumis à un système multilatéral. Pour preuve, ce dernier a ret...
Deux clans s’opposent
ECONOMIE, MONDE

Deux clans s’opposent

La mondialisation entre dans une nouvelle phase de rapport de force entre les  pays émergents, comme la Chine et l’Inde, et les économies occidentales développées. Ces dernières conservent l'ascendant sur l’économie mondiale, notamment dans le domaine de la recherche et de l’industrie. Les pays émergents et développés sont en concurrence directe sur plusieurs fronts : commerciaux, économiques et diplomatiques. Mais cette confrontation aboutit dans la majorité des cas devant les institutions internationales, comme l’Organisation Mondiale du Commerce, qui tranche en faveur d’une partie ou d’une autre, selon la position du pays sur le marché. La bataille est féroce Dans un contexte économique et financier "très difficile", selon Pascal Lamy, directeur général de l'Organisation mondiale du ...