vendredi, juin 14

Mers de Chine

La Chine est bordée par deux mers de Chine : la mer de Chine orientale  et la mer de Chine méridionale

Le vol militaire au large de la Malaisie était un «entraînement de routine» selon la Chine
Mers de Chine, MONDE

Le vol militaire au large de la Malaisie était un «entraînement de routine» selon la Chine

La Chine a déclaré ce 2 juin que le vol de 16 avions militaires chinois au-dessus des eaux très contestées au large de la Malaisie était un entraînement de routine, après que Kuala Lumpur ait accusé la Chine d'avoir violé sa souveraineté. La Malaisie a envoyé le 31 mai des avions de chasse pour intercepter les avions de transport de l'armée de l'air de Chine qui sont apparus au large de Bornéo au-dessus de la mer de Chine méridionale, où elle a des revendications territoriales qui se chevauchent avec la Chine. Le ministre malaisien des Affaires étrangères a qualifié le vol d'"intrusion" et a déclaré que le gouvernement déposerait une protestation auprès de Pékin et convoquerait l'ambassadeur de Chine. De son côté, un porte-parole de l'ambassade de Chine à Kuala Lumpur a déclar...
Réunion entre la Chine et les Philippines sur la mer de Chine méridionale
Asie/Pacifique, Mers de Chine

Réunion entre la Chine et les Philippines sur la mer de Chine méridionale

La Chine et les Philippines vont mener la sixième réunion du Mécanisme de consultations bilatérales sur la mer de Chine méridionale par liaison vidéo, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian, lors d'un point presse quotidien. La Chine et les Philippines devraient échanger leurs points de vue sur la situation actuelle en mer de Chine méridionale ainsi que sur les questions maritimes entre les deux pays. Ils devraient explorer les moyens de développer davantage les échanges et la coopération dans divers domaines. "Les délégations des deux parties seront dirigées respectivement par le ministre adjoint des Affaires étrangères de la Chine, Wu Jianghao, et la sous-secrétaire aux affaires étrangères des Philippines, Elizabeth Buensuceso", a déc...
La Chine affirme qu’un navire de guerre américain a pénétré ses eaux territoriales
Mers de Chine

La Chine affirme qu’un navire de guerre américain a pénétré ses eaux territoriales

La Chine a déclaré le 13 mai qu'un navire de guerre américain avait pénétré illégalement dans ses eaux territoriales en Mer de Chine méridionale. Il s’agit de la dernière manœuvre dans le différend entre la Chine et les Etats-Unis concernant les revendications territoriales de Beijing dans cette voie navigable très fréquentée. Dans un communiqué, le commandement d'une division de l'Armée populaire de libération de Chine a déclaré que l'USS Curtis Wilbur était entré sans autorisation dans les eaux proches des îles Paracels. Des navires et avions de l’armée chinoise ont suivi le navire américain. Le commandant chinois a ajouté que la Chine s'opposait à l'action des États-Unis, qui violait sa souveraineté et portait atteinte à la paix et à la stabilité régionale. Le passage de...
Echanges tendus entre la Chine et les Philippines appellent Pékin à «se casser»
Asie/Pacifique, Mers de Chine

Echanges tendus entre la Chine et les Philippines appellent Pékin à «se casser»

Le ministre des Affaires étrangères philippin a appelé les navires chinois patrouillant en mer de Chine méridionale à quitter la zone disputée, alors que la Chine exhorte les Philippines à respecter sa souveraineté. «Chine, mon amie, comment puis-je le dire poliment? Laissez-moi voir... CASSEZ-VOUS», a écrit sur les réseaux sociaux, Teodoro Locsin, ministre des Affaires étrangères philippin. Cette déclaration intervient alors que depuis mars les tensions sont montées d'un cran entre la Chin et les Philippines. En effet, des centaines de bateaux chinois ont été détectés dans la zone économique exclusive de Manille, suscitant une vive réaction de cette dernière. Lire aussi : Tension entre la Chine et les Philippines concernant la mer de Chine méridionale Après plusieurs appels à ...
La Chine accuse l’US Navy de conduite «perfide et dangereuse» en mer de Chine méridionale
Chine-Etats-Unis, Mers de Chine

La Chine accuse l’US Navy de conduite «perfide et dangereuse» en mer de Chine méridionale

La Chine affirme que Washington a énormément renforcé sa présence militaire dans l’océan Pacifique afin d’affaiblir l’influence chinoise dans cette région du monde. La Chine dénonce également le comportement «vil» de certains bateaux de l’US Navy. «L’US Navy a eu une conduite perfide et dangereuse envers nos navires», ont annoncé les autorités chinoises. Cette invective contre les États-Unis provient du porte-parole du ministère chinois de la Défense. La Chine accuse Washington d’avoir mis en danger des bateaux de son armée qui effectuaient des exercices militaires dans la mer de Chine méridionale. La mer de Chine méridionale est une espace maritime convoité par de nombreux pays, et revendiqué dans son intégralité par la République populaire de Chine. Lire aussi : Washington dénon...
Mer de Chine orientale : la Chine critiquée par la communauté internationale
Mers de Chine

Mer de Chine orientale : la Chine critiquée par la communauté internationale

Selon le journal Vietnam+, la communauté internationale a protesté contre les nouvelles actions de la Chine en Mer Orientale, y compris son application d'une interdiction de pêche entrée en vigueur le 1er mai dans la zone maritime. Cette interdiction concerne une large zone allant d’une partie du golfe du Bac Bô et l’archipel de Hoàng Sa (Paracel) du Vietnam et son déploiement continu de navires à Bai Ba Dau (Récif Ba Dâu) dans l'archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam. Les Philippines ont envoyé deux autres notes diplomatiques en Chine, affirmant que la présence continue et menaçante des navires chinois crée une atmosphère d'instabilité et provoquant un préjudice des engagements de la Chine de promouvoir la paix et la stabilité dans la région. Lire aussi : Echanges tendus entr...
Début de l’interdiction de pêche annuelle en mer de Chine méridionale
Mers de Chine

Début de l’interdiction de pêche annuelle en mer de Chine méridionale

 Le moratoire annuel sur la pêche d'été en mer de Chine méridionale a commencé le 1er mai, afin de définir la durée de l'interdiction de pêche qui va couvrir les eaux au nord du 12 degrés de latitude nord de la mer de Chine méridionale. Cette interdiction durera trois mois et demi, au cours de laquelle des inspections sur la sécurité des engins de pêche et un contrôle des navires de pêche illégaux seront effectués dans la province de Hainan. Toutefois, le biologiste marin John McManus, a expliqué que la mer de Chine méridionale est maintenant considérée comme le lieu le plus riche en biodiversité sur terre. Il a dit qu’il y avait environ 570 espèces de corail dans la région, et que ce niveau élevé apporte des milliers d’espèces de poissons. Face à une telle biodiversité, le sc...
L’ancien ambassadeur à Londres devient envoyé spécial pour la Corée du Nord
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

L’ancien ambassadeur à Londres devient envoyé spécial pour la Corée du Nord

La Chine a désigné l'ancien ambassadeur en Grande-Bretagne, Liu Xiaoming, en tant que représentant spécial de la Chine, chargé des négociations diplomatiques sur les questions nucléaires nord-coréennes, a déclaré le ministère chinois des affaires étrangères. La Chine a récemment tenté de forger une relation plus étroite avec Pyongyang, car leurs liens respectifs avec les États-Unis ont montré de vives tensions, peu de temps après la prise de fonction du président Joe Biden en janvier 2021. Liu Xiaoming a été ambassadeur en Corée du Nord de 2006 à 2010. Il devrait doubler en tant que représentant principal de la Chine dans les pourparlers à six sur les questions nucléaires de Pyongyang, qui impliquent les deux Corées, la Chine, le Japon, la Russie et les États-Unis. Les pourpar...
Tension entre la Chine et les Philippines concernant la mer de Chine méridionale
Afrique, Mers de Chine, MONDE

Tension entre la Chine et les Philippines concernant la mer de Chine méridionale

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken et le secrétaire philippin aux Affaires étrangères Teodoro Locsin ont exprimé ce 9 avril leurs préoccupations communes concernant des navires de la milice chinoise en mer de Chine méridionale. Selon le département d'État américain, Antony Blinken a également réaffirmé qu'un traité de défense mutuelle entre les États-Unis et les Philippines s’appliquaient à la mer de Chine méridionale. Les Philippines ont qualifié de "grouillante et menaçante" la présence de centaines de bateaux chinois à l'intérieur de leur zone économique exclusive, à 200 milles (environ 370 kilomètres) du récif de Whitsun, en mer de Chine méridionale. Les diplomates chinois ont déclaré que les bateaux s'abritaient d'une mer agitée et qu'aucune milice ne se trouva...
Le porte-avions Liaoning réalise des exercices près de Taïwan
Mers de Chine, TAIWAN

Le porte-avions Liaoning réalise des exercices près de Taïwan

Un groupe aéronaval de l’Armée populaire de libération (APL) de Chine, mené par le porte-avions Liaoning et accompagné pour la première fois par un destroyer de Type 055 et d’autres navires, est en train de mener un exercice en «zone trans-maritime». Le groupe de navire a passé le 3 avril le détroit de Miyako pour se rendre dans l’Océan Pacifique, débutant des exercices réguliers près de l’île de Taïwan, alors que des navires de guerre américains, dont un porte-avions, se sont livrés à des provocations univoques à proximité de la Chine. Cet exercice du porte-avions de l’armée chinoise «est routinier et vise à renforcer de manière intégrale sa capacité de combat. Il cible les sécessionnistes de Taïwan plutôt qu’un pays spécifique, mais les Etats-Unis doivent comprendre que les act...
Le Japon demande à la Chine de mettre un terme aux intrusions à Senkaku/Diaoyu
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Le Japon demande à la Chine de mettre un terme aux intrusions à Senkaku/Diaoyu

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Toshimitsu Motegi, a exhorté a Chine à mettre un terme à ses intrusions jugées «illégales» dans ses eaux territoriales autour des îles Senkaku dans la mer de Chine orientale et à aborder les problèmes des droits de l'homme au Xinjiang et les problèmes politiques en cours à Hong Kong. Lors d'une conversation téléphonique avec le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi qui a duré environ 90 minutes, Toshimitsu Motegi a exprimé «de vives inquiétudes» concernant les situations en cours en Chine, a rapporté l’agence de presse, Kyodo News. C'est la première fois que les deux ministres ont des entretiens depuis que Wang Yi s'est rendu au Japon en novembre de l'année dernière. Toshimitsu Motegi et Wang YI auraient également échangé de...
« Le Vietnam demande à la Chine de cesser de violer sa souveraineté en Mer Orientale »
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

« Le Vietnam demande à la Chine de cesser de violer sa souveraineté en Mer Orientale »

"Le Vietnam dispose suffisamment de références juridiques et de preuves historiques pour affirmer sa souveraineté sur l’archipel de Truong Sa conformément au droit international", a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, lors de la conférence de presse périodique, le 25 mars à Hanoï. En tant qu'État côtier et membre de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), le Vietnam jouit de la souveraineté, des droits souverains et de la juridiction sur ses eaux qui sont définies conformément à la CNUDM, a-t-elle souligné. Cette dernière a répondu aux questions concernant les opérations de nombreux navires chinois au récif de Ba Dau de l’archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam. Lê Thi Thu Hang a affirmé que les opératio...
Les Philippines déploient des navires en mer de Chine méridionale
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Les Philippines déploient des navires en mer de Chine méridionale

L'armée philippine a ordonné le 25 mars le déploiement de navires en mer de Chine méridionale, dans le contexte d'un conflit diplomatique tendu suite à la présence d'une flotte de bateaux chinois stationnés près d'un récif disputé. La Chine revendique la quasi-totalité de la mer de Chine, riche en ressources et a été accusée par les États-Unis de chercher à "intimider, contraindre et menacer d'autres nations" en stationnant ses navires près du récif de Whitsun. Lire aussi : La Chine s’oppose à la présence militaire étrangère en mer de Chine méridionale Manille a demandé à la Chine de rappeler 183 bateaux envoyés près du récif situé dans l'archipel des Spratleys à environ 320km à l'ouest de l'île philippine de Palawan, décrivant leur présence comme une "incursion". Environ 2...
Washington dénonce la militarisation de la mer de Chine méridionale
Chine-Etats-Unis, Mers de Chine, MONDE

Washington dénonce la militarisation de la mer de Chine méridionale

Le secrétaire d'État Antony Blinken a dénoncé la militarisation de la mer de Chine méridionale par la Chine, ce que rejette Beijing. Antony Blinken, dans un discours prononcé au siège de l'OTAN à Bruxelles, a déclaré que les États-Unis ne forceraient pas leurs alliés européens à choisir «nous ou eux». Cependant, il a précisé que Washington considérait la Chine comme une menace économique et sécuritaire, en particulier dans le domaine de la technologie, pour les alliés de l'OTAN en Europe. De son côté, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a réfuté les allégations américaines de militarisation de la mer de Chine méridionale et de sape du système international. Lire aussi : Au Japon, l'américain Anthony Blinken accuse la Chine d'agressivité ...
Les Philippines accusent la Chine d’«incursion» dans une zone maritime disputée
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Les Philippines accusent la Chine d’«incursion» dans une zone maritime disputée

Les Philippines ont accusé le 20 mars la Chine d'une «incursion» d'embarcations paramilitaires dans une zone disputée dans le sud de la mer de Chine. Les Philippines ont accusé la Chine pour l'«incursion» de plus de 200 embarcations paramilitaires près d’un récif disputé dans la mer de Chine du Sud. Ces récriminations des Philippines sont rares, mais cette fois-ci les gardes-côtes philippins ont détecté les bateaux «en formation en ligne» près du récif Whitsun, à quelque 320 km à l’ouest de l’île de Palawan, le 7 mars. «Nous appelons la Chine à immédiatement cesser cette incursion et à rappeler ces bateaux qui violent nos droits maritimes et s'infiltrent dans notre territoire souverain», a affirmé un communiqué du ministre philippin de la Défense, Delfin Lorenzana. «Ceci est c...
« Montée des tensions autour des îles Senkaku-Diaoyu »
Mers de Chine, Tribunes - Analyses

« Montée des tensions autour des îles Senkaku-Diaoyu »

Par Jean-Yves Colin, chercheur associé à Asia Centre - Depuis plusieurs années, les revendications territoriales chinoises inquiètent, que ce soit par des implantations sur des ilots en mer de Chine méridionale, à travers des combats meurtriers sur la frontière mal définie entre l’Inde et la Chine dans le massif de l’Himalaya ou bien par les nombreuses et croissantes incursions aériennes et maritimes à proximité de Taïwan. Ces revendications s’ajoutent à d’autres sujets comme la « continentalisation » de Hong Kong malgré les protections prévues par la « Basic Law » censée organiser la vie de l’ancienne colonie britannique, le sort des Ouïgours, celui des Tibétains ou la situation des droits de l’homme. Elles alimentent la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine ou les relations com...
Le Japon brouille moins les avions de combats de la Chine
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Le Japon brouille moins les avions de combats de la Chine

Le Japon a limité le brouillage des avions de combat à ceux qui menacent de violer son espace aérien, ont déclaré des sources gouvernementales japonaises. D'ailleurs, auparavant le brouillage d'avions concernait principalement les avions militaires chinois. Le changement de politique intervient alors que le ministère de la Défense cherche à passer d'une mobilisation aérienne réactive à une surveillance proactive, libérant des ressources pour se concentrer sur une formation de plus haut niveau de leurs soldats, à l'aide de ses derniers chasseurs furtifs F-35, ont indiqué les sources. Le nombre de fois où les jets ont été brouillés au cours de l'exercice 2020 a considérablement diminué en raison de la nouvelle politique restrictive, en dépit de l'affirmation de la souveraineté de la Ch...
La Chine s’oppose à la présence militaire étrangère en mer de Chine méridionale
Mers de Chine

La Chine s’oppose à la présence militaire étrangère en mer de Chine méridionale

La Chine s'oppose fermement à tout pays créant des tensions et augmentant sa présence militaire dans la mer de Chine méridionale sous le prétexte de la "liberté de navigation", a déclaré le ministère de la Défense nationale. Le ministère a réagit à l'expédition de navires de guerre de la marine française pour une mission de "liberté de navigation" en mer de Chine méridionale et l'opération prochaine de la marine britannique dans la région. Lire aussi : La marine française a patrouillé en mer de Chine méridionale "A l'heure actuelle, la situation en mer de Chine méridionale est généralement stable et les pays de la région travaillent à en faire une mer de paix, d'amitié et de coopération", selon le ministère. D'après lui, la volonté et la détermination de la Chine à mainteni...
Les tensions s’accentuent en mer au large des îles Diaoyu/Senkaku
Mers de Chine

Les tensions s’accentuent en mer au large des îles Diaoyu/Senkaku

Les gardes-côtes chinois, dont l'arsenal militaire a été renforcé, ont menacé des bateaux de pêche japonais dans les eaux des îles Senkaku-Diaoyu. Le différend au sujet des îles Diaoyu (nom chinois) / Senkaku (nom japonais) en mer de Chine orientale, à 600 kilomètres à l'ouest d'Okinawa, empoisonne les relations sino-japonaises. Depuis 2012, les incursions de navires chinois dans les cinq îlots de Diaoyu/Senkaku se multiplient. Les 6 et 7 février, deux navires des gardes-côtes chinois ont de nouveau pénétré dans les eaux convoitées, simulant l'accostage de bateaux de pêcheurs, pour les 4e et 5e fois de l'année. Cette incursion dans les îles Diaoyu/Senkaku préoccupe les autorités nippones plus qu'à l'accoutumée. Il s'agit des premières incursions depuis l'adoption de la nouvelle lo...
La marine française a patrouillé en mer de Chine méridionale
Mers de Chine

La marine française a patrouillé en mer de Chine méridionale

La ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé le 8 février que deux bâtiments, dont un sous-marin nucléaire d'attaque, avaient effectué des manœuvres dans les eaux revendiquées par la Chine et ses voisins. Le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Émeraude et le bâtiment de soutien Seine, appartenant à la marine française ont récemment croisé en mer de Chine méridionale, a annoncé lundi 8 février la ministre des Armées Florence Parly, des manœuvres notables dans ces eaux revendiquées par la Chine. «Cette patrouille hors normes vient d'achever un passage en mer de Chine méridionale. Une preuve éclatante de la capacité de notre Marine nationale à se déployer loin et longtemps en lien avec nos partenaires stratégiques australiens, américains ou japonais» a tweeté Florence Parly. Ce...
Mer de Chine : l’armée américaine se dote de drones kamikazes
Mers de Chine

Mer de Chine : l’armée américaine se dote de drones kamikazes

Washington aurait commandé une flotte de LRUSV, des bateaux sans pilote capables de lancer des munitions rôdeuses, relate Slate. Une dizaine de jours après l'investiture de Joe Biden, le nouveau gouvernement américain a déjà envoyé plusieurs avertissements à la Chine sur son expansionnisme en mer de Chine, région stratégique et sujets à de fortes tensions. Lire aussi : Joe Biden qualifie la Chine de « concurrent le plus sérieux » des États-Unis Washington pourrait agir dans la région, car le pays serait sur le point d'agrémenter son arsenal militaire de drones maritimes kamikazes flambant neufs, comme l'article du site Slate, 4 février 2021. Ces bateaux high-tech, baptisés Long Range Unmanned Surface Vessels (LRUSV) et développés par la société américaine Metal Shark (requins m...
Mer de Chine orientale : la Chine et le Japon s’entendent
Mers de Chine

Mer de Chine orientale : la Chine et le Japon s’entendent

La Chine et le Japon ont organisé des consultations sur les affaires maritimes, afin de débattre d'une coopération plus étroite en mer de Chine méridionale. La Chine et le Japon ont organisé le 3 février le 12ème cycle de consultations de haut niveau sur les affaires maritimes par liaison vidéo, a annoncé mardi Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. A cette occasion, la Chine et le Japon ont convenu de gérer correctement leurs différends par le dialogue et de promouvoir de manière pragmatique la coopération dans les affaires maritimes, faisant de la mer de Chine orientale une mer de paix, de coopération et d'amitié. La Chine et le Japon ont ainsi convenu : de tenir des réunions annuelles et spéciales pour le mécanisme de liaison maritime et aé...
Mer de Chine orientale : Washington soutien le Japon contre la Chine
Mers de Chine

Mer de Chine orientale : Washington soutien le Japon contre la Chine

Le nouveau secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a réaffirmé l'engagement des États-Unis à Tokyo à défendre un groupe d'îlots situé en mer de Chine orientale revendiqués par le Japon et la Chine, a déclaré le Pentagone. Lors de son premier appel téléphonique avec le ministre japonais de la Défense Nobuo Kishi, Lloyd Austin a confirmé que l'article 5 du traité de sécurité américano-japonais, qui stipule les obligations de défense des États-Unis envers le Japon, couvre les îles inhabitées, a indiqué le Pentagone dans un communiqué. Les îlots sont connus comme les îles Senkaku au Japon et Diaoyu en Chine. Pour le ministre américain les États-Unis resteront opposés à toute tentative unilatérale de changer le statu quo en mer de Chine orientale, a déclaré le Pentagone. Le Ja...
Washington punit la Chine pour son comportement en mer de Chine du Sud
Mers de Chine

Washington punit la Chine pour son comportement en mer de Chine du Sud

Les Etats-Unis ont imposé le 14 janvier de nouvelles sanctions à la Chine pour la punir son comportement "coercitif" contre les pays riverains de la mer de Chine méridionale ayant des différends territoriaux avec la Chine. Donald Trump multiplie ces derniers jours les mesures de rétorsion contre la Chine afin d'assurer sa ligne dure durant la nouvelle administration Biden, qui va prendre son poste le 20 janvier. Les Etats-Unis s'opposent aux revendications maritimes chinoises en mer de Chine du Sud, région hautement stratégique potentiellement riche en hydrocarbures. Lire aussi : La Chine appelle les Etats-Unis à cesser d'intervenir en mer de Chine méridionale Washington accuse la Chine de chercher à intimider les autres États côtiers comme le Vietnam ou les Philippines. La Chi...
Deux navires chinois entrent dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku
Mers de Chine

Deux navires chinois entrent dans les eaux territoriales japonaises près des îles Senkaku

La Chine a fait intrusion dans les eaux territoriales japonaises, au large des îles Senkaku (Diaoyu), selon la sécurité maritime japonaise. Deux navires chinois se sont engagés dans les eaux territoriales du Japon, non loin des îles Senkaku/Diaoyu, rapporte NHK citant la sécurité maritime japonaise. L’incident s’est produit dans le 26 décembre. Les services de la sécurité maritime japonaise ont déployé une patrouille et exhorté les bâtiments chinois à faire demi-tour, alors que ceux-ci se rapprochaient d’un bateau de pêche. Il s'agit selon la marine japonaise de la deuxième fois en sept jours que des navires chinois pénètrent dans cette zone. La Chine avait déjà considérablement accru sa présence dans la région à l’automne. À la mi-octobre, plusieurs bâtiments chinois avaient a...
La Chine envoie des porte-avions en mer de Chine méridionale
Mers de Chine

La Chine envoie des porte-avions en mer de Chine méridionale

Le porte-avions le plus récent de la flotte chinoise, le Shandong, a traversé le détroit de Taïwan à destination de la mer de Chine méridionale. Ces engins vont effectuer des manœuvres, a annoncé la marine chinoise, alors que Taipei a mobilisé son armée pour surveiller la traversée. Liu Wensheng, porte-parole de la marine de l'Armée populaire de Libération (APL), a indiqué que "l'entraînement trans-régional de la formation du porte-avions est un arrangement normal selon un plan annuel" ajoutant que "des missions similaires continueraient à être organisées en fonction des besoins d'entraînement à l'avenir". Au cours de l'année 2020 et de sa mise en service, "le porte-avions Shandong a accompli avec succès diverses tâches, notamment le décollage et l'atterrissage des avions sur le p...
L’Australie réalise des exercices militaires en mer de Chine méridionale
Mers de Chine

L’Australie réalise des exercices militaires en mer de Chine méridionale

L’Australie participe à des exercices militaires avec l’Inde, le Japon et les États-Unis dans la mer de Chine méridionale, en guise de représailles contre la Chine, qui prévoit d’imposer de lourdes sanctions économiques à Canberra. Par ces exercices, l’Australie met fin à sa neutralité. Après plus de 13 ans d’interruption, la marine australienne participe de nouveau à des exercices militaires avec les flottes américaines, japonaises et indiennes dans la mer de Chine méridionale. Cette région de l’océan Pacifique est revendiquée par plusieurs pays comme le Vietnam et les Philippines mais surtout par la Chine. La Chine y a construit des bases militaires sur plusieurs îlots auparavant inhabités de cette zone et estime que la totalité de cette mer lui appartient. Deux exercices milita...
Washington envoie des patrouilleurs des garde-côtes dans le Pacifique
Mers de Chine

Washington envoie des patrouilleurs des garde-côtes dans le Pacifique

Les États-Unis ont annoncé l'envoi de navires de patrouille des garde-côtes dans le Pacifique, afin de freiner les activités «déstabilisantes» de la Chine dans des zones de pêche disputées en mer de Chine méridionale. Accusant la Chine de «pêche illégale» et de «harcèlement» des bateaux de pêche de ses voisins, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Robert O'Brien, a annoncé que des garde-côtes américains étaient «en train de déployer des navires de patrouille rapides dans le Pacifique occidental». Lire aussi : Philippines reprennent l’exploration pétrolière en mer de Chine méridionale Ces navires de patrouille de la classe Sentinel mèneront des missions de sécurité maritime, et d'assistance aux pêcheurs «en collaboration avec des partenaires de la région qui ...
Philippines reprennent l’exploration pétrolière en mer de Chine méridionale
Mers de Chine

Philippines reprennent l’exploration pétrolière en mer de Chine méridionale

Le gouvernement philippin a décidé de reprendre l’exploration pétrolière dans la mer de Chine méridionale contestée entre la Chine et les Philippines. Ce dernier a déclaré le 19 octobre que sa décision de était une décision «unilatérale» prise sans consultation avec la Chine. D'ailleurs, le département de l’énergie a indiqué que le président Rodrigo Duterte avait approuvé la levée d’un moratoire de six ans sur l’exploration pétrolière dans les eaux contestées au large de l’île de Palawan, à l’ouest du pays. Le secrétaire à l’Énergie, Alfonsi Cusi, a évoqué l’épuisement imminent d’une réserve de gaz naturel au large de Palawan, et expliqué qu’il était impératif de reprendre l’exploration dans la zone économique exclusive des Philippines. Le moratoire a été imposé en 2014 lorsque le...
Mer de Chine : la Malaisie arrête des pêcheurs chinois
Mers de Chine

Mer de Chine : la Malaisie arrête des pêcheurs chinois

Les autorités maritimes malaisiennes ont annoncé le 10 octobre avoir arrêté 60 ressortissants chinois et arraisonné six bateaux de pêche immatriculés en Chine qui auraient pénétrer dans ses eaux territoriales. Ces six bateaux de pêche et soixante marins chinois ont été arrêtés pour avoir pénétré dans les eaux malaisiennes sans autorisation. Ils ont été interceptés lors d’une opération au large de la côte Est de l’Etat de Johor, alors qu’ils étaient en route pour la Mauritanie. Tous sont immatriculés à Quihuangdao, un port du nord de la Chine, selon les autorités malaisiennes. La Malaisie a signalé 89 intrusions de la part des garde-côtes et des navires de la marine chinois entre 2016 et 2019. La revendication par la Chine de sa souveraineté sur les ressources de la quasi-tot...