samedi, février 24

Étiquette : mondialisation

Un regard intime sur l’ouverture et la mondialisation de la Chine
Tribunes - Analyses

Un regard intime sur l’ouverture et la mondialisation de la Chine

Communiqué CGTN - Dans son rapport au 20e Congrès national du Parti communiste chinois, le secrétaire général Xi Jinping a insisté 29 fois sur « l'ouverture ». Il souligne que la Chine suit la bonne voie en matière de mondialisation économique. Il s'efforce de promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements, de faire progresser la coopération bilatérale, régionale et multilatérale et de renforcer la coordination des politiques macroéconomiques internationales. Elle s'est engagée à travailler avec d'autres pays afin de favoriser un environnement international propice au développement et de créer de nouveaux moteurs de croissance mondiale. Wang Huiyao, directeur du Centre pour la Chine et la mondialisation, a déclaré que pour ceux qui ont vécu le dern...
L’inconnue chinoise de la démondialisation
COIN DES IDEES, Project Syndicate

L’inconnue chinoise de la démondialisation

Par Project Syndicate, par Stephen S. Roach - La mondialisation largement acclamée de l'après-guerre froide fonctionne désormais à l'envers. Le ralentissement prolongé du commerce mondial a été renforcé par les perturbations persistantes des chaînes d'approvisionnement liées à la pandémie, aux pressions continues dans le cadre de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, ainsi qu’aux efforts visant à aligner les liens économiques transfrontaliers sur les alliances géostratégiques (“friend-shoring”). Ces évolutions resserrent l'étau sur la Chine, sans doute le pays qui a été le plus grand bénéficiaire de la mondialisation moderne. Parmi les nombreux paramètres de la mondialisation, notamment les flux financiers, d'informations et de main-d'œuvre, ce sont les échanges transf...
Opération séduction de Xi Jinping au G20
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Opération séduction de Xi Jinping au G20

Le président Xi Jinping a lancé une offensive de charme sans précédent au cours des six derniers jours, arguant que la diplomatie nationale avait comme nouvel axe : la lutte contre les maladies. Le 25 mars, Xi Jinping a appelé la chancelière allemande Angela Merkel pour discuter de la pandémie de Covid-19 et d'une coopération plus étroite entre les deux nations. "La Chine est disposée à partager son expérience en matière de prévention, de contrôle et de traitement avec l'Allemagne, à renforcer la coopération dans la recherche et le développement de vaccins et de médicaments et à contribuer à la santé et à la sécurité publiques mondiales", a-t-il déclaré à Angela Merkel, d'après l'agence de presse, Xinhua. "L'Allemagne remercie la Chine pour son aide opportune et précieuse et espère m...
Ouverture, maître mot de la Foire internationale
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Ouverture, maître mot de la Foire internationale

Le président Xi Jinping a ouvert de la deuxième édition de l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE), assurant "la confiance et la détermination de la Chine concernant une plus large ouverture", d'après Huang Kunming, haut responsable du PCC. Le président chinois a indiqué qu'il fallait tout un chacun s'oppose "résolument au protectionnisme et à l'unilatéralisme afin de construire conjointement une économie mondiale d'ouverture et de coopération". Egalement présent, le président français Emmanuel Macron a indiqué qu'"aujourd'hui comme hier, la Chine a besoin de son ouverture au monde, comme le monde a besoin de l'ouverture de la Chine". Devant 3.893 entreprises de 155 pays et régions, il a fait l'éloge des résultats obtenu par Beijing en matière d'ouverture de...
La prochaine phase de la réforme et de l’ouverture de la Chine
ECONOMIE, Tribunes - Analyses

La prochaine phase de la réforme et de l’ouverture de la Chine

De Project Syndicate, par Andrew Sheng et Xiao Geng - Au cours des quatre dernières décennies, la Chine s'est intégrée à des réseaux mondiaux dans les domaines du commerce, de la finance, des données et de la culture (englobant les valeurs sociales, la religion et les convictions politiques). Mais, à mesure que les États-Unis adoptent le protectionnisme, la Chine devra continuer d’adapter son approche en matière de progrès au niveau de l’intégration mondiale. Depuis les années 1980, l’approche de la Chine en matière de développement est axée sur l’expérimentation et la mise en œuvre progressive. Grâce à cette stratégie «pilote et élargie», en 2013, 12 ans après son adhésion à l'Organisation mondiale du commerce, la Chine est devenue la plus grande économie commerciale du monde (pour le...
Le vrai bilan de la guerre commerciale, par Raghuram G. Rajan
Tribunes - Analyses

Le vrai bilan de la guerre commerciale, par Raghuram G. Rajan

Project Syndicate - Un autre jour, une autre attaque contre le commerce. Pourquoi chaque différend - qu’il s’agisse de propriété intellectuelle (PI), d’immigration, de dommages à l’environnement ou de réparations de guerre - crée de nouvelles menaces pour le commerce? Pendant une grande partie du siècle dernier, les États-Unis ont géré et protégé le système commercial fondé sur des règles qu'ils ont créé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce système exigeait une rupture fondamentale avec le climat de suspicion mutuelle existant avant la guerre entre puissances concurrentes. Les États-Unis ont exhorté tout le monde à voir que la croissance et le développement d'un pays pourraient profiter à tous les pays grâce à une augmentation du commerce et des investissements. Sous la nouve...
La Chine est engagée dans le multilatéralisme, par Xizhou Zhou
Tribunes - Analyses

La Chine est engagée dans le multilatéralisme, par Xizhou Zhou

De notre partenaire Project Syndicate - Ces dernières années, le rôle de premier plan joué par la Chine dans la création de nouvelles institutions multilatérales - notamment l’Organisation de coopération de Shanghai, la Banque asiatique d’investissement en infrastructures (BAII) et la nouvelle banque de développement - a fait craindre que le gouvernement ne cherche à renverser l’ordre mondial existant. Cette interprétation passe à côté d'un point crucial : la Chine a énormément bénéficié et continue de participer activement à cet ordre et même de le défendre avec ardeur. La Chine n’a pas participé à la formulation des règles et structures multilatérales en vigueur à l’heure actuelle, mais elle les a généralement respectées. Pour pouvoir accéder à l'Organisation mondiale du commerce en...
« La Chine n’entend pas durcir sa politique à l’égard de l’UE »
Europe, MONDE

« La Chine n’entend pas durcir sa politique à l’égard de l’UE »

"La Chine n’entend pas durcir sa politique à l’égard de l’UE à cause de sa guerre commerciale avec les États-Unis", a déclaré le Premier ministre, Li Keqiang, à la veille du neuvième cycle du Dialogue stratégique sino-européen de haut niveau, prévu le 18 mars à Bruxelles. Interrogé par Sputnik News, Anatoli Bajan, de l'Institut de l'Europe affilié à l'Académie des sciences de Russie, a expliqué que "la Chine souligne que les guerres commerciales, ce n'est pas son choix pour résoudre les problèmes". Pour ce dernier, "l'Union européenne ne règle pas ses problèmes avec la Chine en augmentant les droits de douane, comme le font notamment les États-Unis. De son côté, la Chine n'entend pas non plus 'faire la guerre' à l'UE. Il y a également entre Bruxelles et Washington de graves diver...
Le modèle chinois : une leçon à tirer pour le peuple de l’Afrique !
Afrique, Tribunes - Analyses

Le modèle chinois : une leçon à tirer pour le peuple de l’Afrique !

Par Joseph MIMBALE MOLANGA - Il y a belle lurette, la théorie de développement fut, implicitement voire explicitement, rattachée à la société occidentale. Il était donc inadmissible de parler du développement sans faire référence à l’occident. Cependant, aujourd’hui, grâce à l’émergence des nouveaux Etats issus du cercle banni des puissances tutélaires et grâce notamment à la montée fulgurante de l’économie chinoise, force est de constater que l’occident n’est plus seul dans ce domaine. En effet, cette émergence n’a pas seulement dérangé les habitudes acquises en matière des relations internationales, elle a aussi profondément secoué la manière de penser le développement politique. Ainsi, de manière générale, la science politique a été la première ébranlée à travers l’échec rapide des s...
Réformer l’OMC pour faire aux Etats-Unis
Europe, MONDE

Réformer l’OMC pour faire aux Etats-Unis

Quelques jours avant le Forum de l'importation en Chine, la France et l'Allemagne avait co-signé une tribune appelant le gouvernement chinois à ouvrir davantage son marché aux entreprises étrangères. Cet appel est l'un des nombreux lancés par les européens aux autorités chinoises. Dernièrement, la commissaire européenne au Commerce, Cécilia Malmström, a appelé le 16 novembre la Chine à s'engager aux côtés de l'Europe dans la réforme de l'Organisation Mondiale du Commerce. A lire aussi : Paris et Berlin veulent plus d'ouverture de la Chine  Nouvel appel de l'Union européenne à la Chine "La Chine a beaucoup tiré profit de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et nous l'appelons à s'engager à nos côtés pour réformer et moderniser le système, afin de créer les conditions d'une ...
La Foire internationale aux importations pour contrer Washington
ECONOMIE, MONDE

La Foire internationale aux importations pour contrer Washington

L'Exposition internationale d'importations de Chine (CIIE) visent à attirer les pays étrangers, afin de contrer les taxes douanières imposées par le président américain, Donald Trump. L'exposition de Shanghai sera inaugurée par le président chinois Xi Jinping, en présence de plusieurs dirigeants étrangers. Les observateurs occidentaux pensent que de nouvelles mesures d'ouverture économique pourraient être présentées, sans certitude. L'événement est présenté par la Chine comme la volonté de réduire son excédent avec ses partenaires commerciaux. Pour Xi Jinping, l'événement, organisé du 5 au 10 novembre, est un signe que le pays "ouvre résolument ses marchés". La CIIE est la première exposition de niveau national sur le thème des importations au monde. Initiative de Xi jinping, l'ex...
Visite européenne et asiatique pour assurer le multilatéralisme
ECONOMIE, MONDE

Visite européenne et asiatique pour assurer le multilatéralisme

Le Premier ministre Li Keqiang a appelé les pays asiatiques et européens à continuer de jouer un rôle majeur dans la défense du multilatéralisme. Lors du 12ème sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM) à Bruxelles, le Premier ministre chinois a indiqué que tous les pays devaient faire face aux défis globaux en promouvant la coopération et en pratiquant le multilatéralisme. Li Keqiang souhaite que les pays asiatiques et européens renforcent leurs consultations et leur coopération, face au protectionnisme américain et aux tensions suscitées par les nouvelles mesures du président Donald Trump. Il a également appelé à défendre un ordre international basé sur des règles, ainsi que les objectifs et les principes des Nations Unies. Lors de ce 12ème sommet du Dialogue Asie-Europe, il a réaffirmé...
Li Keqiang souhaite une union pour « protéger » le libre-échange
Europe, MONDE

Li Keqiang souhaite une union pour « protéger » le libre-échange

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a reçu son homologue chinois Li Keqiang, le 15 octobre 2018 à La Haye, où ce dernier a appelé à l'union pour protéger le multilatéralisme et le libre-échange dans un contexte de menace de guerre commerciale avec les Etats-Unis. "Nous sommes dans un monde où les conditions économiques et politiques sont complexes et où les inconnues sont nombreuses. Nous devons unir nos efforts, protéger ensemble le multilatéralisme et le libre-échange", a déclaré Li Keqiang. Les deux premières puissances économiques internationales, la Chine et les Etats-Unis, sont entrées depuis juillet 2018 dans une guerre commerciale à coups de taxes douanières, suscitant de vives inquiétudes pour l'économie mondiale. Des négociations ont eu lieu mais elles ont été rapide...
Le e-commerce : la poule aux oeufs d’or
ECONOMIE

Le e-commerce : la poule aux oeufs d’or

Le chiffre d'affaires du commerce électronique (e-commerce) transfrontalier de la Chine devrait dépasser 9.000 milliards de yuans (1 118 milliards d'euros) en 2018, selon un rapport publié par l'Association du commerce électronique de Chine. Le document, publié dimanche lors de la 20e Foire internationale de l'investissement et du commerce de Xiamen, indique que les dix premières sources d'importations du commerce électronique transfrontalier de la Chine en 2017 étaient le Japon, les Etats-Unis, la République de Corée, l'Australie, l'Allemagne, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la France, le Royaume-Uni et la région administrative spéciale de Hong Kong. Le e-commerce transfrontalier est le plus actif dans la province méridionale du Guangdong, devant Beijing, les provinces orientales...
Beijing refuse tout « chantage » venant de Washington
Amériques, MONDE

Beijing refuse tout « chantage » venant de Washington

Le ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a vivement rejeté ce 28 septembre à l'ONU le "chantage" sur le commerce, prenant des positions inverses à celles des Etats-Unis sur la plupart des grands dossiers. "La Chine n'acceptera pas le chantage et ne fera pas l'objet de pressions", a assuré le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, à la tribune de l'Assemblée générale annuelle. "Le protectionnisme ne fera que porter préjudice à tous", a ajouté ce dernier. Sans nommer son rival, le ministre a donné une leçon de libre-échange, de manière à peine voilée, aux Américains. En pleine guerre commerciale avec Washington, Wang Yi a posé son pays en "champion du multilatéralisme" au moment où l'administration Trump est critiquée pour son approche unilatéraliste des affaires du monde. A ...
Forum des médias des BRICS : coopérer et mutualiser
MONDE, Organisations Internationales

Forum des médias des BRICS : coopérer et mutualiser

Le président Xi jinping sera présent au 10ème Sommet des BRICS, qui aura lieu du 25 au 27 juillet à Johannesburg en Afrique du Sud, afin de plaider pour une position commune face aux Etats-Unis.  Avant cela, les dirigeants d'organes de presse brésiliens, russes, indiens, chinois et sud africains se sont rencontrés au Cap aujourd’hui pour définir une ligne commune de l’information. Ce 3ème Forum des médias des BRICS a pour thème «Coopération des médias des BRICS : Favoriser un ordre mondial inclusif et équilibre», vise à définir le rôle et la responsabilité des médias dans le renforcement des BRICS, mais aussi «le récit et les mesures visant à stimuler la nouvelle coopération des médias dans les pays BRICS», d’après l’agence de presse Xinhua. Coopération des médias   48 organes de ...
Souder le groupe BRICS pour faire face aux Etats-Unis
MONDE, Organisations Internationales

Souder le groupe BRICS pour faire face aux Etats-Unis

Le président Xi Jinping va participer au sommet des BRICS, du 25 au 27 juillet à l'invitation du président sud-africain, où il va plaider pour davantage de coopération avec le Brésil, la Russie, l’Inde et l’Afrique du Sud, membre du groupe BRICS, face à la guerre commerciale engagée par les Etats-Unis. Le gouvernement chinois veut intensifier la coordination des politiques macroéconomiques avec les autres membres des BRICS, «afin de réagir aux défis créés actuellement par les actions unilatérales et le protectionnisme commercial, mais aussi pour réagir aux risques provoqués par la modification de la politique de certains pays industriels en Occident», a déclaré le ministre adjoint des affaires étrangères, Zhang Jun. Le responsable a indiqué que la coopération pour les pays des BRICS ...
Chine-OMC :  bilan de 17 années de coopération
ECONOMIE, MONDE

Chine-OMC : bilan de 17 années de coopération

Publié le 28 juin le «Livre blanc sur la Chine et l’Organisation mondiale du Commerce» retrace "les pratiques et les efforts accomplis par la Chine dans le cadre de ses engagements et promesses après son adhésion à l’OMC et son soutien au système du commerce multilatéral". Le livre blanc note que la Chine "a substantiellement ouvert son marché au monde et a produit des résultats mutuellement bénéfiques à une large échelle". "Jusqu'en 2010, la Chine a tenu tous ses engagements de réduction des droits de douane, diminuant leur niveau moyen à 9,8%, contre 15,3% en 2001", a observé le vice-ministre chinois du Commerce, Wang Shouzen. "En 2015, les droits de douane moyens pondérés par les échanges de la Chine ont été abaissés à 4,4%, somme toute assez proche des 2,4% des Etats-Unis et des...
La NBD des BRICS continue sa lancée
MONDE, Organisations Internationales

La NBD des BRICS continue sa lancée

Selon une information délivrée lors de la troisième séance annuelle de son conseil d’administration tenue actuellement à Shanghai, la Nouvelle banque de développement (NBD) a adopté le 28 mai 2018, 21 projets de financement couvrant les domaines des infrastructures et du développement durable dans ses cinq pays membres pour un montant de crédits d’engagement de plus de 5,1 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros). A l’occasion du conseil d’administration, les ministres des finances de 5 pays ont discuté des moyens de développer de nouvelles pistes de financement, des perspectives et de l’emploi de nouvelles technologies pour le développement durable de la banque. La Nouvelle Banque de développement a également approuvé six nouveaux projets de cinq pays membres, avec des prêts tot...
Le groupe BRICS dénonce le protectionnisme
MONDE, Organisations Internationales

Le groupe BRICS dénonce le protectionnisme

Les cinq pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ont dénoncé le 4 mai le «protectionnisme» des Etats-Unis qui «mine la croissance mondiale». Ces derniers ont déploré la décision de Washington d'augmenter des taxes douanières visant principalement ses alliés. Ce positionnement a été prit lors de la réunion officielle des ministres des affaires étrangères des BRICS, présidée par Lindiwe Sisulu, ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, en présence de ses homologues russe Sergueï Lavrov, indienne Sushma Swaraj, et brésilien Marcos Galvao. Cette réunion visait à définir les orientations  du 10ème Sommet des BRICS, qui doit se tenir à Johannesbourg en juillet. Dans un communiqué, les ministres des Affaires étrangères des BRICS, réunis ...
Levée d’ici 2022 des restrictions sur les entreprises étrangères
ECONOMIE

Levée d’ici 2022 des restrictions sur les entreprises étrangères

Le gouvernement a décidé de lever d'ici cinq ans les restrictions empêchant les constructeurs automobiles étrangers de détenir une participation majoritaire dans une entreprise du pays. La Chine est le plus grand marché automobile du monde, avec 28,9 millions de véhicules vendus en 2017, selon la fédération professionnelle CAAM. Sur l'ensemble du premier trimestre, les ventes automobiles chinoises se sont établies en progression de 2,8% sur un an, en baisse par rapport à l'année 2017 dans son ensemble (+3%) et loin de la hausse record de 14% enregistrée en 2016. La promesse du président Xi Jinping d'ouvrir davantage l'accès au premier marché mondial est confirmée. A l’heure actuelle, les groupes étrangers ne peuvent pas posséder plus de 50% d'une entreprise chinoise dans le secteur a...
Un 5ème dialogue sino-français plein de négociations
Europe, MONDE

Un 5ème dialogue sino-français plein de négociations

La France et la Chine ont convenu d'élargir la coopération sur un vaste éventail de dossiers économiques et financiers lors du 5ème dialogue franco-chinois économique et financier de haut niveau. Bruno Le Maire, ministre français de l'économie et le vice-Premier ministre chinois Ma Kai ont co-présidé le 5e dialogue économique et financier entre la France et la Chine (DEFHN) traitant des thèmes de gouvernance économique mondiale ; des partenariats entre les entreprises françaises et chinoises et l’accès au marché ; de la coopération sur la régulation financière ; et des enjeux stratégiques sur la croissance, l’emploi et les inégalités. La rencontre a permis d’évoquer les nombreux partenariats qui existent déjà entre les entreprises françaises et chinoises et les opportunités nouvelles...
La France conditionne les investissements chinois
Europe, MONDE

La France conditionne les investissements chinois

"Les investissements chinois sont les bienvenus en France, mais à condition qu'ils s'inscrivent dans la durée", a insisté le 3 décembre à Shanghai le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, appelant à la "réciprocité" sur ce terrain. "Dans tous les secteurs, la Chine avance à une vitesse stupéfiante: c'est l'Usain Bolt des nations", a commenté Bruno Le Maire lors d'un discours à l'université shanghaïenne Jiaotong. Pour ce dernier, la Chine "va vite et frappe fort. Vous comprenez que ça puisse susciter certaines inquiétudes" en Europe. Assurant que la France reste ouverte aux investissements chinois, mais elle compte les conditionner pour surmonter ces "inquiétudes". Au cours de ces dix dernières années, plusieurs élus français ont fait part de leurs craintes quant aux investissements ...
De la Chine à La Réunion, la consommation à outrance
Europe, MONDE, Tribunes - Analyses

De la Chine à La Réunion, la consommation à outrance

En Chine, le 11 novembre est consacré à la "journée des célibataires" ; c’est la symbolique des nombres 11.11 qui crée ce phénomène très chinois. A l’origine, des étudiants chinois ont trouvé en cela une transposition de la fête de la Saint Valentin qui a lieu le 15 février. Et, comme toujours, un petit cadeau est la bienvenue. La demande a explosé et les offres ont été facilitées, depuis l’avènement du commerce en ligne. Alibaba, qui est la plus grande plate-forme de commerce électronique en Chine, a organisé des soldes, ce samedi 11 novembre. Les ventes ont atteint 25,4 milliards de dollars, dans cette seule journée. Pour vous donner une comparaison, il faut savoir que récemment l’organisation patronale, la CPME a organisé une étude pour évaluer l’économie réunionnaise où il ressort q...
Le secteur financier chinois commence à se libéraliser
ECONOMIE

Le secteur financier chinois commence à se libéraliser

Le président chinois Xi Jinping a déclaré que la mondialisation est une "tendance historique irréversible", lors du sommet annuel du forum de l'Asie-Pacifique (Apec), à Danang au Vietnam. Les échanges doivent être repensés pour être "plus ouverts, plus équilibrés, plus équitables et bénéfiques pour tous", a-t-il expliqué, se plaçant de nouveau comme leader du libre-échange. "Nous devrions soutenir le libre-échange et pratiquer un régionalisme ouvert pour permettre aux pays en développement de tirer davantage profit du commerce et des investissements internationaux", a poursuivi le président chinois. Le gouvernement a d'ailleurs  annoncé en parallèle avoir élargi l'accès des entreprises étrangères à son secteur financier. Ainsi les plafonds des participations des firmes étrangères...
BRICS : Xi Jinping prône le libre-échange et la coopération
MONDE, Organisations Internationales

BRICS : Xi Jinping prône le libre-échange et la coopération

Le président Xi Jinping a évoqué les risques de montée du protectionnisme en dépit d'un environnement économique mondial plus favorable. Ce dernier a plaidé pour un renforcement de la coopération entre les principaux pays émergents, moteurs de la croissance mondiale. Les représentants des pays membres des BRICS ont appelé mercredi lors du Sommet des BRICS à Xiamen, à des efforts concertés des pays en développement pour promouvoir un marché mondial plus libre et un ordre économique plus juste. L'"America First" très critiqué Intervenant dans le cadre du "Dialogue entre les pays émergents et en voie de développement", Xi Jinping a critiqué le rejet par les Etats-Unis des accords multilatéraux, y compris l'Accord de Paris sur le climat. Ce sommet a été l'occasion pour la Chine de...
Forum Ceinture et Route : Bilan positif pour Beijing
MONDE

Forum Ceinture et Route : Bilan positif pour Beijing

Le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale a pour but de renforcer le partenariat créé dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" et de faire avancer la coopération internationale sur le développement. Vu par certains experts comme le nouveau modèle de mondialisation, ces nouvelles routes de la Soie ont un avantage substantiel pour la Chine et ses partenaires. D’ailleurs, les médias ont mit en exergue les principaux secteurs, ayant eu des retombées positives. Le bilan est relativement positif sur les plans économiques, commerciaux, culturels et diplomatiques. Investissement et Commerce Depuis le lancement de cette initiative en 2013, la Chine a investi plus de 50 milliards de dollars (47 milliards d’euros) dans les pays le long de "la...
Ouverture du Forum Ceinture et Route
MONDE

Ouverture du Forum Ceinture et Route

La Chine a ouvert son premier sommet international sur les Nouvelles routes de la soie, visant à restaurer l'antique route commerciale qui assurait les échanges entre l'Europe et l'Extrême-Orient. Dans son discours, Xi Jinping a déclaré dimanche que l'initiative "la Ceinture et la Route" était "un projet du siècle qui bénéficierait aux peuples à travers le monde". Cette initiative regroupe 65 pays, dans le but d'investir dans des projets ferroviaires, autoroutiers, portuaires ou énergétiques. Il s'agit également de créer des parcs industriels ou de zones franches en Asie, en Europe centrale, au Moyen-Orient et en Afrique. La Banque de développement de Chine a prévu de débloquer plus de 800 milliards d'euros d'investissements sur 900 projets, et la Banque Asiatique d'Investissemen...
Antonio Guterres, « la Chine joue un rôle tout à fait central » dans le monde
MONDE

Antonio Guterres, « la Chine joue un rôle tout à fait central » dans le monde

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a salué l'initiative "La Ceinture et la Route", estimant que "la Chine fait preuve d'une solidarité remarquable dans la recherche de solutions aux problèmes auxquels notre monde est confronté, et ce en encourageant la coopération internationale". Dans une interview accordée aux médias chinois à la veille du Forum de la Ceinture et la Route pour la coopération internationale,  Antonio Guterres a expliqué que "de nombreuses parties du monde sont confrontées à d'immenses défis, de la lutte contre le changement climatique à la croissance démographique en passant par l'insécurité alimentaire et les pénuries d'eau. [...] Nous pensons qu'il n'existe pas de solution au niveau national, mais au niveau mondial". "C'est pourquoi nous av...
La Ceinture et la Route, un « projet pacifique de développement mondial »
MONDE

La Ceinture et la Route, un « projet pacifique de développement mondial »

Dans une interview auprès de l'agence de presse Xinhua, Jean-Pierre Raffarin, a souligné que l'initiative "La Ceinture et la Route" est "l'armature d'un nouveau monde qu'il faudra des années pour créer, mais un monde très important, qui est la grande alliance entre l'Europe et l'Asie avec une ouverture sur l'Afrique". L'ancien Premier ministre français et actuel président de la Commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, a qualifié cette initiative de "projet pacifique de développement mondial". Dans une note publiée sur son blog en 2016, Jean-Pierre Raffarin expliquait que "le Président Xi Jinping a lancé ce projet en surprenant le monde. Ce n’était en rien une improvisation mais comme souvent en Chine l’idée s’est imposée après une profonde réflexion stratégique"....